Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

3135 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Classique, 24 bits / 96 kHz - Stereo et 10,00 € à 20,00 €
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Classique - À paraître le 27 mars 2020 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Classique - À paraître le 31 janvier 2020 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 31 janvier 2020 | Sancho Panza Records

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - À paraître le 31 janvier 2020 | Okeh

Hi-Res
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Musique symphonique - À paraître le 10 janvier 2020 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 6 décembre 2019 | NoMadMusic

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - À paraître le 6 décembre 2019 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - À paraître le 29 novembre 2019 | Royal Concertgebouw Orchestra

Hi-Res Livret
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - À paraître le 29 novembre 2019 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 29 novembre 2019 | Paraty

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 29 novembre 2019 | Rubicon Classics

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | harmonia mundi

Hi-Res Livret
HI-RES26,99 €
CD17,99 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | TRPTK

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES23,99 €
CD15,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - À paraître le 22 novembre 2019 | SKANI

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - À paraître le 22 novembre 2019 | deutsche harmonia mundi

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - À paraître le 15 novembre 2019 | Warner Classics

Hi-Res Livret
On ne tombe jamais dans la banalité en suivant le parcours d’Alexandre Tharaud. Ce nouvel album séduit autant par l’originalité de sa conception que pour une réalisation musicale particulièrement soignée. Le pianiste français semble nostalgique d’un double âge d’or ; celui de la musique du Grand Siècle et celui du piano français des années 1950, spécifiquement de l’art de Marcelle Meyer qui ne cesse de l’inspirer. Le « Versailles » qui attire Alexandre Tharaud et qui sert de titre-accroche à ce récital n’est pas tant celui des fastes louis-quatorziens que celui des musiques intimes et secrètes. Sans aucun complexe, le pianiste fait siennes toutes ces pièces écrites spécifiquement pour le clavecin, poussant la provocation jusqu’à inviter le jeune claveciniste Justin Taylor à partager Les Sauvages de Rameau dans un arrangement… pour piano à quatre mains ! Si la pianiste Marcelle Meyer avait enregistré Rameau et Couperin à une époque plus libre qu’aujourd’hui, Alexandre Tharaud a l’audace de braver les interdits musicologiques pour notre plus grand plaisir. On connaissait bien sûr Bach, Scarlatti, Couperin ou Rameau au piano moderne, mais Pancrace Royer, Robert de Visée, Jean-Henry D’Anglebert et Jacques Duphly perdent leur perruque confrontés à cette uchronie musicale qui vient très à propos souligner leur actualité. © François Hudry/Qobuz
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - À paraître le 15 novembre 2019 | Aparté

Hi-Res Livret
Les premiers essais symphoniques de l’enfant Mozart dépassent la simple curiosité lorsqu’on les regarde de près comme le fait remarquer le musicologue Henning Bey, auteur des textes accompagnant ce nouvel enregistrement. Il démontre comment le jeune garçon, sans la présence de son père alité, se débrouille pour jeter sur le papier sa toute première symphonie après quelques essais pour le clavier et pour le violon. Le manuscrit porte encore les traces des interrogations du jeune compositeur et des difficultés rencontrées avec l’encre et une plume mal taillée. C’est ainsi que l’on apprend que « la forme se développe à partir du contenu » dès ce premier essai orchestral. C’est par l’écriture de menuets que Mozart est initié à la composition par son père. Et c’est précisément par la danse qu’il terminera son oeuvre, composant les Cinq Contredanses, K. 609 quelques jours avant sa mort pour les bals impériaux à la Redoute. Elles sont présentées ici, comme pour boucler la boucle, entre chacune des cinq symphonies de jeunesse qui forment la substance de cet album. L’excellence de l’interprétation de Gottfried von der Goltz, et des musiciens du Freiburger Barockorchester qu’il dirige de son violon, jette un regard d’adulte sur cette musique d’enfance, avant que le voyageur Mozart ne s’imprègne de tout ce qu’il voit et entend pour élaborer son singulier langage. Le plus troublant est la sûreté d’écriture d’un enfant de huit à neuf ans, il semble déjà parfaitement savoir où il va et qui il sera. © François Hudry/Qobuz