Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Gijs Leenaars - Brahms : Schicksalslied, Geistliches Lied...

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Brahms : Schicksalslied, Geistliches Lied...

Rundfunkchor Berlin, Deutsche Symphonie-Orchester Berlin, Gijs Leenaars

Livret numérique

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 48.0 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Voilà un enregistrement admirable présentant un aspect encore méconnu du génie de Brahms, sa musique chorale sacrée. Chef de chœur lui-même à Detmold, Hambourg et Vienne, il laisse une énorme quantité d’œuvres chorales tant profanes que sacrées. Composé sur des extraits du fameux roman épistolaire Hyperion de Hölderlin, le Chant du destin (Schicksalslied) ouvre cet album splendide dans une ambiance très proche d’Un Requiem allemand. Les deux premières strophes choisies par Brahms évoquent le monde insouciant et paisible des Dieux antiques, alors que le troisième s’achève sur l’illustration dramatique de la destinée humaine. Ce contraste est d’ailleurs récurrent dans les choix littéraires de Brahms et forme la trame du programme de cet enregistrement.
Dirigées avec souplesse et intériorité par Gijs Leenaars, les œuvres de ce bel album évoquent donc la Grèce antique, « leitmotiv » du romantisme allemand, mais aussi l’inquiétude devant la vie avec des questions aussi existentielles que la question sans réponse de la souffrance et de la mort infligées par un Dieu tout-puissant. Ce programme alterne les pièces pour choeur a capella (excellent Chœur de la Radio de Berlin, d’une exceptionnelle variété de nuances) et celles avec accompagnement d’orchestre (Deutsches Symphonie-Orchester Berlin). © François Hudry/Qobuz

Plus d'informations

Brahms : Schicksalslied, Geistliches Lied...

Gijs Leenaars

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app
Ecouter sur Qobuz

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Schicksalslied, op. 54 (Johannes Brahms)

1
I. Langsam und sehnsuchtsvoll 00:07:41

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, AssociatedPerformer - Gijs Leenaars, Conductor

(P) 2019 Sony Music Entertainment Germany GmbH

2
II. Allegro 00:04:56

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, AssociatedPerformer - Gijs Leenaars, Conductor

(P) 2019 Sony Music Entertainment Germany GmbH

3
III. Adagio 00:02:28

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, AssociatedPerformer - Gijs Leenaars, Conductor

(P) 2019 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Warum ist das Licht gegeben den Mühseligen, Op. 74 No. 1 (Johannes Brahms)

4
I. Warum 00:05:12

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Gijs Leenaars, Conductor

(P) 2019 Sony Music Entertainment Germany GmbH

5
II. Lasset uns unser Herz 00:01:08

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Gijs Leenaars, Conductor

(P) 2019 Sony Music Entertainment Germany GmbH

6
III. Siehe, wir preisen selig 00:02:15

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Gijs Leenaars, Conductor

(P) 2019 Sony Music Entertainment Germany GmbH

7
IV. Mit Fried und Freud 00:01:09

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Gijs Leenaars, Conductor

(P) 2019 Sony Music Entertainment Germany GmbH

8
Nänie, Op. 82 00:11:11

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Jens Schünemann, Engineer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, AssociatedPerformer - Ekkehard Stoffregen, Recording Engineer - Gijs Leenaars, Conductor - Julius Füg, Assistant Engineer

(P) 2019 Deutschlandradio/Sony Music Entertainment Germany GmbH

12
Es tönt ein voller Harfenklang, Op. 17 No. 1 00:03:23

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Jens Schünemann, Engineer - Elsie Bedleem, Harp - Ekkehard Stoffregen, Recording Engineer - Gijs Leenaars, Conductor - Julius Füg, Assistant Engineer - Antonio Adriani, Horn

(P) 2019 Deutschlandradio/Sony Music Entertainment Germany GmbH

13
Geistliches Lied, Op. 30 (Arr. for Choir and String Orchestra) 00:04:35

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - John Eliot Gardiner, Adapter - Jens Schünemann, Engineer - Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, AssociatedPerformer - Ekkehard Stoffregen, Recording Engineer - Gijs Leenaars, Conductor - Julius Füg, Assistant Engineer

(P) 2019 Deutschlandradio/Sony Music Entertainment Germany GmbH

Drei Gesänge, Op. 42 (Johannes Brahms)

9
I. Abendständchen 00:01:52

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Gijs Leenaars, Conductor

(P) 2019 Sony Music Entertainment Germany GmbH

10
II. Vineta 00:02:38

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Gijs Leenaars, Conductor

(P) 2019 Sony Music Entertainment Germany GmbH

11
III. Darthulas Grabesgesang 00:04:25

Johannes Brahms, Composer - Rundfunkchor Berlin, MainArtist, AssociatedPerformer - Gijs Leenaars, Conductor

(P) 2019 Sony Music Entertainment Germany GmbH

Descriptif de l'album

Voilà un enregistrement admirable présentant un aspect encore méconnu du génie de Brahms, sa musique chorale sacrée. Chef de chœur lui-même à Detmold, Hambourg et Vienne, il laisse une énorme quantité d’œuvres chorales tant profanes que sacrées. Composé sur des extraits du fameux roman épistolaire Hyperion de Hölderlin, le Chant du destin (Schicksalslied) ouvre cet album splendide dans une ambiance très proche d’Un Requiem allemand. Les deux premières strophes choisies par Brahms évoquent le monde insouciant et paisible des Dieux antiques, alors que le troisième s’achève sur l’illustration dramatique de la destinée humaine. Ce contraste est d’ailleurs récurrent dans les choix littéraires de Brahms et forme la trame du programme de cet enregistrement.
Dirigées avec souplesse et intériorité par Gijs Leenaars, les œuvres de ce bel album évoquent donc la Grèce antique, « leitmotiv » du romantisme allemand, mais aussi l’inquiétude devant la vie avec des questions aussi existentielles que la question sans réponse de la souffrance et de la mort infligées par un Dieu tout-puissant. Ce programme alterne les pièces pour choeur a capella (excellent Chœur de la Radio de Berlin, d’une exceptionnelle variété de nuances) et celles avec accompagnement d’orchestre (Deutsches Symphonie-Orchester Berlin). © François Hudry/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
Djesse Vol. 2 Jacob Collier
Love Songs Elton John
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
La Revue du beau chant - X

Ce que Qobuz a peut-être oublié dans les sorties récentes... Pour le meilleur (souvent), pour le pire (parfois) !

Cecilia Bartoli & Sol Gabetta : Duel au(x) sommet(s)

Soprano contre violoncelle, joute musicalement amoureuse entre Cecilia Bartoli et Sol Gabetta : soyez les témoins privilégiés

La Revue du beau chant - IX

Ce que Qobuz a peut-être oublié dans les sorties récentes... Pour le meilleur (souvent), pour le pire (parfois) !

Dans l'actualité...