Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES8,99 €14,99 €(40%)
CD5,99 €9,99 €(40%)

Classique - Paru le 21 octobre 2014 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles de Classica
HI-RES11,99 €15,99 €(25%)
CD8,62 €11,49 €(25%)

Classique - Paru le 6 octobre 2014 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - Prise de son d'exception
On pense souvent que la musique baroque européenne utilisait des codes bien précis, qui la rendait internationale d'un bout à l'autre de territoires bien plus morcelés qu'aujourd'hui. Une sorte de langue commune à toutes les nations en quelque sorte. Pierre Hantaï vient nous montrer avec éloquence combien ces langages sont différents, même lorsqu'ils sont unifiés par le génie d'un Johann Sebastian Bach. FH
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 29 septembre 2014 | EPR-Classic

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
" Hervé Niquet signe un magnifique enregistrement du Requiem qui s'appuie sur une version proche de celle de 1893, élaborée à partir de l'œuvre originale de 1888. Une démarche philologique qu'il partage avec Herreweghe [...] Seul importe le résultat, ici splendide, saisissant de délicatesse et de recueillement. Délicatesse des sonorités d'un chœur séraphique et d'un orchestre fusionnels grâce à un art subtil du dosage des pupitres qui sonnent avec une légèreté chambriste émouvante. [...] Une vision profondément humaine, soutenue par un sens de la poésie pure. [...] Les deux partitions de Gounod sont sobrement chantées a cappella par le Chœur de la Radio flamande dont la précision et la ductilité magnifient la complexe polyphonie, exaltant la profondeur de la méditation. " (Classica, novembre 2014 / Jean-Noël Coucoureux)
HI-RES9,89 €16,49 €(40%)
CD6,59 €10,99 €(40%)

Classique - Paru le 9 septembre 2014 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - 4 étoiles de Classica
Après s'être investi pendant des années dans l'univers pianistique et dans la musique de chambre de Schumann, Eric Le Sage, dans sa pleine maturité (il a 50 ans) se tourne maintenant vers Beethoven avec cet album consacré à la trilogie finale, les trois dernières Sonates écrites en 1821 et 1822, somme pianistique en même temps qu'ouverture vers un monde totalement nouveau. Une première halte beethovénienne qui met d'emblée la barre très haut, grâce une interprétation vraiment inspirée. Viendront ensuite les 5 Sonates pour violoncelle et piano que le pianiste aixois va donner en concert (avant de les enregistrer ?) avec son compère, l'excellent François Salque. FH
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 3 juin 2014 | Timpani

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica
Ibert... À côté des Escales, d’Angélique, du Concerto pour flûte, des Chansons de Don Quichotte et de quelques autres œuvres toujours citées, il y a un riche catalogue, méconnu. Voici rassemblées la quasi-totalité des œuvres pour vents. Ibert partage avec des compositeurs comme Pierné ou Gaubert le don de l’invention mélodique sans cesse renouvelée, le jaillissement des idées toujours heureuses. Ces œuvres sont un vrai bain de jouvence, du Capriccio, qui mêle vents et cordes — dont le violon de la concertiste Alexandra Soum — au Concerto pour violoncelle et dixtuor à vents, une originale combinaison, en passant par les trio, quatuor et quintette pour vents, et les troublantes Stèles orientées de Victor Segalen pour voix et flûte. C’est le quatrième album du maintenant renommé Ensemble Initium, qui s’est adjoint quelques stars telles que la mezzo-soprano Karine Deshayes ou encore le violoncelliste Henri Demarquette, un vrai fidèle de la maison Timpani.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 mai 2014 | Musique en Wallonie

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
Ce n’est pas parce qu’Eugène Ysaÿe fut un célébrissime violoniste doublé d’un excellent compositeur qu’il faut s’imaginer qu’il ne composa quasiment que pour le violon, comme par exemple Paganini. Pour preuve cet enregistrement d’œuvres concertantes pour violoncelle, duo violon-violoncelle ou quatuor à cordes et orchestre. Soit dit en passant, on lui doit même un opéra, en dialecte wallon s’il vous plaît : Piére li houyeû, c’est dire qu’il ne se cantonna pas à son biniou personnel. Le plus wallon des orchestres mondiaux, L’orchestre philharmonique de Liège, dirigé par le discret et d’autant plus efficace Jean-Jacques Kantorow, prête ses amples accents à cette musique à la fois romantique, tout en rendant hommage à ses propres solistes. Ainsi, ce sont le premier violoncelle solo Thibault Lavrenov, les premiers solistes violonistes Emilie Bélaud et Olivier Giot, ainsi que le Quatuor Ardente (composé de musiciens de l’Orchestre) qui se voient confier la quasi-totalité des parties solistes. Il est grand temps de sortir Ysaÿe du carcan de « violoniste-compositeur » dans lequel il est trop souvent relégué, pour lui restituer sa place de musicien majeur de son temps, y compris en tant que compositeur moderne du début du XXe siècle. Oui, moderne, car l’on ne peut pas manquer les accents du premier Schönberg, celui de la Nuit transfigurée, ou du premier Berg, dans ces œuvres rares et flamboyantes. (MT)
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Classique - Paru le 8 avril 2014 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
C’est à une véritable plongée sonore que nous convie Alexei Lubimov dans son interprétation sensible et très empfindsamkeitienne si on m’autorise ce néologisme, des Sept Paroles du Christ sur la Croix de Joseph Haydn. Cette version pour clavier, agréée par le compositeur, nous fait entendre ici un piano à tangentes qui offre, grâce à son système de registres, de grandes possibilités de timbres et donc de couleurs variées. La vision très intériorisée et intime de Lubimov donne à cette œuvre, normalement jouée par un Quatuor ou par un orchestre entier avec des solistes vocaux, une dimension réduite à sa plus simple expression. Cette nudité, loin de desservir l’œuvre, en exalte au contraire tout l’aspect douloureux. FH
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 avril 2014 | Timpani

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Au début du XXe siècle, Philippe Gaubert est l'un des importants chefs de la capitale française. En 1920, il est en effet nommé premier chef à l'Opéra, où il deviendra Chef de la Musique en 1931, puis Directeur de la Musique en 1939 ; il y créera beaucoup d'oeuvres dont Turandot de Puccini et Elektra de Richard Strauss (1864-1949), Ariane et Barbe-Bleue de Paul Dukas (1865-1935), Oriane de Florent Schmitt (1870-1958), Daphnis et Chloé de Maurice Ravel (1875-1937), Oedipe de Georges Enesco (1881-1955), ou bien encore Médée de Darius Milhaud (1892-1974). Ce fut aussi un remarquable compositeur, s'étant illustré dans les domaines les plu variés. Timpani lui a déjà consacré plusieurs albums, réalisant des premières discographiques de haute tenue, notamment avec la participation du chef Marc Soustrot (Le Chevalier et la Damoiselle, Symphonie). Le présent album regroupe quelques pages ambitieuses de musique de chambre. Pour violon et piano, la Sonate en la majeur, au lyrisme tortueux, d'une durée idéale, rappelle aussi bien César Franck que Gabriel Fauré. Partition culminant dans son Voiles blanches, au crépuscule, d'une élégance très poétique, les 4 Esquisses complètement idéalement la Sonate pour violon, qui date de de 1915, comme les 3 Aquarelles, pour piano, violon et violoncelle. Les 3 Pièces pour violoncelle et piano forment un chef-d'oeuvre total, d'une pureté mélancolique, rare, dans le paysage de la France des années 1920, déjà très éloignée des partitions ultimes de Ravel ou des débuts de Poulenc.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Quatuors - Paru le 1 avril 2014 | Glossa

Hi-Res Distinctions 4 étoiles de Classica
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 avril 2014 | Timpani

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Piano solo - Paru le 24 mars 2014 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 4 mars 2014 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Diapason découverte - 4 étoiles de Classica - Prise de son d'exception
On ne sait quasiment rien de la vie de Martin Berteau, dont le patronyme italianisé en Signor Martino a souvent créé la confusion avec Sammartini qui s'est vu attribuer à tort certaines de ses œuvres. Martin Berteau est pourtant un des pères, si ce n'est LE père du violoncelle moderne français, une Ecole qui perdure aujourd'hui encore et qui a vu éclore au fil des siècles des violoncellistes prestigieux. Il fut le premier à explorer les possibilités techniques et expressives d'un instrument qui s'est peu à peu imposé au détriment de la viole de gambe. De part son enseignement, il a formé la plupart des violoncellistes français de la seconde moitié du 18e siècle. Beaucoup de technique donc dans les partitions de Berteau, mais, surtout, beaucoup de (belle) musique sensible et expressive, que Christophe Coin et ses élèves défendent avec beaucoup de conviction. FH
HI-RES9,89 €16,49 €(40%)
CD6,59 €10,99 €(40%)

Duos - Paru le 28 janvier 2014 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
« Ce cinquième volume de l'intégrale de la musique de chambre de Fauré réunit la totalité de l'œuvre pour violon et piano. [...] Depuis le début de la parution de cette nouvelle intégrale, nous en avons signalé le très haut niveau. Eric Le Sage, maître d'œuvre de l'ensemble, confère à la partie pianistique un ton très vivant, solide et clair à la fois. Daishin Kashimoto ne possède pas, notamment dans les passages les plus lyriques, la sonorité merveilleusement épanouie d'un Ferras ou d'un Dumay. [...] Mais son interprétation est très précise (on appréciera la netteté aérienne du Scherzo de la Sonate n° 1). Globalement, il se montre plus convaincant dans la Deuxième Sonate, avec en particulier un merveilleux Andante où il égale les meilleurs.» (Classica, mars 2014 / Jacques Bonnaure)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Cantates (profanes) - Paru le 28 janvier 2014 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
HI-RES12,49 €
CD8,49 €

Classique - Paru le 16 décembre 2013 | Alia Vox

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Pour réaliser ce programme, Jordi Savall a invité et travaillé avec 40 chanteurs et musiciens de croyances diverses ; musulmane, chrétienne ou juive, provenant de 14 pays différents. En chant soliste ou ensemble, ils nous interprètent une ample sélection de musiques issues des nombreuses traditions vivantes de cet immense mosaïque de cultures musicales que sont les peuples des Balkans et leurs diasporas tsiganes et sépharades. Pour pouvoir les écouter dans un ordre poétique et bien structuré, les chansons et nouvelles musiques sont répartis dans les six différents moments des «Cycles de la Vie et de la nature». Cette magnifique idée originale de Montserrat Figueras, fut préparée et travaillée durant les années 2009/2011, pour aboutir enfin à un programme de concert, dédié aux «Cycles de la vie : les Chemins de la Diaspora Sépharade», programme qui fut présenté à Barcelone le 31 mai 2010 et au Festival de Fontfroide le 18 juillet 2011. Grâce à cette structure vitale, les différents chants et musiques instrumentales du projet Bal?Kan s’organisent et alternent d’une manière très organique à l’intérieur des six parties principales du programme.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 14 octobre 2013 | ARTALINNA

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - 4 étoiles de Classica - Prise de son d'exception - Hi-Res Audio
Après s'être consacré à l'œuvre pour piano d'Albéric Magnard qui reste scandaleusement méconnu (Hortus), ce pianiste curieux d'autres répertoires réalise un deuxième disque pour le jeune label Artalinna. Sa vision de Schubert est à la fois scrupuleuse et poétique. Elle fait la part belle au mystère, aux silences et aux interrogations dans une expression pudique, un rien bridée, mais qui entrouvre la porte à un imaginaire riche de promesses. La sonorité du piano utilisé (un Steingraeber & Söhne) semble contribuer pour beaucoup à l'atmosphère crépusculaire de cet enregistrement à savourer dans l'intimité et la solitude. FH
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 24 septembre 2013 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Au faîte de son talent, le pianiste argentin Nelson Goerner a longuement attendu avant de confier au public sa vision de la musique de Debussy. Au gré d'un programme judicieusement conçu, il nous livre des trésors de poésie, de fluidité diaphane, de sonorités d'une subtilité inouïe, sauf peut-être chez ses grands modèles Gieseking et Benedetti-Michelangheli qu'il révère. L'instrument utilisé et la prise de son très soignée permettent de capter ses moindres nuances avec une précision ahurissante. L'attrait de l'exotisme de Pagodes, le rêve d'une Espagne fantasmée dans Soirée dans Grenade, la pluie normande ruisselant sur le clavier des Jardins sous la pluie, le rêve nostalgique et impalpable de Hommage à Rameau ou l'excitation malicieuse de l'Ile joyeuse sont autant d'instants fugaces et ensorcelants. Ce nouvel enregistrement est à coup sûr un des événements de l'année. FH
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Jazz - Paru le 16 septembre 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Démarche originale que celle de l'Ensemble Contraste qui nous livre ici un disque de jazz en hommage à quelques chefs-d'œuvre de la musique classique.
HI-RES9,89 €16,49 €(40%)
CD6,59 €10,99 €(40%)

Classique - Paru le 11 septembre 2013 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 18 juin 2013 | Cypres

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
À la suite de ses aîné et cadet Philippe Boesmans et Benoît Mernier, Bernard Foccroulle témoigne de son amour pour la poésie allemande au travers d’un cycle né des mots du plus musical des poètes, Rainer Maria Rilke. Composé entre 2005 et 2012, celui-ci regroupe deux versions – l’une orchestrale, l’autre de chambre – d’un Liederkreis à la Schumann, "Am Rande der Nacht", ainsi que des paraphrases instrumentales inspirées de certains vers des poèmes chantés ("Wie ein Wort das noch im Schweigen reift…" pour violoncelle, et "Ich soll silbern erzittern" pour flûte alto). Melanie Diener et l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, dirigé par Jean Deroyer, interprètent avec brio – et sans filet, puisqu’il s’agit d’un enregistrement live – la traduction orchestrale du cycle de chambre, commandée par l’orchestre à l’occasion de son cinquantième anniversaire. Le lyrisme de Rilke et la sensualité de la musique de Foccroulle sont portés dans "Wer du auch seist" par une Sophie Karthäuser éblouissante, qui nous prouve ici qu’elle est plus qu’une Mozartienne : une véritable musicienne. Un voyage sublime où la poésie et la beauté, tant des notes que des mots, s’incarnent pour mieux terrasser les Ténèbres. Jubilatoire !