Votre panier est vide

Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

1 album trié par Date : du plus récent au moins récent et filtré par 4 étoiles Classica, Serge Rachmaninoff, 24 bits / 48 kHz - Stereo et 5,00 € à 10,00 €
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 27 octobre 2014 | ARTALINNA

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica
Pianiste et compositeur letton, né en 1984, Vestard Shimkus signe un nouveau disque, cette fois pour le jeune label français ARTALINNA. On y retrouve les qualités déjà soulignées pour son album Beethoven paru en 2012 chez ARS PRODUKTION, soit une forte personnalité, une grande lisibilité et un art dépouillé qui vise à l'essentiel, ce qui est une gageure pour la musique pianistique de Rachmaninov. Pièce maîtresse de ce nouvel enregistrement, les 22 Variations sur un thème de Chopin écrites en 1903 et qui n'ont jamais eu la popularité de certains Concertos (2 & 3), ni des cycles de Variations sur Corelli et Paganini. L'œuvre est décousue, quelquefois bavarde et Chopin y devient vite méconnaissable. Shimkus rend les 36 minutes de cet opus 22 intéressantes de bout en bout. La partition devient une longue méditation existentielle, avec son obsession de la mort rythmée par les cloches, éléments qui sous-tendent toute la musique du compositeur russe. Le reste de ce programme monographique (Sonate no 2, Romances et Préludes)complète cette présentation de Rachmaninov hors des conventions. FH