Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES14,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1959 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES12,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1963 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES14,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1972 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES14,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1982 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 24 août 1992 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES14,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 22 septembre 2000 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES22,49 €
CD19,49 €

Symphonies - Paru le 15 février 2002 | Warner Classics

Hi-Res Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - Discothèque Idéale Qobuz
En 1973 est annulé l'enregistrement d'un opéra de Wagner que devait réaliser Wolfgang Sawallisch à Dresde pour Electrola/EMI. D'un commun accord, l'équipe technique et les musiciens décident tout de même d'honorer le contrat et... de graver les Symphonies de Schumann là même où vécut le compositeur durant six ans. De cette circonstance d'abord négative naîtra un enregistrement d'une beauté à couper le souffle. Intensité des phrasés, souplesse rythmique, chaleur de l'orchestre, tout est ici magistral ! (Qobuz)« Rééditée avec soin, cette intégrale domine la discographie depuis sa parution il y a plus de quarante ans. Non que plusieurs cycles la précédant n’aient pas fait date [...]. Mais Wolfgang Sawallisch et la Staatskapelle de Dresde demeurent uniques. Des prises de son époustouflantes de clarté et de profondeur, effectuées dans la somptueuse acoustique de la Lukaskirche, jouent un rôle crucial, ainsi que les phrasés élancés, la rythmique souple et nerveuse du chef, la transparence absolue du tissu orchestral, le raffinement des timbres de Dresde. Sawallisch semble sage dans ses choix de tempos, mais ce n’est qu’une apparence, car il peut devenir plus fou et virtuose que les autres dans la vivacité rythmique, l’ambitus dynamique et la perfection instrumentale (Rhénane). [...] on découvre à tout moment une sensation encore plus rare, celle d’une force latente au prodigieux souffle intérieur.» (Diapason, octobre 2015 / Patrick Szersnovicz)
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2002 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 15 mars 2003 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Classique - Paru le 1 août 2005 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 9 janvier 2006 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 4 septembre 2006 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES12,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 2 avril 2007 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 septembre 2008 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 6 septembre 2010 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Le premier enregistrement du chef d'orchestre estonien Paavo Järvi à la tête de son nouvel orchestre, l'Orchestre de Paris. Un programme de musique française avec l'un des plus fins orchestrateurs, Georges Bizet, et des oeuvres aujourd'hui peu jouées, telles Jeux d'enfants ou Roma. La Symphonie en ut reste l'un des chefs d'œuvre du XIXe siècle français.
CD12,49 €

Classique - Paru le 15 septembre 2010 | Warner Classics

HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 4 octobre 2010 | Warner Classics

Hi-Res Livret
L'intégrale des quatuors de Beethoven entreprise par les musiciens du Quatuor Artemis se révèle comme l'une des plus passionnantes entreprises de ces dernières années. Bientôt achevée, cette intégrale nous revient aujourd'hui avec un volume qui confronte le premier de la série et l'un des hauts chefs-d'oeuvre de la maturité. Le style échevelé, intense et souvent flamboyant renouvelle la discographie. A ne pas manquer, comme les précédents volumes !
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 18 octobre 2010 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 22 novembre 2010 | Warner Classics

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Recording of the Month
Après ses enregistrements de Concertos de Bach, David Fray aborde aujourd'hui deux oeuvres pami les plus inspirées de Mozart, les Concertos n°22 & 25. Rejoint par le Philharmonia Orchestra, finement dirigé ici par Jaap van Zweden, qui exploite avec gourmandise toutes les couleurs de l'écriture orchestrale de Mozart, il nous propose une vision toute de vie, de légèreté et de fraîcheur.
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Extraits d'opéra - Paru le 10 janvier 2011 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
« [...] Natalie Dessay traduit à merveille la sensualité, l'émotion à fleur de peau de la reine d'Egypte, et malgré quelques duretés dans l'aigu, lui offre quand il faut une virtuosité aérienne. La souplesse du difficile "Venere bella" mérite tous les éloges, "Da tempesta" pétille comme attendu. La tension poignante qu'elle imprime aux deux grands lamentos ("Se pietà di me non senti" et "Piangero la sorte mia" nous laisse médusés. Bien sûr, il s'agit de morceaux choisis, entendus sans la continuité de l'ouvrage, mais grâce au dynamisme bariolé du Concert d'Astrée, aux affects parfaitement dosés d'Emmanuelle Haïm, on se prend au jeu. [...] » (Diapason, février 2011 / Jean-Luc Macia)