Louis Vierne Les Symphonies pour orgue - Volume 2

Les Symphonies pour orgue - Volume 2

Louis Vierne

Verschenen op 24 februari 2017 bij Aeolus

Hoofdartiest: Daniel Roth

Genre: Klassiek > Symfonische muziek

Onderscheidingen: Diapason d'or ( juli 2010) - Hi-Res Audio ( maart 2012)

Inbegrepen: 1 Booklet

  • hi-res logo
  • 24-Bit – 88.20 kHz

Onbeperkt naar muziek luisteren

Listen to this album in high quality now on our apps

Enjoy this album on Qobuz apps with your subscription

Digital download

€ 11,99

Add to basket

Choose your audio quality
More info

Listening quality

MP3 (CBR at 320 kbps)

FLAC (16-bit, 44,1 kHz)

1.45

Webplayer

You are currently listening to samples.

Listen to this album and more than 40 million other tracks with your unlimited subscription.

From £9.99/month

1 month free
Meer specificaties zien van de tracks

Album : 1 album - 10 tracks Totale duur : 01:06:25

    Symphony No. 3 in F sharp minor, Op. 28 in F Sharp Minor, op.28 (Louis Vierne)
  1. 1 I. Allegro maëstoso

    Daniel Roth, organ Auteursrecht : Aeolus 2017

  2. Symphony No. 3 in F sharp minor, Op. 28 in A Major, op.28
  3. 2 II. Cantilène

    Daniel Roth, organ Auteursrecht : Aeolus 2017

  4. Symphony No. 3 in F sharp minor, Op. 28 in D Major
  5. 3 III. Intermezzo

    Daniel Roth, organ Auteursrecht : Aeolus 2017

  6. Symphony No. 3 in F sharp minor, Op. 28 in B Minor
  7. 4 Adagio

    Daniel Roth, organ Auteursrecht : Aeolus 2017

  8. Symphony No. 3 in F sharp minor, Op. 28 in F Sharp Minor
  9. 5 Final

    Daniel Roth, organ Auteursrecht : Aeolus 2017

  10. Symphony No. 4 in G minor, Op. 32 in G Minor, op.32
  11. 6 I. Prélude

    Daniel Roth, organ Auteursrecht : Aeolus 2017

  12. 7 II. Allegro

    Daniel Roth, organ Auteursrecht : Aeolus 2017

  13. Symphony No. 4 in G minor, Op. 32 in E Major, op.32
  14. 8 III. Menuet

    Daniel Roth, organ Auteursrecht : Aeolus 2017

  15. Symphony No. 4 in G minor, Op. 32 in D Flat Major, op.32
  16. 9 IV. Romance

    Daniel Roth, organ Auteursrecht : Aeolus 2017

  17. Symphony No. 4 in G minor, Op. 32 in G Minor, op.32
  18. 10 V. Final

    Daniel Roth, organ Auteursrecht : Aeolus 2017

Details over de originele opname:

66:32 - DDD - Enregistré du 10 au 12 septembre 2009 - Notes en français, anglais et allemand

  • Achtergrondinformatie
  • Les Troisième et Quatrième symphonies pour orgue de Vierne datent respectivement de 1912 et 1914 ; or, pour le compositeur, 1906 déjà représente « le début des catastrophes » : après un accident, il doit réapprendre l’usage des jambes pour le pédalier, puis il apprend que sa femme le fait cocu avec son meilleur ami, dédicataire de la Seconde symphonie ; Guilmant meurt et Vierne est évincé de son poste de professeur d’orgue au Conservatoire de Paris ; son premier fils meurt de la tuberculose en 1913, le second à la guerre en 1917 en même temps que son frère. N’oublions pas qu’il est né pratiquement aveugle et que les choses n’iront qu’en s’empirant. Le sort, qui a peut-être eu pitié de lui, finit par lui accorder de mourir en beauté, au clavier de son orgue de Notre-Dame de Paris, à l’occasion de son 1750e concert.

        Mais entre 1912 et 1914, sa musique se ressent déjà durement de ces incessants malheurs, en particulier la Quatrième symphonie qui suit de peu la tragique disparition de son jeune fils ; Vierne écrit d’ailleurs qu’il « ne croit pas qu’un musicien qui ne peut ni aimer ni souffrir en tant qu’homme fasse jamais une très belle chose ». Du fond de sa souffrance il tire ces déchirants accents, moins une plainte qu’un âpre tourbillon de tourments, éclairé « un moment d’un reste d’illusion et finissant dans la fièvre » selon ses propres termes.

        Ces deux étonnants chefs-d’œuvre de l’ultime grand organiste compositeur romantique français sont joués sur le titanesque Cavaillé-Coll de Saint-Sulpice à Paris, construit en 1862 sur les éléments préexistants d’un orgue de l’époque classique (1781) de Clicquot : il se veut « un trait d’union entre l’art ancien et l’art nouveau ». Ce n’est donc pas un instrument de la tradition symphonique, mais bel et bien un orgue classique-romantique, moins ample sans doute que certains autres Cavaillé-Coll pur jus, mais capable d’étonnantes combinaisons sonores entre ancien et moderne, remarquablement adaptées au langage de Vierne.

  • Programma

  • Louis Vierne (1870-1937)

    Symphonies
    N° 3 en fa dièse mineur, op. 28
    N° 4 en sol mineur, op. 32


    Daniel Roth au grand orgue Aristide Cavaillé-Coll (1862) de l’Eglise Saint-Sulpice, Paris

    logo qobuz Why buy music on Qobuz?

    Stream or download your music

    Buy an album or an individual track. Or listen to our entire catalogue with our high-quality unlimited streaming subscriptions.

    Choose the format best suited for you

    You have a wide choice of formats in which to download your purchases (FLAC, ALAC, WAV, AIFF...) depending on your needs.

    Zero DRM

    The downloaded files belong to you, without any usage limit. You can download them as many times as you like.

    Listen to your purchases on our apps

    Download the Qobuz apps for smartphones, tablets and computers, and listen to your purchases wherever you go.

    Ontdekken

    In hetzelfde genre

    Instrument

    Orgue in het magazine

    Meer artikelen

    Genre

    Klassiek in het magazine

    Meer artikelen

    Nieuws

    Meer artikelen