Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 14 juin 2019 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
Le grand écart. A l'automne dernier, Renée Fleming s'était consacrée à la comédie musicale de Broadway, sous la houlette du BBC Concert Orchestra emmené par Rob Fisher, mélangeant des pages de Jerome Kern, Richard Rogers, Andrew Lloyd Webber, Stephen Sondheim et quelques autres plus méconnus par ici. Un peu inattendu et bienvenu. Avec ce nouvel opus, la soprano américaine retourne à un répertoire plus traditionnel, et en l'occurrence propose une très belle sélection de Lieder de Brahms, puis de Schumann le cycle entier des Frauenliebe und -Leben Op. 42, et enfin, de Mahler, les Rückert-Lieder, dans leur version orchestrale où Christian Thielemann dirige pour l'occasion les Münchner Philharmoniker. Le timbre de Renée Fleming est aujourd'hui parfaitement crépusculaire, automnal, ce qui peut convenir à tous ces Lieder teintés d'une forte mélancolie. Les accompagnements d'Hartmut Höll sont très beaux (tout spécialement dans Brahms), et la direction de Thielemann souvent poétique. © Qobuz
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Classique - Paru le 14 septembre 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Construite à la demande de Joseph Goebbels pour les Jeux olympiques de 1936 comme vitrine du nazisme triomphant, cette scène de plein air s’inspire du théâtre antique d’Epidaure, avec une acoustique quasi parfaite. Débarrassée des fantômes du passé et rebaptisée Waldbühne (« théâtre de verdure »), cette gigantesque scène a été utilisée dans les années soixante pour des matchs de boxe et des concerts de rock, comme celui des Rolling Stones qui s’est terminé par une véritable émeute en 1965. Rien de tel en cette soirée d’été de juillet 2018 pour le récital donné par Jonas Kaufmann, même si le public était venu en grand nombre écouter son ténor national dans un répertoire 100% italien. Il faisait froid ce soir-là à Berlin et la pluie était menaçante, mais les 20 000 spectateurs ont longuement acclamé Jonas Kaufmann et l’Orchestre de la Radio de Berlin sous la direction de Jochen Rieder, dans ce concert où participe également la mezzo-soprano géorgienne Anita Rachvelishvili. Programme sur mesure pour électriser la foule, incluant l’inoxydable Nessun dorma (Turandot de Puccini) qui a déclenché les hurlements d’un public conquis que Kaufmann devait remercier par sept bis. Des chansons populaires (Volare, Parlami d’amore Mariù) et de la musique de film (Le Parrain) parachevaient un généreux programme tout public que l’illustrissime ténor avait puisé dans son album Dolce Vita paru en 2016. Voix solaire, barytonnante dans les graves, lumineuse dans les aigus, avec cette santé vocale insolente qui font toujours de Jonas Kaufmann un des plus passionnants ténors de ce début du XXIe siècle. © François Hudry/Qobuz
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 15 juin 2018 | Universal Music Division Decca Records France

Hi-Res Livret
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Musique de chambre - Paru le 10 novembre 2017 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
C’est un bien tendre duel qui « oppose » ici Cecilia Bartoli et la violoncelliste Sol Gabetta, si l’on peut même parler d’opposition. Car les deux stars ont choisi de choisir, dans le répertoire baroque, quelques-uns de ces airs dans lesquels les compositeurs ont inclus une partie obligée de violoncelle, les deux lignes s’entrelaçant amoureusement sur le tapis du continuo ou de l’orchestre. Albinoni, Caldara, Haendel et tant d’autres ont souvent marié la voix grave du violoncelle et celle, aérienne, de la soprano, en jeux de miroirs, de contrastes, de je-t’aime-moi-non-plus… Ce programme hautement original bénéficie ici, outre le talent évident des deux duellistes, de la complicité des témoins que sont la Capella Gabetta menés par le violoniste Andrés Gabetta – certes, il n’était pas d’usage lors des duels du temps passé que les témoins fussent de la famille, mais dans le cas précis, ils sont d’une équité parfaite. Il est vrai qu’il n’y a pas mort d’homme, ni de femme ! Cet album, hautement original, est une des très belles surprises de la rentrée. © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 9 septembre 2016 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES23,49 €34,99 €(33%)
CD16,49 €24,99 €(34%)

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Choc Classica de l'année - Hi-Res Audio
Une Norma comme vous ne l'avez jamais entendue ! Le chef Giovanni Antonini évoque "les années de recherche et les travaux méticuleux" qui ont précédé cette résurrection sur instruments d'époque avec l'Orchestre La Scintilla. Retour aux tonalités d'origine, rétablissement des passages traditionnellement coupés, reprises ornementées, voilà qui contribue à appréhender autrement ce chef-d'œuvre maintes fois entendu. On y découvre une écriture orchestrale variée et colorée. Cecilia Bartoli a, elle aussi, essayé de retrouver le style propre à ce belcanto dont la tradition s'est lentement délitée. Le résultat va sans doute dérouter les amateurs d'opéra et séduire ceux qui ne le sont pas encore. FH
HI-RES23,49 €34,99 €(33%)
CD16,49 €24,99 €(34%)

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES19,49 €28,99 €(33%)
CD13,99 €20,99 €(33%)

Classique - Paru le 11 juin 2014 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama
C'est un double hommage que DG consacre aux 150 ans de la naissance de Richard Strauss en cette année 2014. D'une part, en publiant cette nouvelle version d'Elektra, enregistrée en concert à la Philharmonie de Berlin, le 28 janvier 2014, sous la direction de Christian Thielemann avec les meilleurs chanteurs d'aujourd'hui : Evelyn Herlitzius, Anne Schwanewilms, Waltraud Meier et René Pape. D'autre part, c'est un retour aux sources puisque l'ouvrage avait été créé par cet même ensorcelante Staatskapelle de Dresde en 1909. Avec cette Elektra de braises, Christian Thielemann poursuit une discographie menée tambour battant. FH
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - Paru le 21 mai 2012 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - Paru le 21 mai 2012 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - Paru le 21 mai 2012 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 décembre 2011 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Philharmonique de Vienne - Dir. Christian Thielemann
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 décembre 2011 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Annette Dasch (soprano) - Mihoko Fujimara (contralto) - Piotr Beczala (ténor) - Georg Zeppenfeld (basse) - Singwerein de Vienne - Philharmonique de Vienne - Dir. Christian Thielemann
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 décembre 2011 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Philharmonique de Vienne - Dir. Christian Thielemann
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 décembre 2011 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Philharmonique de Vienne - Dir. Christian Thielemann
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 décembre 2011 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Philharmonique de Vienne - Dir. Christian Thielemann