Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 19 avril 2019 | La Musica

Hi-Res Livret
Maurice Ravel a créé à la salle Gaveau quelques-unes de ses pièces majeures : les Valses nobles et sentimentales, Le Tombeau de Couperin, le Trio avec piano et Tzigane. Il revient à Svetlin Roussev, Aurélien Pascal, David Lively et Denis Pascal d’interpréter ces œuvres mythiques dans le contexte de leur création. © La Musica
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 3 mai 2019 | Klarthe

Hi-Res Livret
De l’Espagne voisine au Levant en passant par les pays de l’Est, la deuxième grande vague d’exotisme qui atteint son sommet entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, incontestablement stimulée par de multiples expositions universelles organisées en Europe, influence fortement la création des artistes occidentaux à la recherche d’une poétique nouvelle, à commencer par les compositeurs français, assoiffés de sonorités nouvelles et cherchant à sortir de l’académisme du passé. Pour Maurice Ravel qui, en dehors de son unique tournée aux Etats-Unis, n’a jamais effectué de long voyage dans des contrées lointaines, préférant rester chez lui entouré de petits bibelots dont la majorité n’avaient de valeur que pour leur propriétaire, s’inspirer de la musique venue d’ailleurs ou de la littérature évoquant des terres inconnues dans une esthétique nouvelle, était non seulement une manière de s’évader du monde réel, mais aussi de créer son propre univers peuplé de personnages chimériques où l’« horloger suisse » pouvait tout maîtriser, comme à l’image de ces étoiles découpées dans les volets de sa maison de Monfort-L’Amaury servant ainsi à créer une nuit étoilée lorsque le maître de maison, atteint d'insomnie chronique, trouvait un peu de sommeil en pleine journée... © Klarthe