Catégories :
Panier 0

Votre panier est vide

Sorry - 925

Mes favoris

Cet élément a bien été ajouté / retiré de vos favoris.

925

Sorry

Disponible en
logo Hi-Res
24-Bit 44.1 kHz - Stereo

Musique illimitée

Écoutez cet album en haute-qualité dès maintenant dans nos applications

Démarrer ma période d'essai et lancer l'écoute de cet album

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Souscrire

Profitez de cet album sur les apps Qobuz grâce à votre abonnement

Téléchargement digital

Choisissez la qualité audio : 

Pour bénéficier de ce tarif, abonnez-vous à Sublime+

Affirmer qu’un groupe ne ressemble à aucun autre est une manière de dire qu’il ressemble à tous les autres. Et comme l’époque adore flouter les frontières stylistiques et n’écouter qu’en mode aléatoire, Sorry, groupe 100 % 2020, est encore plus inétiquetable que ses contemporains… L’âme viscéralement rock, les idées aussi bien rangées qu’une chambre d’ado, Asha Lorenz et Louis O'Bryen signent l’un des premiers albums les plus étonnants et déroutants du moment. Le temps les a sans doute aidés à peaufiner ce 925 puisque les deux Londoniens se connaissent depuis le collège. Aucune grande rivalité, juste une intense complicité qui leur fait s’échanger le micro tout au long du disque. Se le partager aussi ; comme Sonic Youth au siècle passé.

C’est d’ailleurs à une version soft voire moelleuse de leurs aînés new-yorkais à laquelle on pense parfois. Comme eux, Sorry ne sourit pas beaucoup et affiche une sorte de moue, une espèce de nonchalance paresseuse qui repousse plus qu’elle n’attire. Et pourtant, tout ça reste fascinant. Le quotidien The Guardian avait génialement cerné ce sentiment en titrant : “Sorry, le groupe qui rend l’ennui sexy”. Difficile de viser plus juste… Au grunge, Sorry a piqué l’attitude slacker, aux Pixies leurs guitares (Perfect), à Garbage la gouaille sexy (Snakes), aux Kills une certaine imagerie junky (More), à la no wave le saxo alcoolo et au courant post-punk la vision ombrageuse. Il faut surtout écouter et réécouter ce Qobuzissime pour en apprécier l’originalité et finir par être envoûté. Impossible de passer à côté ! Aucune excuse, Sorry. © Marc Zisman/Qobuz

Plus d'informations

925

Sorry

launch qobuz app J'ai déjà téléchargé Qobuz pour Mac OS Ouvrir

download qobuz app Je n'ai pas encore téléchargé Qobuz pour Mac OS Télécharger l'app

Copier le lien pour partager la page

Vous êtes actuellement en train d’écouter des extraits.

Écoutez plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

Écoutez cet album et plus de 50 millions de titres avec votre abonnement illimité.

1
Right Round The Clock
00:04:04

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2019 Domino Recording Co Ltd

2
In Unison
00:02:47

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer - Campbell Baum, Composer, Lyricist

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

3
Snakes
00:03:41

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

4
Starstruck
00:03:28

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Andrew Savours, Producer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

5
Rosie
00:03:50

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Oli Bayston, Producer - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

6
Perfect
00:02:45

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Lincoln Barrett, Composer, Lyricist - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

7
As The Sun Sets
00:03:59

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

8
Wolf
00:02:48

Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Oli Bayston, Producer - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

9
Rock 'n' Roll Star
00:02:50

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2019 Domino Recording Co Ltd

10
Heather
00:03:23

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

11
More
00:02:22

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

12
Ode To Boy
00:02:51

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

13
Lies (Refix)
00:04:07

James Dring, Producer - Claudius Mittendorfer, Mixer - Sorry, MainArtist - Domino Publishing Company Ltd, MusicPublisher - Asha Lorenz, Composer, Lyricist, Producer - Louis O'Bryen, Composer, Lyricist, Producer

2020 Domino Recording Co Ltd 2020 Domino Recording Co Ltd

Descriptif de l'album

Affirmer qu’un groupe ne ressemble à aucun autre est une manière de dire qu’il ressemble à tous les autres. Et comme l’époque adore flouter les frontières stylistiques et n’écouter qu’en mode aléatoire, Sorry, groupe 100 % 2020, est encore plus inétiquetable que ses contemporains… L’âme viscéralement rock, les idées aussi bien rangées qu’une chambre d’ado, Asha Lorenz et Louis O'Bryen signent l’un des premiers albums les plus étonnants et déroutants du moment. Le temps les a sans doute aidés à peaufiner ce 925 puisque les deux Londoniens se connaissent depuis le collège. Aucune grande rivalité, juste une intense complicité qui leur fait s’échanger le micro tout au long du disque. Se le partager aussi ; comme Sonic Youth au siècle passé.

C’est d’ailleurs à une version soft voire moelleuse de leurs aînés new-yorkais à laquelle on pense parfois. Comme eux, Sorry ne sourit pas beaucoup et affiche une sorte de moue, une espèce de nonchalance paresseuse qui repousse plus qu’elle n’attire. Et pourtant, tout ça reste fascinant. Le quotidien The Guardian avait génialement cerné ce sentiment en titrant : “Sorry, le groupe qui rend l’ennui sexy”. Difficile de viser plus juste… Au grunge, Sorry a piqué l’attitude slacker, aux Pixies leurs guitares (Perfect), à Garbage la gouaille sexy (Snakes), aux Kills une certaine imagerie junky (More), à la no wave le saxo alcoolo et au courant post-punk la vision ombrageuse. Il faut surtout écouter et réécouter ce Qobuzissime pour en apprécier l’originalité et finir par être envoûté. Impossible de passer à côté ! Aucune excuse, Sorry. © Marc Zisman/Qobuz

À propos

Distinctions :

Améliorer cette page album

Qobuz logo Pourquoi acheter sur Qobuz ?

Les promotions du moment...
The Complete Studio Albums Creedence Clearwater Revival
Folk Singer Muddy Waters
Live At The Regal B.B. King
À découvrir également
Par Sorry
Showgirl Sorry
Twinkle Sorry
More Sorry
Dans la même thématique...
Punisher Phoebe Bridgers
Myopia Agnes Obel
Ghosteen Nick Cave & The Bad Seeds
Les Grands Angles...
Norah Jones en 10 chansons

Même si ses albums paraissent sur le label Blue Note, Norah Jones n’a jamais été vraiment jazz. Comme elle n’a jamais vraiment été pop, ni folk, country ou soul… Depuis le début des années 2000, la chanteuse et pianiste américaine a toujours tout fait pour flouter, voire éradiquer, les frontières stylistiques au profit de sa propre musique apatride, qu’elle adore partager avec d’autres musiciens venus d’horizons divers. Petit tour de son monde en 10 titres.

Un nouveau monde entre électro et classique

Ólafur Arnalds, Nils Frahm, Max Richter, Poppy Ackroyd, Peter Broderick, Joana Gama… Depuis quelques années, tous ces noms en vogue ont été regroupés sous la vaste et imprécise étiquette “néoclassique”. A dire vrai, cette “scène” ressemble plutôt à une bande hétéroclite d’artistes fureteurs qui mêlent instruments classiques et production électronique – avec une connexion assumée aux pionniers du minimalisme américain – régalant les sens et ouvrant des perspectives des deux côtés de leur spectre musical.

Nick Cave, mauvaise graine de star

Nick Cave et ses Bad Seeds restent l’une des aventures les plus prolifiques de l’ère post punk. Dès la fin des années 80, le magnétisme caverneux du chanteur australien atteignait un certain paroxysme, entre reprises furibardes, ballades au piano et rock’n’roll en sueur. Au fil des ans, le Cave s’est fait de plus en plus crooner, entre un Frank Sinatra punk et un Johnny Cash austère...

Dans l'actualité...