Qobuz Store wallpaper
Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Floex|A Portrait Of John Doe

A Portrait Of John Doe

Floex, Tom Hodge, Prague Radio Symphony Orchestra

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Téléchargez cet album dans la qualité de votre choix

Cette histoire a démarré à Berlin, mais promis, elle ne finit pas dans un club. Plutôt dans une salle de concert symphonique, pour apprécier au mieux toutes les nuances de ce disque époustouflant de maîtrise. C’est donc l’histoire de deux Tom. Le premier, Dvorak, alias Floex, est un producteur originaire de Prague. Le second, Hodge, est un pianiste et clarinettiste britannique, qui touche aussi aux machines. Après une rencontre fortuite dans la capitale allemande, Hodge commence à remixer Floex et de fil en aiguille, ils s’orientent vers ce projet ambitieux consistant à mixer leurs machines et les instruments du Prague Radio Symphony Orchestra.

Malgré des valeurs radicalement différentes, musiques classique et électronique ont déjà eu plusieurs fois l’occasion de se croiser ces dernières années, souvent avec des artistes techno de Detroit d’ailleurs : Derrick May et Francesco Tristano revisitant le hit fondateur Strings of Life, Derrick May encore avec le Macedonian Philharmonic Orchestra, Jeff Mills et les orchestres de Montpellier, Lille, Lyon et plus récemment Toulouse, Carl Craig avec l’orchestre symphonique Les Siècles, sur l’album Versus paru chez InFiné en 2017…

Si le dernier cité était sans doute le plus abouti (on laisse l'unique Nils Frahm en dehors de tout ça), l’album de Floex et Tom Hodge pousse encore plus la symbiose entre organique et synthétique, atteignant un degré de détail inégalé, avec des structures ultra-travaillées. Ce Portrait of John Doe a inévitablement des airs de bande originale de film (Tom Hodge a composé celle de la série McMafia pour la BBC et compose souvent pour des pubs télé et bandes-annonces de film) : l’onirique Inauguration of Nobody rappelle d’ailleurs le travail de Cliff Martinez sur la BO de Solaris, mais le plus frappant dans ce disque reste la facilité avec laquelle piano et basse synthétique, percussions et boîte à rythme se répondent et s’entremêlent, comme sur Wednesday (Is the New Friday), démontrant un travail d’arrangement exceptionnel. On souhaite bon courage aux suivants… © Smaël Bouaici / Qobuz

Plus d'informations

A Portrait Of John Doe

Floex

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cette playlist et plus de 90 millions de titres avec votre abonnement illimité.

À partir de CHF 14,16/mois

1
Inauguration Of Nobody
00:06:18

Tomás Dvorák, Producer, Piano, Recording Engineer, AssociatedPerformer, StudioPersonnel, ComposerLyricist - Floex, MainArtist - Prague Radio Symphony Orchestra, Orchestra, FeaturedArtist - Tom Hodge, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Jakub Hadraba, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Dvorak-Hodge

2
Wednesday (Is The New Friday)
00:05:41

Tomás Dvorák, Producer, Piano, Recording Engineer, AssociatedPerformer, StudioPersonnel, ComposerLyricist - Floex, MainArtist - Prague Radio Symphony Orchestra, Orchestra, FeaturedArtist - Tom Hodge, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Jakub Hadraba, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Dvorak-Hodge

3
Machines Are Dancing
00:07:32

Tomás Dvorák, Producer, Piano, Recording Engineer, AssociatedPerformer, StudioPersonnel, ComposerLyricist - Floex, MainArtist - Prague Radio Symphony Orchestra, Orchestra, FeaturedArtist - Tom Hodge, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Jakub Hadraba, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Dvorak-Hodge

4
John Doe Arise
00:04:58

Tomás Dvorák, Producer, Piano, Recording Engineer, AssociatedPerformer, StudioPersonnel, ComposerLyricist - Floex, MainArtist - Prague Radio Symphony Orchestra, Orchestra, FeaturedArtist - Tom Hodge, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Kim Sheehan, Vocals, AssociatedPerformer - Jakub Hadraba, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Dvorak-Hodge

5
I Dream Of Ikaria
00:06:54

Tomás Dvorák, Producer, Piano, Recording Engineer, AssociatedPerformer, StudioPersonnel, ComposerLyricist - Floex, MainArtist - Prague Radio Symphony Orchestra, Orchestra, FeaturedArtist - Tom Hodge, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Jakub Hadraba, Recording Engineer, StudioPersonnel - Jiří Javůrek, Bass Clarinet, AssociatedPerformer

℗ 2018 Dvorak-Hodge

6
Prelude I
00:06:10

Tomás Dvorák, Composer, Producer, Piano, Recording Engineer, AssociatedPerformer, StudioPersonnel - Floex, MainArtist - Prague Radio Symphony Orchestra, Orchestra, FeaturedArtist - Tom Hodge, Composer, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer - Kim Sheehan, Vocals, AssociatedPerformer - Jakub Hadraba, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Dvorak-Hodge

7
Prelude II
00:01:33

Tomás Dvorák, Producer, Piano, Recording Engineer, AssociatedPerformer, StudioPersonnel, ComposerLyricist - Floex, MainArtist - Prague Radio Symphony Orchestra, Orchestra, FeaturedArtist - Tom Hodge, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Kim Sheehan, Vocals, AssociatedPerformer - Jakub Hadraba, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Dvorak-Hodge

8
Resurgence
00:04:28

Tomás Dvorák, Producer, Piano, Recording Engineer, AssociatedPerformer, StudioPersonnel, ComposerLyricist - Floex, MainArtist - Prague Radio Symphony Orchestra, Orchestra, FeaturedArtist - Tom Hodge, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Jakub Hadraba, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Dvorak-Hodge

9
Requiem
00:06:14

Tomás Dvorák, Producer, Piano, Recording Engineer, AssociatedPerformer, StudioPersonnel, ComposerLyricist - Floex, MainArtist - Prague Radio Symphony Orchestra, Orchestra, FeaturedArtist - Tom Hodge, Producer, Piano, MainArtist, AssociatedPerformer, ComposerLyricist - Jakub Hadraba, Recording Engineer, StudioPersonnel

℗ 2018 Dvorak-Hodge

Descriptif de l'album

Cette histoire a démarré à Berlin, mais promis, elle ne finit pas dans un club. Plutôt dans une salle de concert symphonique, pour apprécier au mieux toutes les nuances de ce disque époustouflant de maîtrise. C’est donc l’histoire de deux Tom. Le premier, Dvorak, alias Floex, est un producteur originaire de Prague. Le second, Hodge, est un pianiste et clarinettiste britannique, qui touche aussi aux machines. Après une rencontre fortuite dans la capitale allemande, Hodge commence à remixer Floex et de fil en aiguille, ils s’orientent vers ce projet ambitieux consistant à mixer leurs machines et les instruments du Prague Radio Symphony Orchestra.

Malgré des valeurs radicalement différentes, musiques classique et électronique ont déjà eu plusieurs fois l’occasion de se croiser ces dernières années, souvent avec des artistes techno de Detroit d’ailleurs : Derrick May et Francesco Tristano revisitant le hit fondateur Strings of Life, Derrick May encore avec le Macedonian Philharmonic Orchestra, Jeff Mills et les orchestres de Montpellier, Lille, Lyon et plus récemment Toulouse, Carl Craig avec l’orchestre symphonique Les Siècles, sur l’album Versus paru chez InFiné en 2017…

Si le dernier cité était sans doute le plus abouti (on laisse l'unique Nils Frahm en dehors de tout ça), l’album de Floex et Tom Hodge pousse encore plus la symbiose entre organique et synthétique, atteignant un degré de détail inégalé, avec des structures ultra-travaillées. Ce Portrait of John Doe a inévitablement des airs de bande originale de film (Tom Hodge a composé celle de la série McMafia pour la BBC et compose souvent pour des pubs télé et bandes-annonces de film) : l’onirique Inauguration of Nobody rappelle d’ailleurs le travail de Cliff Martinez sur la BO de Solaris, mais le plus frappant dans ce disque reste la facilité avec laquelle piano et basse synthétique, percussions et boîte à rythme se répondent et s’entremêlent, comme sur Wednesday (Is the New Friday), démontrant un travail d’arrangement exceptionnel. On souhaite bon courage aux suivants… © Smaël Bouaici / Qobuz

À propos

Améliorer les informations de l'album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...

The Dark Side Of The Moon

Pink Floyd

Wish You Were Here

Pink Floyd

Wish You Were Here Pink Floyd

The Wall

Pink Floyd

The Wall Pink Floyd

Songs From The Big Chair

Tears For Fears

Songs From The Big Chair Tears For Fears
À découvrir également
Par Floex

Shoulders of Giants (Original Game Soundtrack)

Floex

Gone

Floex

Gone Floex

Papetura (Original Game Soundtrack)

Floex

Wednesday (Is The New Friday)

Floex

Pape And Tura

Floex

Playlists

Dans la même thématique...

Justice

Justice

Fossora

Björk

Fossora Björk

Reborn

Kavinsky

Reborn Kavinsky

Fragments

Bonobo

Fragments Bonobo

Topical Dancer

Charlotte Adigéry

Topical Dancer Charlotte Adigéry
Les Grands Angles...
8 femmes qui ont marqué la musique électronique

Des pionnières de la musique concrète aux vedettes du clubbing du XXIe siècle, Qobuz revient sur le parcours de huit femmes qui ont marqué, chacune à leur manière, la musique électronique des cinquante dernières années.

Baile funk, le rythme contagieux des favelas

Né dans les favelas de Rio à la fin des années 80, le baile funk s’est peu à peu imposé comme le style de musique le plus populaire au Brésil, poussant doucement la samba et la bossa-nova vers les musées. Retour sur l’histoire de ce pur produit carioca qui a fini par trouver sa propre voie vers le mainstream.

Objectif Lune : The Dark Side of the Moon

Album phare dans la discographie de Pink Floyd, “The Dark Side of the Moon” est le fruit d’une élaboration relativement lente qui remonte pratiquement à 1968. “A Saucerful of Secrets” (le morceau phare de l’album éponyme) en est, pour Nick Mason, le point de départ. Derrière, “Ummagumma” laissait s’exprimer des personnalités qu’il allait falloir amalgamer pour décrocher la timbale. Pink Floyd poursuivit sa quête du disque idéal avec “Meddle”, sur lequel le groupe accentuait sa maîtrise du travail du studio, et “Atom Heart Mother”, avant d’atteindre le nirvana avec “The Dark Side of the Moon”, dont la perfection ne s’est jamais érodée.

Dans l'actualité...