Votre panier est vide

Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES13,59 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 21 août 2020 | Wiener Johann Strauss Orchester

Hi-Res
HI-RES5,99 €
CD3,99 €

Pop - Paru le 22 juillet 2020 | Kosmos

Hi-Res
HI-RES11,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 19 juin 2020 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Opéra - Paru le 27 mars 2020 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 1 février 2020 | CMG

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Jazz - Paru le 29 novembre 2019 | Universal Music GmbH

Hi-Res
HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Classique - Paru le 11 octobre 2019 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Après ses enregistrements consacrés au Berlin des années 1930 ou à l’Italie de la Dolce Vita, voilà que Jonas Kaufmann nous offre à nouveau quelques succulentes sucreries viennoises dans le prolongement de son album Du Bist Die Welt für Mich paru en 2014, consacré à l’opérette viennoise et allemande des années 1925 à 1935. Cette nouvelle publication vient donc compléter une vision éternelle, pour ne pas dire immuable, d’une Vienne rêvée au gré d’un programme ratissant large avec des œuvres de Johann Strauss fils, de Robert Stolz et de Franz Lehár, auxquelles répondent quelques perles signées de compositeurs moins connus (Kalman, Zeller, Leopoldi, Weinberger, Benatzky, Kreuder, Georg Kreisler) qui ont apporté leur pierre à l’édifice glorifiant la grande capitale de la musique. Si l’on se prend à fredonner Wiener Blut avec Jonas Kaufmann (et dans ce cas avec Rachel Willis-Sørensen), on découvre avec plaisir des airs inconnus au milieu d’un programme superbement agencé. Le luxe est à son comble avec l’accompagnement discret et jamais envahissant de l’Orchestre philharmonique de Vienne, se déguisant ici en un opulent orchestre de faubourg sous la fine baguette du chef hongrois Adam Fischer. De la musique populaire, certes, mais chantée avec la suprême élégance et la technique d’un chanteur d’opéra au summum de ses moyens vocaux et expressifs. © François Hudry/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 27 septembre 2019 | Universal Music GmbH

Hi-Res
HI-RES35,96 €
CD23,96 €

Opéra - Paru le 16 novembre 2018 | PentaTone

Hi-Res Livret
Enregistrée en public en version de concert, donc sans bruit scénique parasite, cette Chauve-souris, ou plutôt Fledermaus (puisque l’ouvrage est chanté en allemand avec option accent viennois et hongrois) de Strauss rassemble un éblouissant plateau en tête duquel le ténor Nikolai Schukoff, la soprano Laura Aikin, le baryton Jochen Schmeckenbecher, la mezzo-soprano Elisabeth Kulman et le ténor Christian Elsner. Ils sont soutenus par un orchestre de la NDR de Hanovre électrisé par Lawrence Foster, vieux routier du grand répertoire, roué à toutes les finesses de cette truculente partition. Inutile de redonner l’argument, quelque peu loufoque et entrelacé de rebondissements tous plus boulevardiers les uns que les autres, avec faux-semblants, marquis et comtes bidons, quiproquos et cocufiages potentiels ; précisons que les dialogues sont bien sûr donnés en allemand, mais les aficionados auront loisir soit de les écouter pour s’amuser des accents, soit les supprimer dans leur liste de lecture afin de ne garder que les numéros chantés. Car la partie musicale est des plus réussies, et il serait bien dommage de s’en priver à cause de quelques dialogues… © SM/Qobuz
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 22 septembre 2017 | HELLO STAGE

Hi-Res
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Musique symphonique - Paru le 9 janvier 2017 | Sony Classical

Hi-Res Livret
En dirigeant le Concert du Nouvel An du Philharmonique de Vienne le 1er janvier 2017, Gustavo Dudamel devient le plus jeune chef de l’histoire de ce prestigieux évènement retransmis dans 90 pays et suivi par plus de 50 millions de téléspectateurs ! Né en 1981, le maestro vénézuélien qui dirigea pour la première fois la phalange autrichienne en 2007 au Lucerne Festival se lance ici dans ce délicieux programme réunissant des pièces signées bien évidemment des Strauss (les deux Johann et Josef) mais aussi de Franz Lehár, Emile Waldteufel, Franz Von Suppé, Carl Michael Ziehrer ou bien encore Otto Nicolai.
HI-RES2,54 €
CD1,69 €

Musique symphonique - Paru le 16 décembre 2016 | Gustavo Dudamel

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 8 avril 2016 | Universal Music GmbH

Hi-Res
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Classique - Paru le 1 avril 2016 | PentaTone

Hi-Res Livret
De ce côté-ci du Rhin et du Danube, le seul opéra de Johann Strauss que l’on joue avec raisonnable régularité est La Chauve-souris. Est-ce dû au fait que le sujet est aisément traduisible et transférable de Vienne à la France – sans compter que l’œuvre fut créée en 1877… en français et à Paris ? Dans ces conditions, on comprend un peu mieux qu’un chef-d’œuvre comme Le Baron Tzigane du même Strauss ne rencontre pas le même écho sous notre longitude : le sujet reste résolument austro-hongrois, avec en arrière-fond l’occupation turque au XVIIIe siècle, une préoccupation qui n’anime pas particulièrement le gai Parisien. Dommage ! Voici un enregistrement réalisé en public par l’Orchestre de la Radio de Hanovre, dirigé par Lawrence Foster, avec un exemplaire plateau de chanteurs « de troupe » à l’allemande, extrêmement cohérent et dans lequel aucune voix ne joue sa star au détriment d’une autre. On en découvre d’autant mieux la finesse d’orchestration de Strauss et ses mille et une facéties thématiques. Les éléments de dialogues – en allemand ; ou mieux, en viennois ! – sont maintenus au minimum. © SM/Qobuz
HI-RES7,49 €
CD4,99 €

Classique - Paru le 18 décembre 2015 | BnF Collection

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 novembre 2015 | Grand Piano

Hi-Res Livret
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 2 octobre 2015 | Fuga Libera

Hi-Res Livret
HI-RES4,99 €
CD4,99 €

Classique - Paru le 1 décembre 2014 | BnF Collection

Hi-Res
HI-RES7,49 €
CD4,99 €

Classique - Paru le 1 décembre 2014 | BnF Collection

Hi-Res