Georg Friedrich Händel Alexander’s Feast

Alexander’s Feast

Georg Friedrich Händel

Inclus : 1 Livret numérique

Paru le 1 février 2010 chez Naxos

Artiste principal : Joachim Carlos Martini

Genre : Classique > Musique vocale profane > Oratorios profanes

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

1.45

Web Player
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 28 pistes Durée totale : 01:19:22

    Alexander's Feast, HWV 75 (Georg Friedrich Händel)
  1. 1 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Overture

    Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  2. 2 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Recitative: 'Twas at the royal feast (Tenor)

    Knut Schoch, ténor - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  3. 3 Alexander's Feast, HWV 75: Part I: Air: Happy, happy, happy pair (Tenor, Chorus)

    Junge Kantorei - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  4. 4 Alexander's Feast, HWV 75: Part I: Recitative: Timotheus, plac'd on high (Tenor)

    Knut Schoch, ténor - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  5. 5 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Accompagnato: The song began from Jove (Soprano)

    Gerlinde Sämann, soprano - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  6. 6 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: The list'ning Crowd (Chorus)

    Junge Kantorei - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  7. 7 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Air: With ravish'd ears (Soprano)

    Gerlinde Sämann, soprano - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  8. 8 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Recitative: The praise of Bacchus (Tenor)

    Knut Schoch, ténor - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  9. 9 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Air and Chorus: Bacchus, ever fair and young (Bass and Chorus)

    Klaus Mertens, basse - Junge Kantorei - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  10. 10 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Recitative: Sooth'd with the sound (Tenor)

    Knut Schoch, ténor - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  11. 11 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Accompagnato: He chose a mournful muse (Soprano)

    Gerlinde Sämann, soprano - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  12. 12 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Air: He sung Darius great and good (Soprano)

    Gerlinde Sämann, soprano - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  13. 13 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Accompagnato: With downcast looks (Soprano)

    Gerlinde Sämann, soprano - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  14. 14 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Behold Darius great and good (Chorus)

    Junge Kantorei - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  15. 15 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Recitative: The mighty master smil'd to see (Tenor)

    Knut Schoch, ténor - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  16. 16 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Air: Softly sweet (Soprano)

    Gerlinde Sämann, soprano - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  17. 17 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Air: War, he sung, is toil and trouble (Soprano)

    Knut Schoch, ténor - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  18. 18 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: The many rend the skies (Chorus)

    Junge Kantorei - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  19. 19 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: Air: The Prince, unable to conceal his pain (Soprano)

    Gerlinde Sämann, soprano - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  20. 20 Alexander's Feast, HWV 75: Part 1: The many rend the skies (Chorus)

    Junge Kantorei - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  21. 21 Alexander's Feast, HWV 75: Part 2: Accompagnato and Chorus: Now strike the golden lyre (Tenor and Chorus)

    Knut Schoch, ténor - Junge Kantorei - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  22. 22 Alexander's Feast, HWV 75: Part 2: Air: Revenge, revenge, Timotheus cries (Bass)

    Klaus Mertens, basse - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  23. 23 Alexander's Feast, HWV 75: Part 2: Accompagnato: Give the vengeance due (Tenor)

    Knut Schoch, ténor - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  24. 24 Alexander's Feast, HWV 75: Part 2: Air: The princes applaud with a furious joy (Tenor)

    Knut Schoch, ténor - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  25. 25 Alexander's Feast, HWV 75: Part 2: Air and Chorus: Thais led the way (Soprano and Chorus)

    Gerlinde Sämann, soprano - Junge Kantorei - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  26. 26 Alexander's Feast, HWV 75: Part 2: Accompagnato and Chorus: Thus, long ago (Tenor)

    Knut Schoch, ténor - Junge Kantorei - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  27. 27 Alexander's Feast, HWV 75: Part 2: Recitative: Let old Timotheus yield the prize (Tenor and Bass)

    Knut Schoch, ténor - Klaus Mertens, basse - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

  28. 28 Alexander's Feast, HWV 75: Part 2: Let old Timotheus yield the prize (Chorus)

    Junge Kantorei - Orchestre baroque de Francfort - Joachim Carlos Martini, direction Copyright : 2010 Naxos

À propos

Gerlinde Sämann, soprano - Knut Schoch, ténor - Klaus Mertens, basse - Junge Kantorei - Frankfurt Baroque Orchestra - Joachim Carlos Martini, direction

Détails de l'enregistrement original :

79:49 - DDD - Enregistré le 11 mai 2008 au au Monastère Eberbach à Rheingau en Allemagne - Notes en anglais et allemand

Georg Friedrich Händel (1685-1759)

Le Festin d'Alexandre ou le Pouvoir de la musique, ode-oratorio en l'honneur de Sainte Cécile, HWV 75 (1736)
Sur un poème en deux parties de John Dryden (1631-1700) adapté par Newburgh Hamilton (1691-1761)
Première exécution au Théâtre Royal du Covent Garden à Londres le 19 février 1736

Gerlinde Sämann, soprano
Knut Schoch, ténor
Klaus Mertens, basse
Junge Kantorei
Orchestre baroque de Francfort
Direction Joachim Carlos Martini

C’est en 1736 que Händel fit créer son oratorio Alexander’s Feast à Covent Garden. Le texte présente un épisode plus ou moins fantaisiste de la vie d’Alexandre, qui aurait fait brûler le palais de Xerxes à Persépolis après sa victoire sur Darius sur un simple coup de tête, poussé par la bien trop belle courtisane Thaïs (aucun rapport avec l’autre Thaïs, celle de Massenet) et sous influence alcoolique. Toujours est-il que l’histoire donne lieu à une confrontation avec le poète grec Timothée de Milet – qui vécut une centaine d’années avant Alexandre le Grand, mais ce genre d’incongruité ne semble avoir dérangé personne ! – dont on dit qu’il savait tirer de sa lyre des accents déchirants et des sons évocateurs de la nature.    Händel profite donc ce cette foison de personnages divers pour inventer mille et un trucs orchestraux, destinés à souligner les caractères, les actes ou les pensées de chacun ; c’est là sa plus grande originalité, car à partir d’un discours musical tout à fait standard – rien à voir avec le génie harmonique ou l’art mélodique d’un Bach –, il développe des sonorités parfaitement inouïes, de véritables atmosphères impressionnistes, dans le sens où elles génèrent des impressions précises. On imagine que le public de l’époque a su goûter ces traits de génie, à en juger par la réception triomphale de l’ouvrage. Notez qu’en 1736, selon son habitude, Händel donna un concerto entre les deux parties, en l’occurrence l’un de ses concertos pour orgue – qui n’est pas reproduit ici.

À découvrir

Dans la même thématique

Le compositeur principal

Georg Friedrich Händel dans le magazine

Plus d'articles

Le label

Naxos

Créé en 1987, Naxos c'est l'extraordinaire histoire d'un label indépendant classique né à... Hong-Kong, d'abord premier label de CD classiques économiques, devenu en 30 années de travail acharné et de talent de son fondateur Klaus Heymann, le premier label classique mondial indépendant et le premier distributeur indépendant de musique classique enregistrée au niveau mondial à travers sa filiale Naxos of America. La relation de Naxos au marché discographique français est unique de par la production exceptionnelle de disques dévolus à la musique française. Mais, dans le monde entier, sur chaque marché, Naxos a également développé une politique très active de répertoires...

Voir la page Naxos Lire l'article

L'époque

Musique Baroque dans le magazine

Plus d'articles

Le genre

Classique dans le magazine

  • John Williams par Dudamel John Williams par Dudamel

    A la tête du Los Angeles Philharmonic, le jeune chef d'orchestre Gustavo Dudamel revisite les plus grandes partitions du compositeur fétiche de Steven Spielberg et George Lucas...

    Lire l'article
  • Faust à Londres

    Le London Symphony Orchestra (LSO) offre une superbe version de "La Damnation de Faust" d'Hector Berlioz dont on célèbre les 150 ans de la disparition...

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

  • John Williams par Dudamel John Williams par Dudamel

    A la tête du Los Angeles Philharmonic, le jeune chef d'orchestre Gustavo Dudamel revisite les plus grandes partitions du compositeur fétiche de Steven Spielberg et George Lucas...

    Lire l'article
  • Nat King Cole a 100 ans !

    A la fois pianiste de jazz classieux et crooner pop élégant, Nat King Cole fut l'idole de tous. Il aurait soufflé ses 100 bougies aujourd'hui...

    Lire l'article
Plus d'articles