Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Jazz - Paru le 23 octobre 1967 | Columbia - Legacy

Hi-Res
Dans son autobiographie publiée en 1989, Miles Davis évoqua la spécificité de son fameux second quintet composé du pianiste Herbie Hancock, du contrebassiste Ron Carter, du batteur Tony Williams et du saxophoniste Wayne Shorter : « Si j'étais l'inspiration, représentais la sagesse et assurais l'homogénéité du groupe, Tony en était le feu, l'étincelle créatrice. Wayne, lui, était l'homme des idées, le concepteur intellectuel. Ron et Herbie en étaient les ancrages. Je n'étais que le leader qui avait rassemblé tout le monde. Ils étaient jeunes mais, même si je leur apprenais certaines choses, ils m'en apprenaient d'autres, sur la new thing, sur le free… J'apprenais quelque chose chaque soir avec cette formation. » Entre 1965 et 1968, les cinq virtuoses graveront des disques essentiels, parmi les plus importants de l’histoire du jazz : E.S.P., Miles Smiles, Nefertiti, Miles in the Sky, Filles de Kilimanjaro, Water Babies et ce Sorcerer publié en octobre 1967.Enregistré du 9 au 24 mai de cette même année, avec Teo Macero à la production, ce troisième opus studio de la mythique formation est un nouveau sommet de hard bop feutré rempli de nuances et de couleurs. Ses six premières compositions sont signées Shorter, Hancock ou Williams. Ovni du disque, le septième et dernier morceau, Nothing Like You, arrangé par Gil Evans et enregistré cinq ans plus tôt en août 1962 avec Shorter, Frank Rehak au trombone, Paul Chambers à la contrebasse, Jimmy Cobb à la batterie, Willie Bobo aux percussions, le tout chanté par l’inénarrable Bob Dorough ! Ce final totalement décalé et inattendu est en fait un hommage du trompettiste à sa compagne de l’époque, Cicely Tyson, dont le visage orne la pochette de l’album… Tout au long de Sorcerer, la flexibilité rythmique qu’offre le jazz modal permet aux solistes d’improviser de manière encore plus libre. Flagrant sur Prince of Darkness… Quant aux échanges entre les deux souffleurs – Miles et Shorter – ils touchent au sublime, notamment sur le mélancolique Vonetta. Sublime comme cet album indispensable. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Crooners - Paru le 24 août 1962 | Columbia - Legacy

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
HI-RES12,49 €
CD8,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1960 | Columbia - Legacy

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1959 | Columbia - Legacy

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD12,99 €

Jazz - Paru le 1 janvier 1957 | Columbia - Legacy

Hi-Res