Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

3 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Various Composers, Jerry Leiber, 24 bits / 96 kHz - Stereo et Plus de 50,00 €
HI-RES89,49 €
CD77,49 €

Rock - Paru le 9 août 2019 | RCA - Legacy

Hi-Res
Pour les fans d’Elvis, c’est tous les jours Noël ! Comme si les archives royales étaient un puits sans fond. Et lorsqu’on imagine les inédits en rupture de stock, Legacy Recordings sort de nouvelles raretés tel un magicien exhibant un lapin de son chapeau. Au menu de l’été 2019, ce démentiel Live 1969, coffret maousse (216 titres !) célébrant les 50 ans des concerts d’Elvis à l’International Hotel de Las Vegas. Après huit ans d’absence, le King remontait sur scène en enquillant 57 concerts affichant tous complets ! C’est lors de ces shows où il est épaulé par, côté chœurs, les Imperials et les Sweet Inspirations et, côté musiciens, un grand orchestre ainsi qu’un groupe qui deviendra le TCB Band, qu’il chantera notamment pour la première fois en live son mythique Suspicious Minds.Live 1969 inclut donc onze sets complets, dont quatre en entier pour la toute première fois (dont deux shows jamais entendus, ceux du 22 et du 25 août). Il faut évidemment être atteint d’Elvissite chronique et aiguë pour s’enfiler 13 heures et 15 minutes de ces performances. Mais cette série de concerts est assez mythique car elle surfe sur From Elvis in Memphis, son album publié deux mois plus tôt, en juin 1969. En janvier de cette même année, le King alors en perte de vitesse avait rejoint l'American Sound Studios du producteur Chips Moman pour y enregistrer sa résurrection avec ce pur chef-d'œuvre de country-soul, véritable nirvana de sa carrière discographique sur lequel sa voix atteint des sommets. Tout l’art d’Elvis est là ! Sa palette vocale est impressionnante et l’instrumentarium comme la production sont à tomber. Un 15e album studio plus qu’essentiel qui se conclut par le poignant In The Ghetto. Ce coffret Live 1969 prouve que, sur scène aussi, ce comeback royal fut effectivement… royal ! Même dans ses vieux tubes de la fin des 50’s, Presley alors âgé de 34 ans livre encore des prestations d’une classe imparable. Durant cet été 1969, la planète a beau vibrer au son du rock’n’roll amplifié comme jamais (le festival de Woodstock se déroule durant ce mois d’août), son créateur préfère, lui, jouer les crooners classes et classiques. Intemporel. Au-dessus de la mêlée. Là-haut. Tout là-haut… © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES79,99 €
CD67,99 €

Soul - Paru le 1 juin 2015 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Tout est dans le titre de ce coffret magique : The Complete Studio Albums Collection. Tout ce que le plus grand chanteur de soul de tous les temps a capté en studio pour le compte du label Atlantic durant sa malheureusement très courte carrière. Et plus précisément dix albums (dont certains sont posthumes) : Pain In My Heart (1964), The Great Otis Redding Sings Soul Ballads (1965), Otis Blue: Otis Redding Sings Soul (1965), The Soul Album (1966), Complete & Unbelievable: The Otis Redding Dictionary Of Soul (1966), King And Queen (1967, avec Carla Thomas), The Dock Of The Bay (1968), The Immortal Otis Redding (1968), Love Man (1969) et Tell The Truth (1970). La voix d’Otis Redding n’aura résonné que 26 années… Lorsque l’avion personnel du chanteur s’écrase dans un lac du Wisconsin le 10 décembre 1967, il n’aura guère eu le temps d’enregistrer des tonnes de pépites. Juste assez cela dit pour graver son nom au sommet du panthéon du genre. Quelle voix ! Quelle énergie ! Quelle palette de sensations ! Un coffret de 115 titres enfin disponible en Hi-Res et que chaque discothèque idéale digne de ce nom doit posséder. © MD/Qobuz
HI-RES79,99 €
CD67,99 €

Soul - Paru le 1 juin 2015 | Rhino Atlantic

Hi-Res