Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES136,99 €
CD83,99 €

Rock - Paru le 22 novembre 1968 | UMC (Universal Music Catalogue)

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Après les folles et géniales expériences de Revolver et Sergent Pepper's, les Beatles se replongent dans l’écriture pure et dure, visant davantage de sobriété et laissant de côté leurs récents délires psychédéliques, géniaux soient-ils. Paru en novembre 1968, ce double album est un retour à une pop et un rock plus épurés, à l’essence même de leur art. Un sentiment amplifié par le titre du disque, The Beatles, qui ne doit pas cacher que les dissensions entre les quatre musiciens sont alors grandissantes. Quatre musiciens pour quatre personnalités musicales qui laissent entrevoir leurs différences selon les titres et préfigurent le début de la fin du groupe et les carrières solo futures… Malgré cet éclectisme total, les Beatles réussissent à signer un nouveau périple totalement unique dont on déguste chaque étape comme un vrai tour du monde.L'onirisme de Dear Prudence, la folie sombre de Revolution 9, le légendaire solo de guitare de While My Guitar Gently Weeps, le labyrinthe d'Happiness Is a Warm Gun et de Sexy Sadie, l’émotion de Julia que Lennon dédie à sa mère morte quand il avait 17 ans, l’épure de Blackbird ou encore le tsunami ultraviolent d'Helter Skelter, ce White Album est un impressionnant puits sans fond artistique, le nouveau chef-d’œuvre d’un groupe de moins en moins groupé… Pour ses 50 ans, ce double mythique refait surface en édition deluxe, appellation pour une fois méritée. Outre l’album remixé en stéréo par le fils de George Martin, la version mono originale (adoubée par les puristes puisque conçue dans ce format) et les fameuses Esher Demos connues des amateurs de pirates, soit 27 démos des fameuses chansons enregistrées par les Fab Four dans la maison d’Harrison et trois CD de séances de studio. Bref, l’objet rêvé (107 pistes au total !) pour approfondir une œuvre fleuve qui continue de fasciner un demi-siècle après sa conception. © Marc Zisman/Qobuz
HI-RES95,99 €
CD83,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 novembre 1993 | WM UK

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES147,49 €
CD127,49 €

Pop - Paru le 7 mai 2013 | Rhino Atlantic

Hi-Res
CD55,49 €

Rock - Paru le 1 novembre 2013 | Columbia - Legacy

HI-RES237,49 €
CD207,49 €

Disco - Paru le 28 janvier 2014 | Rhino Atlantic

Hi-Res
HI-RES95,99 €
CD83,99 €

Pop - Paru le 23 mai 2014 | Rhino - Elektra

Hi-Res
HI-RES73,99 €
CD63,99 €

R&B - Paru le 19 mai 2014 | Rhino Atlantic

Hi-Res
HI-RES202,49 €
CD177,49 €

Pop - Paru le 1 juillet 2014 | Rhino

Hi-Res
HI-RES73,99 €
CD63,99 €

Pop - Paru le 4 novembre 2014 | Rhino - Warner Records

Hi-Res
HI-RES136,99 €
CD97,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2014 | UMC (Universal Music Catalogue)

Hi-Res Livret
Ce coffret de 6 albums de George Harrison retrace son parcours chez Apple Records de 1968 à 1975. Il comprend des enregistrements entièrement remastérisés par une équipe d’ingénieurs du son qui a même gagné un Grammy Award pour cela, avec notamment Paul Hicks, Gavin Lurssen et Reuben Cohen. Le premier opus solo de George Harrison, Wonderwall Music, est au départ la bande originale du film Wonderwall de Jean Massot. Uniquement instrumental, très axé sur la musique indienne, Harrison voulait faire une « mini-anthologie » de l’évolution de cette musique aux instruments intemporels afin de sensibiliser son public. Electronic Sound, composé de deux titres seulement, est assez expérimental et favorise une recherche timbrale intéressante. Enregistré en 1970, All Things Must Pass est une coproduction de Harrison et du monstre de la production de l’époque Phil Spector. Sur quelques titres il reçoit la participation de grands artistes comme entre autres Eric Clapton, le Beatle Ringo Starr, Billy Preston, Pete Drake. Considéré comme un chef d’œuvre du rock, il inclut le titre « My Sweet Lord », qui définira le slide comme la signature du grand George. On trouve également « I’d Have You Anytime », co-écrit avec son ami folkeux Bob Dylan. Le hit « Give Me Love (Give Me Peace On Earth) » charpente le 4ème album Living In The Material World. Puis vient Dark Horse, à l’occasion de la création du label éponyme par Harrison et de son premier studio d’enregistrement à Friar Park. Enfin, Extra Texture (Read All About It), le dernier album enregistré chez Apple Records, comprend les chansons préférées de sa fille, en raison de textes plus complexes, par exemple Tired Of Midnight Blue avec Leon Russell au piano. En bref, un coffret de petites perles à la Harrison, avec des faces B et des titres inédits, pour un joli voyage dans les années 60-70 sur un son de qualité. © HR/Qobuz
HI-RES63,99 €
CD55,99 €

Jazz - Paru le 13 février 2015 | Rhino Atlantic

Hi-Res
HI-RES79,99 €
CD67,99 €

Country - Paru le 14 avril 2015 | Rhino - Warner Records

Hi-Res
HI-RES79,99 €
CD67,99 €

Soul - Paru le 1 juin 2015 | Rhino Atlantic

Hi-Res Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Tout est dans le titre de ce coffret magique : The Complete Studio Albums Collection. Tout ce que le plus grand chanteur de soul de tous les temps a capté en studio pour le compte du label Atlantic durant sa malheureusement très courte carrière. Et plus précisément dix albums (dont certains sont posthumes) : Pain In My Heart (1964), The Great Otis Redding Sings Soul Ballads (1965), Otis Blue: Otis Redding Sings Soul (1965), The Soul Album (1966), Complete & Unbelievable: The Otis Redding Dictionary Of Soul (1966), King And Queen (1967, avec Carla Thomas), The Dock Of The Bay (1968), The Immortal Otis Redding (1968), Love Man (1969) et Tell The Truth (1970). La voix d’Otis Redding n’aura résonné que 26 années… Lorsque l’avion personnel du chanteur s’écrase dans un lac du Wisconsin le 10 décembre 1967, il n’aura guère eu le temps d’enregistrer des tonnes de pépites. Juste assez cela dit pour graver son nom au sommet du panthéon du genre. Quelle voix ! Quelle énergie ! Quelle palette de sensations ! Un coffret de 115 titres enfin disponible en Hi-Res et que chaque discothèque idéale digne de ce nom doit posséder. © MD/Qobuz
HI-RES79,99 €
CD67,99 €

Soul - Paru le 1 juin 2015 | Rhino Atlantic

Hi-Res
HI-RES105,99 €
CD91,99 €

Soul/Funk/R&B - Paru le 21 août 2015 | Epic - Legacy

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Discothèque Idéale Qobuz - Pitchfork: Best New Reissue
Coffret monumental de 23 disques, le bien nommé The RCA Victor and T-Neck Album Masters (1959-1983) retrace l’évolution musicale du gang Isley. De leurs débuts dans le doo-wop et le gospel dans les années 1950 jusqu’à leurs tubes funky à souhait, ce coffret met en valeur les titres composés (à l’exception des reprises), arrangés, interprétés et produits par le groupe. Une anthologie définitive, masterisée à partir des bandes analogiques originales. La plupart des albums ici réunis contiennent des bonus (plus de 80 titres rares et inédits !). The RCA Victor and T-Neck Album Masters (1959-1983) propose également, pour la première fois dans son intégralité, le célèbre et introuvable album du groupe : Wild In Woodstock: The Isley Brothers Live At Bearsville Sound Studio 1980. Conçu dans un premier temps comme un double live (avec des cris du public ajoutés au mixage final), cette performance récemment restaurée offre un regard immersif et inédit sur un chapitre crucial de l’histoire des Isley Brothers, un moment charnière de la fusion du rock et du funk dans une époque rythmée par le son de leurs chansons. © CM/Qobuz
HI-RES79,99 €
CD67,99 €

Classique - Paru le 25 septembre 2015 | Warner Classics

Hi-Res Livret
En cet automne 2015, Warner Classics réédite l'intégrale des enregistrements que le violoniste Itzhak Perlman a réalisés pour son label d'antan, EMI Classics. On retrouve naturellement tous les grandes références qui jalonnaient alors le marché discographique des années 1970 et 1980 : les extraordinaires Concertos de Beethoven et Brahms avec Carlo Maria Giulini, un exemplaire Concerto de Sibelius à Pittsburgh sous la direction d'André Previn, les Caprices de Paganini, ou bien encore les Sonates & Partitas de J. S. Bach - à la fois l'une de ses plus grandes réussites et aussi l'une des très rarement citées parmi les interprétations de cet himalaya du violon. En 58 albums, dont tout juste un moins de la moitié est disponible sur Qobuz en Hi-Res 24 bits, c'est l'art d'un musicien brillant, souvent curieux, à la sonorité de velours, à la musicalité naturelle, à l'exigence sans failles, qui se dévoile à nouveau. Merci monsieur Perlman de tant de générosité et de bonheur ! (LP/Qobuz
HI-RES112,49 €
CD97,99 €

Pop - Paru le 25 septembre 2015 | Parlophone UK

Hi-Res Livret
Si on ne présentera pas/plus David Bowie, on se concentrera sur le contenu de ce coffre aux trésors baptisé Five Years 1969 – 1973. Une merveille constituée des six albums studios suivants entièrement remastérisés (et donc disponibles en Hi-Res 24-Bit !) : Space Oddity, The Man Who Sold The World, Hunky Dory, The Rise and Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars, Aladdin Sane et PinUps. Avec ces disques devenus quasiment tous des classiques, Bowie offre déjà une belle palette de ses multiples visages. En avance sur son temps, compositeur hors norme et entouré des meilleurs musiciens et producteurs, il secoue la planète rock avec une musique qui ne ressemble qu’à lui. Une musique qui n’a évidemment pas pris une ride quarante ans plus tard… © MD/Qobuz
HI-RES112,49 €
CD97,99 €

Pop - Paru le 25 septembre 2015 | Parlophone UK

Hi-Res Livret
HI-RES187,49 €
CD162,49 €

Opéra - Paru le 22 septembre 2014 | Warner Classics

Hi-Res Livrets Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Choc Classica de l'année - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Les bandes mères EMI de Maria Callas — rapidement numérisées pour les besoins du CD, il y a plus de 25 ans, avec force applications de filtres pour camoufler les défauts sonores (distorsions ou autres) — sont passées dans les mains expertes des ingénieurs du son Allan Ramsey et Simon Gibson d’Abbey Road, pour nous rendre aujourd’hui, sous étiquette Warner Classics, des enregistrements au plus proche de leur son originel. Le gain sonore est indéniable, que ce soit par la suppression des bruits parasites ou le traitement des sons saturés sans pour autant altérer les sons harmoniques naturels. De plus, cette décision de remastériser tout Callas a permis de retrouver des masters qu’on croyait disparus — perte désastreuse ayant entraîné des copies de copies… Mais qui dit plus grande définition et propreté du son dit meilleure perception des détails, en bonne ou mauvaise part. Si l’on discerne plus nettement les nuances, les écarts de dynamique, les plans sonores et que l’on gagne plus de fidélité dans les timbres, on entend davantage tous les défauts ; pour la Callas, si sa voix semble plus dramatique, plus lumineuse, plus présente, et son phrasé plus magnifique encore, elle se dévoile en même temps dans sa vérité, avec son acidité, ses fêlures. Grâce à un son fidèlement rajeuni, des enregistrements comme La Tosca, Madame Butterfly, Le Trouvère, Le Barbier de Séville…, entre autres, apparaissent comme jamais irremplaçables. (GG)
HI-RES105,99 €
CD91,99 €

Rock - Paru le 30 octobre 2015 | RCA - Legacy

Hi-Res