Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Alternatif et Indé - À paraître le 13 décembre 2019 | Jealous Butcher Records

Hi-Res
HI-RES1,49 €
CD0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 4 novembre 2019 | Jealous Butcher Records

Hi-Res
HI-RES12,49 €
CD8,99 €

Rock - Paru le 17 mars 2015 | RCA - Legacy

Hi-Res
HI-RES25,49 €
CD17,99 €

Rock - Paru le 24 novembre 2014 | Polydor

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rock - Paru le 9 octobre 2000 | Buddha Records

Hi-Res Distinctions Discothèque Insolite Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rock - Paru le 22 février 1999 | RCA Camden

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rock - Paru le 9 février 1999 | RCA Records Label

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Rock - Paru le 24 mars 1998 | RCA Records Label

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Berlin est une ville et, ici, un concept. Une œuvre aussi terrifiante que renversante qui sort durant l’été 1973. C’est là que Lou Reed plante son décor de fin du monde. Un Berlin décadent pour offrir la descente aux enfers d’un couple de junkies, Caroline et Jim. On est bien loin des néons new-yorkais de Transformer paru sept mois plus tôt, car l’ancien taulier du Velvet Underground orchestre ici une symphonie morbide et quasi-baroque. Des aplats bien noirs qu’il atténue grâce à quelques ballades épurées, moins oppressantes, mais tout aussi glauques… Dans ce grand cabaret de la solution finale, le Lou est un maître de cérémonie terrifiant mais parfait, un chef d’orchestre cynique et faustien. Du rock’n’roll pour grandes personnes que ce Berlin… © MZ/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rock - Paru le 26 juin 1986 | RCA Records Label

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rock - Paru le 1 avril 1984 | RCA Records Label

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Rock - Paru le 1 mars 1983 | RCA Records Label

Hi-Res
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Rock - Paru le 1 novembre 1978 | Arista - Legacy

Hi-Res
HI-RES12,49 €
CD8,99 €

Rock - Paru le 19 janvier 1976 | RCA Records Label

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Rock - Paru le 1 février 1974 | RCA - Legacy

Hi-Res
En 1974, avec ce bien nommé Rock’n’Roll Animal, un des live les plus vendus de tous les temps, Lou Reed revient au classique rock’n’roll pétaradant et déballe ses plus puissantes chansons, portées à bout de bras par les guitares de Dick Wagner et Steve Hunter : Sweet Jane, Heroin, White Light/White Heat, Lady Day et Rock’n’Roll. En version glam rock, ses compositions trouvent ici une exubérance inédite. © MZ/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD11,49 €

Rock - Paru le 8 novembre 1972 | RCA - Legacy

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Avec Transformer, son chef d’œuvre qui parait en novembre 1972, Lou Reed propose une version new-yorkaise du glam rock de Bowie. Celui-ci produit ce second disque solo, et prête au Lou son fidèle guitariste Mick Ronson. Grandiloquent et poète sur Perfect Day, nerveux et serré pour Vicious et noctambule et vénéneux sur Walk On The Wild Side qui livre un génial tango basse et sax, félin à souhait : voilà un album en forme de bande originale idéale d’une New York androgyne, décadente et plus urbaine que jamais. © MZ/Qobuz