Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 20 mars 2020 | JPK Musik

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 6 septembre 2019 | BR-Klassik

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 7 décembre 2018 | JPK Musik

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 9 novembre 2018 | JPK Musik

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 12 janvier 2018 | Recursive Classics

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 16 juin 2017 | JPK Musik

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 18 novembre 2016 | Jube Classic

Hi-Res
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 8 avril 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Révélée par un succès cinématographique qui a rencontré deux millions de spectateurs, Sarah Nemtanu est devenue « la violoniste du film Le Concert » tel que l'indique l'autocollant apposé au disque, afin de signaler à un public plus large que celui des mélomanes avertis qui est la soliste de l'Orchestre National de France. Ce même sticker aurait pu en rajouter, préciser que la moitié du programme est consacrée au Concerto pour violon opus 35 de Piotr Illitch Tchaïkovsky qu'elle interprète dans la scène finale du film de Radu Mihaileanu.Quatre ans après le tournage, Sarah Nemtanu n'en a pas fini avec le concerto du compositeur russe, pièce virtuose, redoutable, joué ici en intégralité lors d'un concert donné le 25 avril 2012 au Théâtre du Châtelet et ce au profit de l'association Amnesty International. Le premier mouvement dit Allegro moderato est en fait le théâtre d'une grande fresque romantique, ascendante et survoltée. Ce n'est pas un obstacle pour la violoniste franco-roumaine qui l'aborde avec passion et précision, à tel point que l'ONF dirigé par Kurt Masur, faisant bloc, ne s'oppose pas à l'audace de sa soliste et la laisse prendre la vedette. Après la brève Canzonetta : Andante, le dernier mouvement Allegro vivacissimo prend son envol entre les pizzicati et les déviations aventureuses de la partition, pour atteindre son apogée dans la ligne droite finale.Outre ces pages d'une belle maîtrise, la deuxième partie du programme s'étend sur les Souvenirs de Florence composés dans une période nostalgique. Le sextuor à cordes, opus 70 du catalogue Tchaïkovsky, voit la soliste mener le jeu avec ses partenaires Luc Héry au violon, Sabine Toutain et Christophe Gaugué aux altos, Raphaël Perraud et Jean-Luc Bourré aux violoncelles.​ L'ensemble saisit en « live » est une belle retranscription de ces deux oeuvres réputées difficiles, que Sarah Nemtanu développe avec force et passion. © Loïc Picaud / Music-Story