Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

45 albums triés par Prix : du moins cher au plus cher et filtrés par Classique, Sergei Prokofiev et 5,00 € à 10,00 €
HI-RES6,49 €
CD5,49 €

Classique - Paru le 12 juillet 2019 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 13 octobre 2017 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 12 août 2016 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Musique symphonique - Paru le 5 mai 2015 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 1 octobre 2013 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Marin Alsop et l'Orchestre Symphonique de Sao Paulo présentent le second volet de leur cycle Prokofiev, chez Naxos ! L'imposante Quatrième Symphonie et le Fils Prodigue, son dernier ballet écrit pour Serge Diaghilev, bien qu'ayant une inspiration commune, sont très différents : le conte moral du ballet contient des scènes de tentation sensuelle, de débauche, de vol et de remors, tandis que la symphonie n°4 dans sa version révisée de 1947 est allongée et enrichie dans l'orchestration par l'ajout d'une clarinette piccolo, d'un piano et d'une harpe, et fait l'usage élargi de thèmes du Fils Prodigue. Une série en construction qui s'incrit comme l'un des projets discographiques les plus passionnants consacrés à Prokofiev.
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 2 juillet 1992 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 11 juillet 2003 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Musique concertante - Paru le 4 septembre 2012 | PentaTone

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Après un opus éblouissant dédié aux Concertos de Bartok, il y a quelques années, la violoniste allemande Arabella Steinbacher revient à la musique concertante du XXe siècle, en nous ouvrant les portes de l'univers féérique de Prokofiev. Sa concentration maximale, l'ampleur de ses phrasés nous convient à une interprétation avant tout implacable.
HI-RES9,49 €
CD6,49 €

Musique symphonique - Paru le 10 mars 2014 | Mariinsky

Hi-Res Livret
HI-RES12,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 16 septembre 2016 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES12,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 30 novembre 2018 | MUNCHNER PHILHARMONIKER GBR

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Piano solo - Paru le 30 novembre 2018 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice - Le Choix de France Musique - Choc de Classica
Par son « éclat et sa maturité » (The Guardian), le pianiste russo-lituanien Lukas Geniušas s’est imposé sur la scène internationale comme un artiste parmi les plus intéressants de sa génération. On a déjà pu l’entendre au Wigmore Hall de Londres, au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Salle Verdi à Milan, à la Grande Salle du Conservatoire de Moscou, à la Roque d’Anthéron, ou encore auprès d’orchestres tels que le Philharmonique de Radio France, le National de Lyon, le NHK de Tokyo, le Philharmonique de Saint-Pétersbourg, le National de Russie, et la liste est encore bien longue. Il a choisi un programme Prokofiev mêlant œuvres de jeunesse – les Dix Pièces Op. 12 qui sont un travail de fin d’études, et pourtant si intimement prokofievien déjà ! –, œuvre de la première maturité avec la Deuxième Sonate de 1912, et œuvre de la pleine maturité avec la Cinquième Sonate. Mieux encore, cette Cinquième Sonate fut écrite « une première fois » en 1923 après son séjour parisien, puis révisée trois décennies plus tard, sous contrainte, sans doute, de l’infâme décret Jdanov qui avait accusé le malheureux compositeur de tous les maux anti-soviétiques, mais aussi dans un souci tout personnel d’épuration du geste pianistique. Et de la sorte, cette œuvre semble quasiment « parisienne » tant elle présente des similitudes avec le langage de Poulenc. © SM/Qobuz« [...] Geniušas, qui multiplie les prises de risques, tire de son clavier une palette dont la variété, la vérité et la beauté envoûtent. [...] Le pianiste paraît savoir tout faire mieux que personne, comme le jeune Prokofiev semble être à lui seul dix compositeurs. [...] Puisse Geniušas, après ce premier coup de maître, construire une intégrale des neuf sonates ! » (Diapason, janvier 2019 / Patrick Szersnovicz)
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 21 février 2012 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 15 février 2019 | harmonia mundi

Hi-Res Livret
Depuis la saison 2014-2015, Vadym Kholodenko (Médaille d’Or du Concours Cliburn de 2013) est le premier « artiste-partenaire » de l’Orchestre Symphonique de Fort Worth. Après un premier volume consacré aux Opus 16 et Opus 55 (Nos. 2 et 5), il complète son intégrale des concertos pour piano de Prokofiev avec trois oeuvres dont la composition s’étale en 1911 et 1930. Elles connurent des destins les plus ouverts : la popularité maximale du Troisième s’oppose à l’accueil mitigé réservé au Quatrième, « l’autre » concerto pour la main gauche. © harmonia mundi
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Piano solo - Paru le 18 novembre 2016 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 5 février 2016 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« Le jeune Vadym Kholodenko, médaille d’or du Concours Van Cliburn 2013, et le chef péruvien Miguel Harth-Bedoya entament leur intégrale des concertos pour piano de Prokofiev en affrontant l’éblouissant 2e (1913) et le singulier et aussi peu orthodoxe 5e (1932). Dans la gigantesque cadence du premier mouvement du Concerto no 2, souvent massacrée par les tapeurs, le pianiste ukrainien aère les cascades d’accord, les arpèges fulgurants. [...] Son engagement physique et la subtilité, la vigueur de son jeu vont droit au but avec une parfaite maîtrise digitale. L’invention harmonique et technique de cette page unique dans toute la littérature concertante est particulièrement mise en lumière. [...] Les élans sombres et lyriques, les brusques changements d’atmosphère bénéficient d’autant de force que de finesse. [...] Dans le Concerto no 5, d’un dynamisme plus contrôlé, l’élan et le respect de l’écriture rythmique sont leur boussole pour sortir la tête haute de cette architecture étrange et splendide.» (Diapason, mars 2016 / Patrick Szersnovicz)
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 23 septembre 2014 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musique de chambre - Paru le 15 juin 2015 | INA Mémoire vive

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Le 7 février 2012, Devy Erlih se rendait à l'Ecole Normale de Musique pour y dispenser son enseignement, quand il fut renversé par un camion à l'âge de 83 ans. Enfant d'une famille juive originaire de Bessarabie ayant grandi à Paris, mélange détonnant de tzigane et de titi-parisien, son jeu aura été marqué d'une double influence : un apprentissage instinctif, à l'oreille, domestiqué et classicisé par la grande école française de violon de Jules Boucherit. Un an après sa disparition, INA Mémoire Vive rend hommage à ce grand violoniste avec un coffret 2 CD + bonus composé d'enregistrements radiophoniques des années 50 et 60 entièrement remasterisés. Un témoignage vibrant de l'art du Devy Erlih chambriste avec Jacques Février (Beethoven, Brahms, Debussy, Ravel...), et du Devy Erlih concertiste (Tchaikovski, Sibelius, Prokofiev) sous la direction de Pierre-Michel Le Conte, Pierre Dervaux et Jean Martinon.
HI-RES13,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 12 janvier 2010 | LSO Live

Hi-Res Livret