Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1961 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1963 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Timbre de platine - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
Airs de soprano extraits de Scipione, Orlando, Guilio Cesare, Partenope, Amadigi, Alessandro, Rodelinda, Faramondo, Tamerlano, Deidamia, Arianna / Sandrine Piau, soprano - Les Talens Lyriques - Christophe Rousset, direction
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 1 mai 2011 | K&K Verlagsanstalt

Hi-Res Livret
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musique symphonique - Paru le 27 septembre 2010 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
Le nouvel album des Musiciens du Louvre-Grenoble est un retour aux premières amours de Marc Minkowski, le cas Haendel, avec l'une des oeuvres instrumentales les lus célèbres du compositeur, la Water Music. Un programme complété par l’ouverture en forme de suite (cas unique chez Haendel) de l’opéra Rodrigo. Une fête sonore et rythmique complètement jouissive, à ne pas manquer !
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 6 mai 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Spécialiste des reconstitutions réussies, Alan Curtis et son Complesso Baroque propose, sous le titre de Handel Secret, un album réunissant des arias peu connues que le compositeur écrivit comme version alternative de certains de ses oratorios et opéras, quand ce n'était pas pour la musique d'un autre qu'il fallait remettre au goût du jour pour faire briller castrats, chanteur et prime donne.
HI-RES9,49 €
CD6,49 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 16 novembre 2010 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Airs d'Agrippina, Amadigi, Riccardo primo, Tolomeo, Orlando, Radamisto, Rodolinda, Rodrigo, Sosarme / Bejun Mehta, contre-ténor - Rosemary Joshua, soprano - Freiburger Barockorchester - René Jacobs, direction
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 26 février 2007 | Challenge Classics

Hi-Res
6 Concerti grossi, op.3 HWV 312-317 / Combattimento Consort Amsterdam, dir. Jan Willem de Vriend
HI-RES10,79 €17,99 €(40%)
CD7,19 €11,99 €(40%)

Classique - Paru le 13 octobre 2017 | Alpha

Hi-Res Livret
Pourquoi enregistrer un énième Messie de Haendel, se demande Hervé Niquet, alors qu’il s’en trouve déjà plus d’une centaine sur le marché ? Et il répond : il est allé chercher, parmi les très nombreuses et fort différentes moutures qui existent de l’œuvre, la version très intéressante de 1754, à cinq solistes, remaniée pour être donnée au Foundling Hospital (Hôpital des enfants abandonnés, autrement dit : orphelinat) de Londres – un lieu où Haendel donnait Le Messie tous les ans depuis 1750. Il faut savoir que lorsque Haendel redonnait une nouvelle production avec de nouveaux artistes, il avait à sa disposition des solistes de niveau inégal. Il se dépêchait donc de remanier sa partition, l’adapter aux forces et aux faiblesses des un(e)s et des autres. Quand on se penche sur les différentes versions qui en sont nées, on remarque que des airs de soprano ont été transcrits au profit d’une alto, que tel air de basse est réduit de moitié – le chanteur du jour devait être un peu faible. On est en prise directe avec la réalité de Haendel producteur de ses propres œuvres. Précisons qu’à l’époque, pour vivre de sa musique, le compositeur, qui ne touchait aucun droit, devait absolument faire jouer ses œuvres et engranger un bénéfice sur la soirée. L’idée de ne pas retoucher son œuvre pour ne pas « l’abîmer » ou la dénaturer est une idée totalement contemporaine. Il doit exister une douzaine de versions du Messie ; celle de 1754 est rarement jouée parce qu’elle exige cinq solistes : deux sopranos, alto, ténor et basse. Découvrez donc l’ouvrage tel qu’il fut donné en l’an 1754 à l’Orphelinat de Londres ! © SM/Qobuz
HI-RES12,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 mai 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
Alceste fut au départ envisagé comme une collaboration entre plusieurs personnes incluant Haendel et son librettiste Tobias Smollett, mais la production scénique fut abandonnée dès les premières répétitions pour des raisons inconnues. Haendel a réutilisé de nombreuses pages de cette oeuvre dans des compositions ultérieures. L'Early Opera Company dirigée par Christian Cumyn a déjà enregistré de nombreux opéras de Haendel comme Semele et Flavio, et s'adjoint sur cet album les talents de Lucy Crowe, Benjamin Hulett et Andrew Foster-Williams.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Oratorios sacrés - Paru le 1 mai 2002 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Collegium Musicum 90, dir. Simon Standage
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Extraits d'opéra - Paru le 30 mars 2010 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Hi-Res Audio
Un album fort séduisant, où deux grandes chanteuses - qui s’illustrent régulièrement dans les oratorios et oratorios baroques sur les scènes européennes et d’ailleurs - mêlent avec un plaisir non dissimulé leurs timbres mordorés. Bref, deux voix idéales pour enchanter les longues lignes mélodiques de Haendel. À ne pas manquer !
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Extraits d'opéra - Paru le 10 janvier 2011 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
« [...] Natalie Dessay traduit à merveille la sensualité, l'émotion à fleur de peau de la reine d'Egypte, et malgré quelques duretés dans l'aigu, lui offre quand il faut une virtuosité aérienne. La souplesse du difficile "Venere bella" mérite tous les éloges, "Da tempesta" pétille comme attendu. La tension poignante qu'elle imprime aux deux grands lamentos ("Se pietà di me non senti" et "Piangero la sorte mia" nous laisse médusés. Bien sûr, il s'agit de morceaux choisis, entendus sans la continuité de l'ouvrage, mais grâce au dynamisme bariolé du Concert d'Astrée, aux affects parfaitement dosés d'Emmanuelle Haïm, on se prend au jeu. [...] » (Diapason, février 2011 / Jean-Luc Macia)
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Classique - Paru le 1 août 2016 | Brilliant Classics

Hi-Res Livret
HI-RES12,59 €17,99 €(30%)
CD8,39 €11,99 €(30%)

Classique - Paru le 19 juillet 2019 | PentaTone

Hi-Res Livret
L'Akademie für Alte Musik envisage son interprétation des six premiers concertos de l'Opus 6 de Haendel dans un esprit chambriste, qui rapprochent parfois l'univers de Haendel de celui de son homologue continental, Georg Philipp Telemann, que les musiciens de l'ensemble berlinois ont souvent joué et enregistré (plusieurs albums pour le label français harmonia mundi, tous des indispensables). Pour ce premier volet magnifiquement enregistré de leur trilogie Haendel qui comprendra les deux Opus 3 et 6, capté dans la Nikodemuskirche de Berlin entre septembre 2018 et février 2019, l'Akademie für Alte Musik déploie des couleurs riches et extrêmement séduisantes, déjà présentes dans leur Water Music, tout en restant attentif aux polyphonies, faisant montre de phrasés toujours souples. Un plaisir de tous les instants, peut-être plus convaincant encore que leur récente Water Music. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 2 mars 2018 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
La postérité a surtout retenu le nom de Giulia Frasi (célèbre entre 1740 et 1774) comme celui de la créatrice des principaux rôles de soprano dans les derniers oratorios d’Haendel. Cet album explore ce qui fut la spécialité de Frasi : incarner des personnages dont les parcours émotionnels sont planifiés avec un pathétique émouvant. Toutefois, au cours de ses trente-et-une années d’activité à Londres, Frasi ne se contenta pas d’être la dernière « prima donna » de Haendel ; elle mena une carrière plus variée, plus complexe et bien plus riche. Frasi reçut sa formation à Milan, fit ses débuts lyriques en Italie, puis se rendit en Grande-Bretagne pour intégrer la troupe d’opéra italien de Lord Middlesex en 1742 – peu de temps après que Haendel a décidé d’arrêter de composer et de faire représenter des opéras sur la scène londonienne. Au début, Frasi se vit attribuer des rôles mineurs, mais elle prit peu à peu de l’importance et participa à au moins quatorze saisons lyriques au King’s Theatre de Haymarket entre novembre 1742 et 1761. Ses premières prestations londoniennes en 1743 sont rappelées dans les souvenirs musicaux de Charles Burney : « Giulia Frasi était alors une personne jeune et intéressante, dotée d’une voix douce et claire, et d’un style de chant fluide et sobre qui, toutefois, froid et impassible, plut aux oreilles naturelles et échappa à la censure de la critique. » Burney soulignait le fait qu’étant venue dans ce pays au début de sa vie tout en provenant d’un autre creuset linguistique, elle prononçait l’anglais de manière plus articulée et intelligible que les autochtones. Il semble qu’elle attira l’attention d’Haendel avec cette qualité, et un don évident pour traduire le pathos musical. La soprano anglaise Ruby Hugues a choisi des airs tirés d’un large éventail d’œuvres, pas seulement de Haendel, mais aussi de tout le répertoire londonien de Frasi, de Arne à Smith en passant par Hayes ou Ciampi. Premier Prix et Prix du public au Concours de chant Haendel de Londres, Hugues a fait ses débuts au Theater an der Wien sous la direction de René Jacobs, avant de chanter des premiers rôles au Festival international de Buxton, au Festival international d’Édimbourg, au Festival Haendel de Londres, au Festival d’Aix-en-Provence, aux Musikfestspiele de Potsdam et aux Festspiele de Schwetzingen, ainsi qu’à l’English National Opera, à l’Opéra de Garsington, au Scottish Opera ou encore à l’Opéra de Toulon. © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 30 septembre 2016 | deutsche harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 5 Sterne Fono Forum Klassik
À y bien regarder, la grande majorité des tout premiers opéras de l’histoire de la musique, au début du XVIIe siècle, ont pris pour sujet des personnages de la mythologie : Dafne, Euridice, L’Orfeo. Et ce n’était là que le début d’une grande tradition, que Haendel n’a pas manqué de poursuivre un bon siècle plus tard. Cet album de la soprano virtuose Christiane Karg et de la mezzo-soprano Romina Basso se penche sur les nombreuses incursions haendeliennes dans la mythologie, qui ont donné naissance à de somptueux et hyper-virtuoses airs et duos dans des ouvrages – opéras mais aussi cantates – tels que Semele, Hercules, Il Parnasso in festa, Apollo e Dafne et quelques autres, chantés soit en italien, soit en anglais. Ce sont pour la plupart des ouvrages de la grande maturité londonienne, hormis la cantate Escheggiate de 1710, certes écrite à Londres déjà mais encore dans un genre italianisant que Haendel avait rapporté dans les bagages à la suite de son long séjour italien. Les deux cantatrices sont accompagnées par l’ensemble amstellodamois Il Complesso Barocco, grand habitué de l’œuvre de Haendel. © SM/Qobuz
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 6 septembre 2011 | K&K Verlagsanstalt

Hi-Res Livret
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 6 septembre 2011 | K&K Verlagsanstalt

Hi-Res Livret