Vincent d'Indy Œuvres orchestrales (Volume 3)Aanbieding

Œuvres orchestrales (Volume 3)

Vincent d'Indy

Verschenen op 1 maart 2010 bij Chandos

Hoofdartiest: Rumon Gamba

Genre: Klassiek > Symfonische muziek

Onderscheidingen: Choc de Classica ( mei 2010) - 5 de Diapason ( juli 2010) - Exceptional sound ( juni 2010) - Hi-Res Audio ( maart 2012)

Inbegrepen: 1 Booklet

  • hi-res logo
  • 24-Bit – 96.00 kHz

Onbeperkt naar muziek luisteren

Listen to this album in high quality now on our apps

Enjoy this album on Qobuz apps with your subscription

Digital download

Speciale prijs : Nog maar 17 dagen
€ 9,99

Add to basket

Choose your audio quality
More info

Listening quality

MP3 (CBR at 320 kbps)

FLAC (16-bit, 44,1 kHz)

1.45

Webplayer

You are currently listening to samples.

Listen to this album and more than 40 million other tracks with your unlimited subscription.

From £9.99/month

1 month free
Meer specificaties zien van de tracks

Album : 1 album - 8 tracks Totale duur : 01:11:00

    Istar, Op. 42 (Vincent d'Indy)
  1. 1 Istar, Op. 42

    Iceland Symphony Orchestra - Rumon Gamba, conductor Auteursrecht : 2010 Chandos

  2. Choral varie, Op. 55
  3. 2 Choral varie, Op. 55

    Sigurdur Flosason, saxophone - Iceland Symphony Orchestra - Rumon Gamba, conductor Auteursrecht : 2010 Chandos

  4. Symphony No. 3, "Sinfonia brevis de bello gallico"
  5. 3 Symphony No. 3, "Sinfonia brevis de bello gallico": I. Lent et calme

    Iceland Symphony Orchestra - Rumon Gamba, conductor Auteursrecht : 2010 Chandos

  6. 4 Symphony No. 3, "Sinfonia brevis de bello gallico": II. Assez vite - Un peu moins vite

    Iceland Symphony Orchestra - Rumon Gamba, conductor Auteursrecht : 2010 Chandos

  7. 5 Symphony No. 3, "Sinfonia brevis de bello gallico": III. Lent - Plus anime - Anime - Mouvement initial (un peu anime) - Mouvement initial: Lent

    Iceland Symphony Orchestra - Rumon Gamba, conductor Auteursrecht : 2010 Chandos

  8. 6 Symphony No. 3, "Sinfonia brevis de bello gallico": IV. Tres anime

    Iceland Symphony Orchestra - Rumon Gamba, conductor Auteursrecht : 2010 Chandos

  9. Diptyque mediterraneen, Op. 87
  10. 7 Diptyque mediterraneen, Op. 87: I. Soleil matinal

    Iceland Symphony Orchestra - Rumon Gamba, conductor Auteursrecht : 2010 Chandos

  11. 8 Diptyque mediterraneen, Op. 87: II. Soleil vesperal

    Iceland Symphony Orchestra - Rumon Gamba, conductor Auteursrecht : 2010 Chandos

Details over de originele opname:

71:09 - DDD - Enregistré du 21 au 24 septembre 2009 à Háskólabíó en Islande - Notes en français, anglais et allemand

  • Achtergrondinformatie
  • Dans Istar, d’Indy pratique la variation à rebours : il commence par la variation la plus complexe, et termine avec le thème dans toute sa nudité, une sorte de Danse des sept voiles musicale. Le parallèle ne s’arrête pas là, d’ailleurs, si l’on considère la grande sensualité de Istar, assez éloignée de l’image un peu austère que l’on peut se faire de d’Indy. Notez qu’il n’a en rien pu copier sur Strauss puisque son œuvre date de 1897. Autre parallèle possible, La Péri de Dukas – de 1912 –, avec ses chromatismes et ses fantastiques irisations orchestrales… On l’aura compris, d’Indy est ici assez en avance sur son temps, tournant une partition puissamment moderne, et tellement irrésistible que Ida Rubinstein n’hésita pas à la chorégraphier en 1920.    Quelques années plus tard, en 1903, le compositeur retourne au format de la variation, avec son Choral varié, selon une construction plus classique certes, si ce n’est que l’instrument principal est… le saxophone. Car il ne faut pas oublier que bon nombre de compositeurs l’utilisèrent dès le XIX siècle, parmi lesquels Bizet, Berlioz (dans une œuvre hélas perdue), Delibes, Massenet, Ambroise Thomas ou Saint-Saëns pour ne citer que les plus renommés. Dans le Choral varié, d’Indy sait trouver un langage tout à fait idiomatique pour le saxophone, qui ne sonne jamais comme une pièce rajoutée.    Quant à la Sinfonia brevis de Bello Gallico de 1916-18, elle n’a de brève que le nom, du haut de ses 32 minutes ; disons que la brévitude, la retenue, la modestie de l’ouvrage, ont pour objet le langage lui-même, dont la transparence et la légèreté cherchent à faire contrepoids aux immensité de Strauss et de Mahler… ou c’est ce que croit notre bonhomme, car il reste un fervent wagnérien dans ses fibres, même lorsqu’il veut galliciser son discours.     Plus sérieusement latin, le Diptyque méditerranéen de 1926 – l’une de ses dernières œuvres – ne craint pas d’emprunter à l’orchestre de Debussy tout en s’éloignant assez sérieusement de Wagner. Pas toujours, d’ailleurs, car le choral qui suit l’introduction purement impressionniste n’est pas sans rappeler les accents de Parsifal ! Mais c’est là un de ses grands chefs-d’œuvre, et on attend avec impatience que les orchestres français rendent enfin justice à ce superbe compositeur, autrement complexe que ce que l’on imagine.

  • Programma

  • Vincent d'Indy (1851–1931)

    Istar, variations symphoniques pour orchestre, op. 42
    Choral varié pour saxophone solo & orchestre, op. 55
    Symphonie n° 3, op. 70 "Sinfonia brevis de Bello Gallico"
    Diptyque méditerranéen pour orchestre, op. 87
    Soleil matinal - Soleil vespéral

    Sigurður Flosason, saxophone
    Orchestre Symphonique d'Islande
    Direction Rumon Gamba

    logo qobuz Why buy music on Qobuz?

    Stream or download your music

    Buy an album or an individual track. Or listen to our entire catalogue with our high-quality unlimited streaming subscriptions.

    Choose the format best suited for you

    You have a wide choice of formats in which to download your purchases (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) depending on your needs.

    Zero DRM

    The downloaded files belong to you, without any usage limit. You can download them as many times as you like.

    Listen to your purchases on our apps

    Download the Qobuz apps for smartphones, tablets and computers, and listen to your purchases wherever you go.

    Ontdekken

    In hetzelfde genre

    Label

    Chandos

    Founded in 1979, Chandos is named after the first Duke of Chandos. The Duke was an aristocratic patron who supported Handel, amongst others. Following its namesake’s example, Chandos has worked tirelessly for over thirty years to protect and promote the neglected masterpieces of English music. The label has released the complete oeuvres and symphonies of Arnold Bax and Vaughan Williams, alongside rehabilitating the works of Gerald Finzi, Charles Stanford, Herbert Howells and William Alwyn. Chandos has specialized in the rediscovery of old repertoires; its label ‘Chaconne’ has begun editing unknown compositions by Leclair, Telemann, and, appropriately, Handel. Convince...

    Pagina bekijken Chandos Lees het artikel

    Subgenre

    Klassiek in het magazine

    Meer artikelen

    Nieuws

    Meer artikelen