Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Patricia Petibon|"Amoureuses" Mozart / Haydn / Gluck

"Amoureuses" Mozart / Haydn / Gluck

Patricia Petibon, Concerto Köln, Daniel Harding

Livret numérique

Disponible en
16-Bit CD Quality 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Extraits d''opéra de Haydn, Mozart & Gluck - Patricia Petibon, soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, direction

Plus d'informations

"Amoureuses" Mozart / Haydn / Gluck

Patricia Petibon

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 80 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

Il mondo della luna / Act 1 (Joseph Haydn)

1
Ragion nell'alma siede
00:05:00

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Vorrei spiegarvi, oh Dio, K.418 (Wolfgang Amadeus Mozart)

2
Mozart: Vorrei spiegarvi, oh Dio, K.418
00:06:38

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Die Zauberflöte, K.620 / Act 2 (Wolfgang Amadeus Mozart)

3
Der Hölle Rache kocht in meinem Herzen
00:03:09

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Le nozze di Figaro, K. 492 / Act IV (Wolfgang Amadeus Mozart)

4
L'ho perduta... me meschina!
00:02:00

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Le nozze di Figaro, K.492 / Act 4 (Wolfgang Amadeus Mozart)

5
Deh vieni, non tardar
00:02:58

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Lucio Silla, K.135 / Act 2 (Wolfgang Amadeus Mozart)

6
Vanne. T'affretta ... Ah se il crudel periglio
00:09:54

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Lucio Silla, K.135 / Act 3 (Wolfgang Amadeus Mozart)

7
Fra i pensier più funesti di morte
00:02:55

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Lo speziale / Act 3 (Joseph Haydn)

8
Salamelica (Scene 4)
00:01:45

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Armide / Act 2 (Philippe Quinault)

9
29. Venez, secondez mes désirs
00:02:30

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Armida / Act 2 (Joseph Haydn)

10
Odio, furor, dispetto
00:02:04

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

L'Anima del Filosofo (Orfeo ed Euridice) - original version / Act 2 (Joseph Haydn)

11
Dell mio core il voto estremo (Euridice)
00:03:40

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

L'isola disabitata / Part 1 (Joseph Haydn)

12
Fra un dolce deliro
00:04:25

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Iphigénie en Tauride / Act 4 (Nicolas Francois Guillard)

13
Scène 1. Récitatif. Non, cet affreux devoir
00:03:44

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Armide / Act 3 (Philippe Quinault)

14
30. Ah! Si la liberté me doit être ravie
00:04:10

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Zaide, K.344 / Act 2 (Wolfgang Amadeus Mozart)

15
Tiger! wetze nur die Klauen
00:05:15

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Armide / Act 5 (Philippe Quinault)

16
Le perfide Renaud... Quand le barbare
00:06:51

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

Armida / Act 3 (Joseph Haydn)

17
Ah, non ferir: t'arresta
00:04:38

Patricia Petibon, Soprano - Concerto Köln - Daniel Harding, Conductor

℗ 2008 Deutsche Grammophon GmbH, Berlin

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

À découvrir également
Par Patricia Petibon

La traversée

Patricia Petibon

La traversée Patricia Petibon

Nouveau Monde - Baroque Arias And Songs

Patricia Petibon

L'Amour, la Mort, la Mer

Patricia Petibon

L'Amour, la Mort, la Mer Patricia Petibon

Rosso - Italian Baroque Arias

Patricia Petibon

Poulenc: Stabat Mater; Gloria; Litanies à la Vierge noire

Patricia Petibon

Playlists

Dans la même thématique...

Vivaldi: Concerti per violino X 'Intorno a Pisendel'

Julien Chauvin

Sibelius: Complete Symphonies

Klaus Mäkelä

The New Four Seasons - Vivaldi Recomposed

Max Richter

Old Friends New Friends

Nils Frahm

Nightscapes

Magdalena Hoffmann

Nightscapes Magdalena Hoffmann
Les Grands Angles...
Berlioz, la Fantastique en 10 versions

Véritable manifeste de l’émergence du romantisme français, la “Symphonie fantastique” de Berlioz aura marqué le XIXe siècle comme le “Sacre du printemps” de Stravinsky marquera le suivant. Créés à Paris, autrefois creuset mondial de l’effervescence artistique, ces deux chefs-d’œuvre ont fait basculer durablement le langage musical dans une autre dimension. Le 5 décembre 1830, l’œuvre révolutionnaire d’un Hector Berlioz de 27 ans émeut les musiciens présents dans la petite salle de l’ancien conservatoire, parmi lesquels Meyerbeer et Liszt, vivement impressionnés par l’extraordinaire audace de cet ouvrage présenté trois ans seulement après la mort de Beethoven.

Max Richter, l’activiste du néo-classique

Avec la sortie de son nouvel album Exiles, une réflexion sur l’exil menée avec le Baltic Sea Orchestra, l’iconoclaste et prolifique pionnier du courant néo-classique Max Richter se positionne une nouvelle fois comme un des artistes les plus engagés toutes scènes musicales confondues. Reliant musiques classique et électroniques, mondes physique et sensible, rarement un artiste aura produit de la musique instrumentale aussi évocatrice.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Dans l'actualité...