Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 31 mai 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 3 mai 2019 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 12 avril 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 29 mars 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
¡España! propose un parcours à travers l'art et l'âme du chant espagnol sous ses formes musicales les plus diverses.Il serait difficile de résumer l'immense patrimoine mélodique issu de la pluralité des régions et de la longue histoire dece beau pays, mais le prisme des compositeurs espagnols des XIXe et XXe siècles paraît un choix des plus judicieux et représentatifs. Dans le sillage de Felipe Pedrell (1841-1922), compositeur et musicologue émérite trop souvent oublié du folklore castillan, ceux-là se sont employés à (ré)intégrer le patrimoine sonore populaire dans la musique "savante", et à en dégager le caractère typiquement hispanique. © Klarthe
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 mars 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
En dix années d’existence, le quatuor Opus 333 est devenu un véritable ambassadeur de la tradition française des cuivres. En France et partout dans le monde, ce surprenant quatuor de musique de chambre séduit par sa grande complicité musicale et son audace à transcrire les plus belles pages des répertoires classique et contemporain. Pour leur dixième anniversaire, Opus 333 fait escale en Espagne ! La mélancolie de l’Oriental de Granados répond à la puissance virtuose et cuivrée des Danses espagnoles de La Vida breve de Falla. La solaire Granada éclaire la trépidante Asturias d’Albéniz… Un second opus qui confirme le talent de ce quatuor unique ! © Klarthe
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 22 février 2018 | Sacral

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 7 décembre 2018 | Go East Music Entertainment Consulting Limited

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 23 novembre 2018 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Paris-Madrid, certes, mais la balance de l’album penche quand même fortement vers la péninsule ibérique. Le propos est de donner des pièces, pour certaines instrumentales à la base, dans des transcriptions ou écritures originales pour guitare – en l’occurrence celle de Liat Cohen – et voix, celles de Sandrine Piau, Rolando Villazón et Charles Castronovo. Les deux pôles principaux sont les Sept chansons populaires espagnoles de Manuel de Falla, si convaincantes à la guitare, et un beau choix de Tonadillas de Granados. Autour de ces pôles, on entendra quelques mélodies françaises de Fauré, Ravel, Dupont ou Massenet – avec accompagnement de guitare, toujours – et des pièces de Rodrigo (dont un arrangement du deuxième mouvement de son célébrissime Concierto de Aranjuez pour guitare et deux voix), de Sor ou Albéniz. L’alternance des trois voix et de styles si différents d’un morceau à l’autre, donne une sensation de grande satiété musicale. © SM/Qobuz
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Classique - Paru le 7 septembre 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Musique de chambre - Paru le 4 mai 2018 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret
Ce n’est pas une faute de frappe : le duo s’appelle en effet Cheng² Duo, autrement dit Duo Cheng au carré. Normal, considérant que le violoncelliste s’appelle Bryan Cheng, et la pianiste Silvie (là non plus, ce n’est pas une coquille) Cheng – frère et sœur, oui, oui. Malgré la sonorité de leur nom de famille, les Cheng sont Canadiens et ont d’ailleurs fait leurs débuts en tant que solistes avec les meilleurs orchestres du pays, avant de partir autour du monde pour y poursuivre une carrière désormais internationale. Leur coopération familiale, en duo, les a menés à se pencher sur le répertoire ibérique que voici, presque exclusivement des réécritures d’œuvres pour piano, pour chant ou pour orchestre : seule la Danse fantastique de Turina est donnée ici dans sa version initiale pour piano solo, et la Suite de Cassadó pour violoncelle seul… au violoncelle seul, on l’aura deviné. Mais quelle énergie que ces deux personnages ! Certains arrangements sont d’ailleurs signés de grands noms, tels que Maurice Gendron, Cassadó ou Piatigorsky. L’Espagne des Cheng² déborde de feu et de flammes – qui résisterait à la Danse du feu de L’Amour sorcier, de tendresse aussi – les Sept chansons populaires de Falla sont une grande réussite. Voilà un album de belle tenue, proposant – avec parfaite conviction – des œuvres souvent connues mais sous d’autres formats, leur conférant ainsi de nouveaux éclairages musicaux. © SM/Qobuz
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Classique - Paru le 12 janvier 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 17 février 2017 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Attention, vous entendrez à coup sûr parler de ce jeune pianiste français d'origine libano-mexicaine, Simon Ghraichy, qui, après avoir réalisé respectivement ses deux premiers albums sous étiquette Hourglass et Challenge Classics (une belle juxtaposition entre la Sonate en si de Liszt et les Kreisleriana de Schumann), a trouvé aujourd'hui en la filiale française de Deutsche Grammophon un nouvel étendard. On avoue ne pas saisir tout de la logique qui sous-tend ce programme très hétéroclite, qui parcourt cent ans de création pianistique entre l’Amérique Latine (Cuba, Mexique, Brésil), l'Espagne (Falla, Albéniz) et la France (Debussy). Néanmoins, l’oreille suit avec grand plaisir l’enchainement de ces pièces parmi les plus célèbres du répertoire pianistique. Il y a du caractère dans le jeu de Simon Ghraichy : il suscite l’adhésion par ses rythmes très prononcés, ses accents souvent naturels, et parfois une vraie originalité dans les phrasés (La Comparsa de Lecuona). On regrette une chose pour un programme tout entier tourné vers le Soleil : cette prise de son sans saveur ni odeur, souvent criarde, si peu lumineuse. Qobuz ne manquera pas d'aller écouter Ghraichy en concert. © TG/Qobuz
HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 3 février 2017 | IBS Classical

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 27 janvier 2017 | Mirare

Hi-Res Livret
HI-RES23,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 29 avril 2016 | RCA Red Seal

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Quintettes - Paru le 6 novembre 2015 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Quand on pense à « musique espagnole », ce n’est pas nécessairement « musique de chambre » qui vient à l’esprit, plutôt que piano solo ou orchestre. Et pourtant, Granados autant que Turina ont livré à la postérité chacun un quintette avec piano, l’un en 1897, l’autre en 1907, tous deux surtout à la suite d’un très formateur séjour à Paris. Chose très remarquable, aucun de ces deux ouvrages ne fait dans l’hispanisme musical ; Saint-Saëns, Fauré, Franck, Ravel pour Turina, voilà les influences évidentes, même si une certaine ampleur d’écriture brahmsienne se laisse entendre de temps à autres. Deux chefs-d’œuvre à ne pas manquer. Et en guise de bonbon final hispano-debussysant, le Quatuor Quiroga et le pianiste Javier Perianes ont choisi Caliope extrait des Muses d’Andalousie de Turina, une bien belle chose écrite en 1940. © SM/Qobuz« Oublions tout ce que nous savons du compositeur des Goyescas ! Rien dans ce quintette ne peut suggérer l'Espagne. [...] Comme chez la plupart des compositeurs espagnols, au tournant du siècle, l'influence française se révèle essentielle : en effet, Granados aura rencontré, à Paris, Debussy, Ravel, Fauré, Dukas, d'Indy, Saint-Saëns, etc. [...] Turina suit un parcours parisien comparable à celui de Granados. [...] Déroutant programme joué avec élégance.» (Classica, février 2016 / Stéphane Friédérich)
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 9 octobre 2015 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD15,49 €

Violoncelle solo - Paru le 30 mars 2015 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Si la photo de la violoncelliste Ophélie Gaillard occupe en effet toute la couverture de ce double album, le contenu est autrement distribué parmi des dizaines d’artistes, dont beaucoup issus de la Musique populaire brésilienne, le tango argentin ou le folklore ibérique. En guise de caution « classique », l’album débute avec Manuel de Falla, deux des Sept chansons populaires espagnoles, transcrites pour violoncelle et guitare, puis un peu de Granados pour la même formation à laquelle viennent s’ajouter les castagnettes. Puis c’est le grand voyage, dans lequel le violoncelle prend souvent un rôle secondaire ou, du moins, collégial, lorsqu’il se mêle à tel chanteur, tel trompettiste, tel bandonéoniste (le superbe Juanjo Mosalini). Puis, retour à la caution classique, Ophélie Gaillard achève avec quelques Villa Lobos (légèrement teintés de quelques discrets ajouts de style populaire) puis par la Suite pour violoncelle seul de Cassadó, retour à la pureté du solo. Beau voyage, d’une immense tendresse et d’une grande humilité de la violoncelliste qui n’a pas cherché à occuper une quelconque première place. @SM, Qobuz 2015
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 27 février 2015 | Sacral

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 9 octobre 2013 | Piccolo

Hi-Res