Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

A Girl Called Eddy - Been Around

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

Been Around

A Girl Called Eddy

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Interprète pop et soul, songwriter talentueuse, l'Américaine (expatriée au Royaume-Uni) A Girl Called Eddy, alias Erin Moran, a fait sensation en 2004 grâce à un album éponyme produit par Richard Hawley (Pulp). En 2018, elle réinvestit les studios avec The Last Detail, projet formé avec le merveilleux musicien et dessinateur Mehdi Zannad. Ce n’est qu’en 2020, seize ans plus tard, qu’elle sort son deuxième album solo, Been Around. Cette absence (très) prolongée est notifiée avec humour dès le premier morceau, avec cette phrase prononcée par une voix mystérieuse : « Girl, where you been? ».  

« Toute ma vie, j'ai été une énorme fan de Burt Bacharach »: cet aveu d’Erin Moran est sans doute la première pierre de l’édifice d’un album dont la sophistication mélodique et la complexité harmonique rappellent en effet les grandes heures du compositeur mythique de The Look of Love et Walk On By. La mélodie alambiquée à souhait de Charity Shop Window, ou bien les paroles de Someone Gonna Break Your Heart sonnent comme des spectres postmodernes des tubes du compositeur et de son parolier Hal David. On retrouvera aussi les timbres typiques de Bacharach, cette orchestration qui a la caractéristique d’être à la fois inventive et suave, tout en essorant le cœur de l’auditeur le plus inflexible. De ce point de vue, on saluera les harmonies vocales de Big Mouth, le solo d’harmonica de Been Around, ou le délicieux combo piano/guitares/clavecin de Finest Actor. Le tout est souvent enrobé de nappes de cordes discrètes et placides (Pale Blue Moon), lesquelles ne plastronnent jamais. Certes, l’hommage lorgne le pastiche dans certains cas, mais la magie opère toujours, grâce notamment à la voix enchanteresse de « la fille appelée Eddy ». Paul McCartney semble être l’autre grande idole de la chanteuse, comme le prouvent certaines inflexions mélodiques des refrains de Lucky Jack et de Two Hearts. Les influences avancent donc à visage découvert dans ce Been Around, mais c’est toujours avec délicatesse qu’elles soufflent à l’oreille d’un auditeur qui se retrouve plongé au cœur des années 1960 et 1970. ©Nicolas Magenham/Qobuz

Plus d'informations

Been Around

A Girl Called Eddy

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 40 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Been Around
00:05:24

A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

2
Big Mouth
00:03:59

A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

3
Jody
00:05:39

A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

4
Charity Shop Window
00:03:31

Paul Williams, Composer - A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

5
Someone’s Gonna Break Your Heart
00:02:57

Daniel Tashian, Composer - A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

6
Not That Sentimental Anymore
00:04:08

A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

7
Two Hearts
00:03:14

Daniel Tashian, Composer - A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

8
Lucky Jack (20-1)
00:02:42

A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

9
Come To The Palisades!
00:05:15

A Girl Called Eddy, MainArtist - Bill Demain, Composer - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

10
Finest Actor
00:04:24

A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

11
NY Man
00:04:02

A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

12
Pale Blue Moon (Bonus Track)
00:03:29

Daniel Tashian, Composer - A Girl Called Eddy, MainArtist - Erin Patricia Moran, Composer, Lyricist

2020 A Girl Called Eddy 2020 Elefant Records

Descriptif de l'album

Interprète pop et soul, songwriter talentueuse, l'Américaine (expatriée au Royaume-Uni) A Girl Called Eddy, alias Erin Moran, a fait sensation en 2004 grâce à un album éponyme produit par Richard Hawley (Pulp). En 2018, elle réinvestit les studios avec The Last Detail, projet formé avec le merveilleux musicien et dessinateur Mehdi Zannad. Ce n’est qu’en 2020, seize ans plus tard, qu’elle sort son deuxième album solo, Been Around. Cette absence (très) prolongée est notifiée avec humour dès le premier morceau, avec cette phrase prononcée par une voix mystérieuse : « Girl, where you been? ».  

« Toute ma vie, j'ai été une énorme fan de Burt Bacharach »: cet aveu d’Erin Moran est sans doute la première pierre de l’édifice d’un album dont la sophistication mélodique et la complexité harmonique rappellent en effet les grandes heures du compositeur mythique de The Look of Love et Walk On By. La mélodie alambiquée à souhait de Charity Shop Window, ou bien les paroles de Someone Gonna Break Your Heart sonnent comme des spectres postmodernes des tubes du compositeur et de son parolier Hal David. On retrouvera aussi les timbres typiques de Bacharach, cette orchestration qui a la caractéristique d’être à la fois inventive et suave, tout en essorant le cœur de l’auditeur le plus inflexible. De ce point de vue, on saluera les harmonies vocales de Big Mouth, le solo d’harmonica de Been Around, ou le délicieux combo piano/guitares/clavecin de Finest Actor. Le tout est souvent enrobé de nappes de cordes discrètes et placides (Pale Blue Moon), lesquelles ne plastronnent jamais. Certes, l’hommage lorgne le pastiche dans certains cas, mais la magie opère toujours, grâce notamment à la voix enchanteresse de « la fille appelée Eddy ». Paul McCartney semble être l’autre grande idole de la chanteuse, comme le prouvent certaines inflexions mélodiques des refrains de Lucky Jack et de Two Hearts. Les influences avancent donc à visage découvert dans ce Been Around, mais c’est toujours avec délicatesse qu’elles soufflent à l’oreille d’un auditeur qui se retrouve plongé au cœur des années 1960 et 1970. ©Nicolas Magenham/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
24 Nights Eric Clapton
August Eric Clapton
Behind the Sun Eric Clapton
À découvrir également
Par A Girl Called Eddy
NY Man A Girl Called Eddy
Been Around A Girl Called Eddy
A Girl Called Eddy A Girl Called Eddy
Dans la même thématique...
Les Grands Angles...
Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Lhasa, l’inoubliable comète

En seulement trois albums studio, un live et trois tournées internationales, “Lhasa” de Sela a laissé une trace unique dans l’histoire de la musique populaire contemporaine. “La Llorona”, “The Living Road” et “Lhasa” sont des œuvres distinctes et abouties qui dévoilent un univers étrange mais familier, à mi-chemin du rêve et de la réalité. Ces chansons claires obscures sont habitées par les sentiments sincères d’une artiste dont le chant à fleur de peau propose un pacte de complicité intime avec celui qui l’écoute. Il y a dans la vie de “Lhasa” de Sela tous les ingrédients d’une légende, les étapes d’un roman, les émotions d’une histoire belle et bouleversante.

Le Prince des années 80

Dans la famille funk, Prince Rogers Nelson fut un genre à lui seul. En 40 ans de carrière, il a réussi à mêler l’héritage des pères fondateurs (James Brown, Sly Stone et George Clinton) à des influences aussi bien rock’n’roll qu’électro voire jazz. Un groove exubérant et bluffant qui brilla essentiellement entre 1978 et 1988…

Dans l'actualité...