Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 1 juin 2015 | Naive

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
La chose est rare mais pas impossible : la beauté née dans la douleur tout comme le sublime surgissant de la souffrance impressionnent toujours avec démesure. Et Jeanne Added est impressionnante. Mais souffrance et douleur ne doivent pas faire fuir le chaland. Au contraire. Juste que l’art de cette Rémoise de 35 ans et dont le nom a surtout hanté la planète jazz durant les années 2000 n’est pas un manifeste léger. Avec Be Sensational, on est hypnotisé par cet organe un brin martial mais élastique au possible, par ce rock électro anguleux et anthracite… Avant cette austère merveille, Jeanne Added avait croisé le fer avec de singuliers et recommandables personnages parmi lesquelles Lionel Belmondo, Rachid Taha, Bernard Lubat, André Minvielle, Riccardo Del Fra, Daniel Humair, Glenn Ferris, Vincent Courtois, Pierre de Bethmann ou bien encore Edouard Ferlet. Cette fois, l’affaire porte son nom. Sa marque. Sa patte. Conçue avec Dan Levy de The Dø, son album tendrait à l’expédier sur la planète des dandys lettrés, patrie hétéroclite des Nick Cave, PJ Harvey, Sinéad O’Connor et autres Nico. Il définit surtout les postes-frontières d’un territoire dont on a hâte de connaître chaque région. Un disque fort. © MZ/Qobuz
HI-RES8,94 €
CD5,94 €

Jazz contemporain - Paru le 28 juin 2019 | Hubro

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
HI-RES11,99 €
CD8,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 17 avril 2012 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Choc de Classica - Hi-Res Audio
Matthias Goerne poursuit un parcours qui lui a déjà permis de s’imposer parmi les plus fantastiques explorateurs du du lied schubertien ; Goerne n’interprète pas Schubert, il vit chaque lied de l’intérieur et invite l’auditeur à partager cette intimité poétique et musicale sans jamais sombrer dans une quelconque outrance. Un sixième volume également marqué par l’interprétation inoubliable de la dernière sonate pour piano de Schubert par l’un de ses partenaires favoris : Christoph Eschenbach. Offerte en second CD, cet autre chant du cygne trouve sous ses doigts experts des résonances encore inexplorées.
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Jazz vocal - Paru le 29 septembre 2017 | Mack Avenue Records

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Indispensable JAZZ NEWS
Album après album, Cécile McLorin Salvant rappelle qu’elle est tout sauf le cliché de la « chanteuse jazz ». Révélée au grand public en 2013 avec le somptueux WomanChild, elle avait haussé le ton, deux ans plus tard, avec For One To Love, un disque encore plus maîtrisé, plus complet et sur lequel sa voix faisait davantage de miracles. Celle qui vit le jour le 28 août 1989 à Miami en Floride et étudia le droit français, le baroque et le jazz vocal à Aix-en-Provence avant de remporter le Concours International Thelonious Monk en 2010 (à seulement 20 ans devant un jury composé d’Al Jarreau, Dee Dee Bridgewater, Patti Austin, Dianne Reeves et Kurt Elling !) était également une impressionnante compositrice comme le montraient les cinq chansons originales de cette cuvée 2015… Avec Dreams And Dagger, la Franco-américaine installée à Harlem signe un troisième album enregistré en concert dans la Mecque new-yorkaise du Village Vanguard et au DiMenna Center avec son fidèle trio (le pianiste Aaron Diehl, le contrebassiste Paul Sikivie et le batteur Lawrence Leathers) et, en invités sur certains titres, le Quatuor Catalyst et le pianiste Sullivan Fortner. Un vrai choix pour celle qui rêve de n’enregistrer que des albums live, là où le son de son groupe lui paraît le plus authentiquement représenté. Plus classique dans sa forme que ses deux précédents enregistrements, Dreams And Dagger est surtout la preuve de son aisance quel que soit le répertoire. Dans un standard comme My Man’s Gone Now où on ne compte même plus les milliers de versions existantes, elle embarque la mélodie et sa voix sur des sentiers inédits et l’effet est assez stupéfiant. Et puis Cécile McLorin Salvant fait aussi corps avec son trio qui n’est jamais un simple faire-valoir de son organe de feu mais un élément essentiel de son univers musical. Bref, elle trace, une fois de plus, un peu plus profondément son sillon loin de la sainte-trinité Billie/Sarah/Ella car comme l’a dit Wynton Marsalis, « des chanteuses comme ça, vous en avez une par génération ou toutes les deux générations… » © MD/Qobuz
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Jazz - Paru le 18 septembre 2015 | Mack Avenue

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Indispensable JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
La section rythmique de Wayne Shorter mais sans Wayne Shorter : c’est ce qui se cache derrière ce trio baptisé Children of the Light. Evidemment, le pianiste Danilo Pérez, le bassiste John Patitucci et le batteur Brian Blade sont individuellement des maîtres, chacun dans leur genre. Et leur union sur ce disque est à la hauteur de ce que leurs noms peuvent susciter chez les fans de jazz. Ici, l’intense cohérence et le niveau de communication impressionnent. Ces trois-là se connaissent à la perfection (plus d’une décennie ensemble derrière Shorter !) et cela s’entend tout au long d’un disque dans lequel la narration reste la préoccupation première. Pérez a rarement aussi bien joué et la paire Patitucci/Blade ose d’étonnantes combinaisons. Et si les trois musiciens peuvent comproviser (composer/improviser) sur des formes harmoniques et mélodiques très denses, ils peuvent également explorer la beauté d’une simple harmonie. Bref, un vrai régal. © CM/Qobuz
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 octobre 2009 | Signum Records

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Une interprétation parfaitement fluide d’une des partitions les plus difficiles du post-romantisme. Merveilleux solistes (Soile Isokoski, Monica Groop, Stig Andersen, etc.) dirigés par le chef finlandais Esa-Pekka Salonen
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 18 septembre 2015 | Signum Records

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama
« Une réjouissante curiosité : les psaumes de l’Estro-poetico armonico de Benedetto Marcello (1686-1739) firent l’objet en 1757 d’une étonnante adaptation en langue anglaise, par le compositeur Charles Avison. Grâce à l’engagement des Voces 8 et l’intelligent soutien des Inventions, le travestissement linguistique offre une saveur nouvelle à ces chefs-d’œuvre, dont ils révèlent les affinités avec l’univers handélien.» (Diapason, juin 2016 / Denis Morrier)
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Jazz - Paru le 24 septembre 2013 | CRISTAL RECORDS - JANDO MUSIC

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Choc de Classica
A l'approche de la cinquantaine, avec plus d'une vingtaine d'albums en leader ou en sideman, le plus américain des pianistes de jazz italiens vient de s'offrir un album "100% made in USA". Un disque en hommage à ses pairs pour lequel Antonio Farao a fait appel à ses amis Joe Lovano aux saxophones ténor et soprano, Ira Coleman à la contrebasse et Jack DeJohnette à la batterie.Un album élégant, puissant, l'un des plus beaux de ce pianiste attachant...
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 2 août 2011 | PentaTone

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Hi-Res Audio
Ce Vaisseau Fantôme est le premier volet du nouveau projet monumental d'enregistrer les 10 opéras majeurs de Wagner, par l'Orchestre de la Radio de Berlin sous la direction de Marek Janowski, en compagnie des plus grands solistes actuels. Sur cet album figurent le baryton Albert Dohmen, la soprano Ricarda Merbeth, la basse Matti Salminen ou encore le ténor Robert Dean Smith. Le cycle sera complet en 2013, pour fêter dignement l'année Wagner.
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Folk - Paru le 9 février 2018 | Alela Diane

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
En 2007, The Pirate's Gospel imposa son folk drogué à l'âme du gospel. Son premier album, Alela Diane le portait de sa voix renversante. Les fans de Cat Power et de Karen Dalton apprécièrent… Une décennie plus tard, la Californienne installée à Portland s’est isolée dans une maison, en pleine forêt, histoire sans doute de se ressourcer après avoir mis au monde sa fille deux ans plus tôt… Là, la songwriter a troqué sa guitare acoustique pour un grand piano sur lequel sont nées les chansons de Cusp, cinquième album d’une femme décidée à faire un bilan tant personnel qu’artistique. Son rapport à la féminité mais aussi son regard sur la maternité (sur Song for Sandy, Alela Diane rend hommage à Sandy Denny (grande prêtresse du folk britannique des sixties au sein de Fairport Convention, qui mourut à seulement 31 ans peu de temps après être justement devenue mère) ou sur ses contemporains (Emigré sur la crise des migrants) nourrissent un disque d’une rare densité littéraire. Musicalement, son habituelle sensibilité mélodique et son approche épurée du folk se mêlent à un instrumentarium plus sophistiqué qu’à l’accoutumée. De quoi évoquer Carole King, Joni Mitchell et les grands noms de la scène de Laurel Canyon. De charismatiques influences qui ne bâillonnent pas pour autant l’originalité du style d’une Alela Diane plus maîtresse de son art que jamais. © MD/Qobuz
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Choc du Monde de la Musique - 4F de Télérama - RTL d'Or - Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 15 septembre 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Sonia Wieder-Atherton poursuit ses chemins de traverse et sa carrière atypique. Cette fois, elle nous emmène dans un univers ensorcelant en hommage à la grande chanteuse de jazz Nina Simone. C'est une immersion dans le répertoire de cette chanteuse de formation classique, comme si Monteverdi ou Bach avaient nourri son chant et son inspiration. Avec Bruno Fontaine au piano et Laurent Kraif aux percussions et aux arrangements, voilà un trio singulier puisqu'il rend hommage à une des plus belles voix du jazz représentée ici par cette véritable voix humaine qu'est le violoncelle. FH
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 22 octobre 2012 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - Gramophone Record of the Year - Hi-Res Audio
Bartok : Concerto pour violon n°2 - Eötvös : Seven, concerto pour violon - Ligeti : Concerto pour violon / Patricia Kopatchinskaja (violon) - Orch. Symphonique de la Radio de Francfort - Ensemble Modern - Dir. Peter Eötvös
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Cantates (profanes) - Paru le 1 septembre 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Les Pièces de clavecin en concerts représentent l'unique contribution de Rameau en musique de chambre. C'est le prolongement direct de ses pièces de clavecin. Il fait éclater la forme traditionnelle de la pièce de clavecin, en doublant le clavier de deux instruments mélodiques : un violon (ou flûte ou, comme ici, hautbois) et une viole (ou un second violon). Il ne s'agit donc pas de Sonate en trio, mais bien d'un accompagnement pour le clavecin qui peut d'ailleurs fort bien les jouer seul. Le reste du programme est consacré à deux Cantates françaises écrites antérieurement et qui se démarquent des premières influences italiennes du compositeur dijonnais en annonçant les opéras à venir. FH
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Mélodies - Paru le 12 mai 2014 | Naive

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - Hi-Res Audio
Couple à la ville, Nora Gubisch et le chef et pianiste Alain Altinoglu ont beaucoup de musiques dans leur besace et ce nouveau disque vient confirmer un talent que l'on connaissait déjà bien. Le programme de cet album composé autour des Sept Chansons espagnoles de Falla et des fameux Folk Songs de Berio est captivant et offre un véritable tour d'Europe et plus en musique. Outre le piano irrésistible d'Altinoglu et la voix resplendissante de Gubish, une mention particulière pour la qualité des solistes instrumentaux qui accompagnent le cycle de Berio. FH
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 3 décembre 2012 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 26 août 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - Hi-Res Audio
Quand Janacek écrit pour les enfants d'après des thèmes du folklore, cela donne cet album tendre et drôle à la fois. On y côtoie tous les animaux de la ferme et des personnages pittoresques comme la sorcière, la vieille femme qui se cache dans les buissons, le tambour-major ou le petit François qui mange sa bouillie au lait. Ces brèves comptines exhalent un parfum populaire et campagnard empreint de naïveté et de robustesse. Beaucoup de mélancolie aussi dans ces amours déçues ou la perte d'enfants chers dans des campagnes pauvres et reculées. La langue morave est certes difficile, mais l'expression se comprend aisément, car elle est universelle. Alain Planès poursuit ainsi avec bonheur son exploration d'un compositeur qui lui est cher et qu'il défend avec passion. Le Chœur Accentus, dirigé ici par Pieter-Jelle de Boer, nous montre encore une fois sa polyvalence et son aisance dans toutes les musiques qu'il aborde. FH
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Jazz - Paru le 26 janvier 2018 | ACT Music

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - 5 Sterne Fono Forum Jazz
De l’amour et de la paix. Le programme de cet album de Joachim Kühn a le mérite d’être clair. Avec le batteur Eric Schaefer et le contrebassiste Chris Jennings (son trio formé en 2015), le pianiste allemand désormais âgé de 73 ans semble avoir trouvé un nouveau terrain de jeu sur lequel la force de ses mélodies s’avère centrale. Plutôt rangé dans la catégorie des musiciens avant-gardistes, voire free, Kühn, qui a toujours rejeté les conventions tout au long de sa longue carrière, n’est évidemment pas en train de sombrer ici dans une musique simpliste et lisse. Bien au contraire. A travers des thèmes assez concis, essentiellement originaux – à l’exception de pièces des Doors (The Crystal Ship), de Moussorgski (Le Vieux Château, extrait des Tableaux d'une exposition) et d’Ornette Coleman (Night Plans) –, il aère ses improvisations et prend le temps de jouer avec l’espace et même les silences. Publié en 2016, Beauty & Truth, premier disque du trio, offrait déjà à entendre ce Kühn un brin inhabituel. Avec Love & Peace, il a trouvé une paix intérieure qui rend sa musique encore plus touchante. © MD/Qobuz
HI-RES8,99 €
CD6,49 €

Alternatif et Indé - Paru le 31 mars 2014 | Full Time Hobby

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Hi-Res Audio
Après des débuts solidement ancrés dans le patrimoine folk, les Canadiens de Timber Timbre ont progressivement enrichi leur vocabulaire de merveilleuses enluminures comme le montre surtout leur album de 2014, Hot Dreams. Une œuvre luxuriante aux allures de vraies fausse musique de film et au cours de laquelle on croise des cordes, du sax et tout un instrumentarium on ne peut plus féérique qui rend l'univers de Timber Timbre plus mystérieux que par le passé. Une sorte de folk chambriste qui s'écoute avec les oreilles mais aussi les yeux. Beau et troublant.
HI-RES10,49 €
CD6,99 €

Musiques du monde - Paru le 20 septembre 2019 | naïve

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Cet album, quasiment achevé au moment où Rachid Taha passait de l’autre côté du miroir, peut s’entendre comme le flash-back qui traverse l’esprit de celui qui affronte sa dernière heure. Je suis Africain compile les meilleurs moments de sa carrière et présente un inédit qui donne son titre à l’objet. On y retrouve intacts l’esprit, la poésie et les ingrédients stylistiques qui ont nourri l’œuvre de cet artiste unique et indispensable à son temps. Cet album en forme de retour aux sources est le fruit d’une connivence avec Toma Feterman, pilier des formations balkano-punk La Caravane Passe et Soviet Suprem, et accoucheur de ces ultimes chansons. On entend l’écho du leader engagé de Carte de Séjour dans le rythm'n'blues oriental d’ouverture (Ansit), où il pourfend les fachos en arabe dans le texte. Puis Aïta souligne le courage des migrants. On retrouve aussi le gardien de l’esprit de la chanson franco-maghrébine façon Mazouni (Ecoute-moi camarade) avec Minouche, ainsi que le pionnier de l’électro-rock arabe avec les brûlots Andy Whaloou et Like a Dervish.Comme avec Jeanne Added dans Zoom (2013), le rocker féministe pointe le futur en nous faisant découvrir le chant puissant et habité de la Suisse-Algérienne Flèche Love, qui hante le morceau Whadi. Dans le morceau-titre, le militant redessine la carte du panafricanisme en citant les héros de ce mouvement, nés aussi bien dans un des pays du continent premier qu’en Jamaïque, aux Etats-Unis ou en Europe. L’homme sincère à l’humour provocateur se met à nu dans Strip tease et, en éternel amoureux, clôt l’histoire sur un pied-de-nez avec Happy End. Maintenant que sa discographie officielle s’achève avec ce tonique et émouvant Je suis Africain, on peut affirmer que Rachid Taha n’a jamais produit de mauvais disque ni cessé d’évoluer tout au long de son remarquable parcours. © Benjamin MiNiMuM/Qobuz