Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

2508 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Depuis 3 mois et 5,00 € à 10,00 €
14,99 €
9,99 €

Rock - Paru le 19 mai 2019 | Muchas Music

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Pop - Paru le 19 mai 2019 | 128 HZ REALITY GENERATOR

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Enfants - Paru le 19 mai 2019 | Merirosvo Records

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Ambient - Paru le 18 mai 2019 | Mintelligence

Hi-Res
14,99 €
9,99 €
666

Musiques du monde - Paru le 18 mai 2019 | 北京少城时代文化发展有限公司

Hi-Res
10,43 €
6,93 €

Afrique - Paru le 18 mai 2019 | CCA

Hi-Res
8,94 €
5,94 €

Folk - Paru le 18 mai 2019 | Garden Party

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Jazz - Paru le 18 mai 2019 | Gravy Records

Hi-Res
13,49 €
8,99 €

Classique - Paru le 18 mai 2019 | ZKP RTVSLO

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Pop - Paru le 17 mai 2019 | evosound

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 17 mai 2019 | Glossa

Hi-Res Livret
Au cours de sa carrière prestigieuse, Fabio Biondi a développé une empathie remarquable pour la musique italienne à travers les siècles et, en particulier, la sonate pour violon du premier Baroque dont le répertoire allait être projeté dans l’avenir d’une façon spectaculaire par Arcangelo Corelli et son légendaire Opus 5. Inspirée par cette empathie, l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome a prêté l’un des joyaux de sa collection d’instruments – le précieux Toscano construit en 1690 par Antonio Stradivari – à Biondi pour ce nouvel album du label Glossa. L’un des charmes, irrésistibles, de Biondi consiste en l’art de concevoir des programmes passionnants, au concert comme au disque ; ainsi, ce nouvel album dédié au violon du XVIIIe naissant illustre le rayonnement universel de Corelli surnommé « Arcangelo Bolognese », l’Archange de Bologne, et son influence sur ses collègues compositeurs de Dresde, Venise, Padoue, Londres ou Amsterdam. Soutenu par le continuo de son Europa Galante (Antonio Fantinuoli, violoncelle, Giangiacomo Pinardi, théorbe et Paola Poncet, clavecin), Biondi interprète des sonates de Vivaldi, Corelli, Geminiani, Tartini et Locatelli, ainsi qu’une Ciaccona de Veracini. Enregistré à Rome sur un instrument conçu pour la cour florentine de Ferdinand de Médicis (et qui a survécu miraculeusement à mille et une vicissitudes avant d’aboutir à Rome !), Fabio Biondi nous restitue avec délice le parfum enivrant de cette musique italienne du XVIIIe siècle. © Glossa
13,49 €
8,99 €

Musique concertante - Paru le 17 mai 2019 | Evidence

Hi-Res Livret
Dans son premier enregistrement salué par la critique, Jean-Paul Gasparian avait démontré que sa technique lui permettait de se mesurer aux géants de la musique russe et que son jeu robuste était capable de sensibilité. Son deuxième opus, consacré cette fois à Chopin, vient confirmer ces qualités. Il faut dire que les quatre Ballades représentent un sacré morceau de bravoure où Jean-Paul Gasparian brille particulièrement. Et si le pianiste français fait preuve de rigueur, il s’abandonne aussi volontiers au lyrisme et à la beauté de ces pages, des Nocturnes aux Valses en passant par les Polonaises. La ligne, toujours élégamment mise en valeur, et la plénitude de l’expression font de cet album un jalon dans la discographie du jeune pianiste et plus généralement dans celle de Chopin. © Evidence
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 17 mai 2019 | Ramée

Hi-Res Livret
Aucun compositeur du XVIIIe siècle n’était aussi doué pour autant de styles musicaux que Georg Philipp Telemann. Sa polyvalence et son inventivité ont permis à son style de rester à l’avant-garde sa vie durant. Il était très respecté de ses contemporains, mais le fut aussi de la génération suivante : sa renommée était immense. Le Collegium, pour leur premier projet phonographique, illustre donc le côté profondément caméléon de Telemann et l’étendue de sa palette musicale. Certaines des pièces sembleront sans doute familières aux auditeurs ; d’autres, comme le "trio italien" pour violon, violoncelle obligé et basse continue ou le trio pastoral pour deux violons en scordatura et basse continue, seront certainement de délicieuses surprises. En écoutant cette musique et en se plongeant dans l’univers caméléonique du compositeur, on se demande : est-ce là vraiment la musique d’un seul compositeur ? © Ramée
11,99 €
7,99 €

Techno - Paru le 17 mai 2019 | BPitch Control

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 17 mai 2019 | Arcana

Hi-Res Livret
Scarlatti et la mandoline : ce programme propose un rapprochement captivant et inattendu entre l’un des plus importants compositeurs du baroque et un instrument originaire de Naples qui a connu un véritable âge d’or à Paris et dans les capitales européennes au XVIIIe siècle. Le protagoniste de cet enregistrement est l’ensemble Pizzicar Galante, fondé à Paris en 2012 par la mandoliniste Anna Schivazappa et le claveciniste Fabio Antonio Falcone. Spécialistes du répertoire italien pour mandoline et basse continue, les musiciens dévoilent une autre facette de ces perles du baroque italien, en s’appuyant sur une mystérieuse source manuscrite d’origine française qui porte l’indication « Sonatina per mandolino e cimbalo » au début de l’une des sonates de Scarlatti. Une musique pleine de contrastes, riche en passages virtuoses, en surprises, en effets, mais aussi pleine de tendresse, d’humour et d’une certaine mélancolie propre au compositeur napolitain. Une version fraîche et inédite qui, alternant le timbre de plusieurs instruments différents, permet de goûter le son charmant et cristallin d’une mandoline napolitaine du XVIIIe siècle : une rareté absolue qui rend cet enregistrement encore plus unique. © Arcana
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 17 mai 2019 | Sunnyside

Hi-Res Livret
A 37 ans, Dan Tepfer est l’un des pianistes de jazz les plus aventureux de sa génération. Et disque après disque, qu’il s’attaque à Bach ou Natural Machines, il confirme sa démarche singulière. « Avec ce projet, explique le Franco-Américain, j’explore l’intersection, en musique, entre processus naturels et processus mécaniques. J’improvise librement au piano et les programmes que j’ai écrits sur mon ordinateur interagissent avec moi en temps réel pendant que je joue, à la fois musicalement et visuellement. J’adore ça car c’est un tout nouveau territoire pour moi et c’est très excitant à explorer. » L’intérêt du résultat n’est pas simplement ce processus complexe et original mais plutôt ce qu’en fait Tepfer. A savoir une musique libre et apatride, aussi bien ancrée dans le jazz que la musique contemporaine. Au point qu’on en oublie vite les algorithmes contre lesquels elle s’adosse. Un disque fascinant. © Marc Zisman/Qobuz
13,49 €
8,99 €

Electro - Paru le 17 mai 2019 | Ghostly International

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

R&B - Paru le 17 mai 2019 | Shanachie

Hi-Res Livret
Avant de devenir le plus soyeux soulman des années 2000, Rahsaan Patterson a eu une autre vie. Entre 1984 et 1987, le gamin du Bronx est l’un des enfants star de la série Kids Incorporated. L’adolescence passée, il fait ses armes comme choriste ou auteur (Colour Club, Brandy, Tevin Campbell) et décroche un contrat sous son nom chez MCA en 1997. A 23 ans, il peut enfin plonger dans le grand bain de la nu soul. Mais c’est avec After Hours, son troisième album produit en 2004 en toute indépendance après la faillite de son ancien label, qu’il franchit un cap et impose vraiment son nom. Difficile de ne pas penser à Stevie Wonder, son influence majeure, mais le New-Yorkais installé à Los Angeles dompte suffisamment son sujet et maîtrise plutôt bien les codes sonores de son temps pour écarter l’écrasante filiation… Deux honnêtes albums suivront, Wines & Spirits en 2007 et Bleuphoria en 2011. Puis, plus rien. En 2019, la nu soul n’est plus qu’un lointain souvenir. Mais à 45 ans, Patterson y croit toujours et prouve avec Heroes & Gods qu’il a encore des choses à dire. Il ne révolutionne certes pas son art mais peaufine plutôt bien ce qu’il sait faire : un R&B respectueux d’une certaine tradition (il reprend Don't You Know That ? de Luther Vandross), parfaitement équilibré et surtout jamais sirupeux. © Marc Zisman/Qobuz
13,49 €
8,99 €

R&B - Paru le 17 mai 2019 | JUST LOOKING PRODUCTIONS

Hi-Res
13,49 €
8,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 17 mai 2019 | Dead Oceans

Hi-Res