Votre panier est vide

Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

113 albums triés par Prix : du moins cher au plus cher et filtrés par Musique symphonique, 24 bits / 96 kHz - Stereo et 10,00 € à 20,00 €
A partir de :
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Musique symphonique - Paru le 5 janvier 2018 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Prise de Son d'Exception
A partir de :
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 mai 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - 4 étoiles Classica - La Clef du mois RESMUSICA
Une mise en place phénoménale par Stéphane Denève, chef attentif et amoureux des timbres debussystes. Il s’en dégage une lumière particulière grâce aussi aux excellents instrumentistes de l’Orchestre Royal et National d’Ecosse superbement captés par les ingénieurs de Chandos. On a rarement entendu de tels sortilèges dans Jeux, cette partition ouverte sur la musique du futur et si délicate à équilibrer. Un album qui en dit long sur la qualité des orchestres d’aujourd’hui. © FH/Qobuz
A partir de :
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Ballets - Paru le 6 novembre 2012 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Ce double-album Chandos marque le commencement d'un nouveau projet dédié aux ballets de Tchaikovski. Ce premier volet présente l'intégrale de La Belle au Bois Dormant en SACD, par l'Orchestre Philharmonique de Bergen dirigé par Neeme Järvi, qui fête cette année ses 75 ans dont 30 années de carrière aux côtés de Chandos. Le grand violoniste James Ehnes est l'invité exceptionnel de cet album. Le Lac des Cygnes et Casse-Noisette suivront en 2013 et 2014.
A partir de :
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Symphonies - Paru le 24 février 2017 | Berlin Classics

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Symphonies - Paru le 24 février 2017 | Berlin Classics

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Musique symphonique - Paru le 25 janvier 2019 | Philharmonia Records - Opernhaus Zürich

Hi-Res
A partir de :
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Symphonies - Paru le 25 septembre 2017 | Philharmonia Records - Opernhaus Zürich

Hi-Res
A partir de :
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Symphonies - Paru le 24 février 2017 | Berlin Classics

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique symphonique - Paru le 7 février 2020 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Après le succès retentissant du Volume 1 (Gramophone Editor’s Choice, Preis der Deutschen Schallplattenkritik, Diapason d’Or, Choc Classica, ffff Télérama), l’intégrale des symphonies de Sibelius se poursuit avec l’orchestre symphonique de Göteborg et Santtu-Matias Rouvali, alors que sa carrière de chef explose et qu’il vient d’être nommé à la tête du Philharmonia Orchestra à Londres. Au tournant du XXe siècle, alors que la Finlande a du mal à s’affranchir du règne russe, les Sibelius affrontent plusieurs difficultés familiales dont la perte d’une de leurs filles, Kirsti, emportée par la fièvre typhoïde. La Deuxième Symphonie, écrite dans la tonalité brillante de ré majeur, semble marquée par les événements de la vie privée du compositeur, mais beaucoup de ses contemporains y voient malgré tout un manifeste politique ! En 1898, Sibelius compose la musique de scène de la pièce d’Adolf Paul, Le Roi Christian II, histoire de la chute du roi de Scandinavie (Danemark, Suède et Norvège) au XVIe siècle. La suite qui en est tirée fut jouée avec succès dans plusieurs villes d’Europe. © Alpha Classics« Santtu-Matias Rouvali compte désormais parmi les chefs finlandais de haut vol. Après l'impressionnante réussite d'une Symphonie n° 1 couplée avec En saga (Diapason découverte), il aborde ici la Symphonie n° 2 (1902) [...]. Son style effervescent s'apparente davantage à la vision à la fois granitique et incandescente d'un Barbirolli qu'à la transparence et au lumineux classicisme d'un Colin Davis pour ne citer que deux références suprêmes. Rouvali est puissant, dramatique, interrogatif à souhait dans l'erratique premier mouvement. [...] L'orchestre symphonique de Göteborg répond comme un seul homma à la science du détail et de la mise en espace dont fait preuve son jeune chef titulaire. [...]» (Diapason, mars 2020 / Patrick Szersnovicz)
A partir de :
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique symphonique - Paru le 20 novembre 2020 | Alpha

Hi-Res Livret
Chef principal et directeur musical de l'Orchestre de la Tonhalle de Zürich depuis octobre 2019, Paavo Järvi inaugure ici une intégrale des symphonies de Tchaïkovsky, la première de sa riche discographie ainsi que de celle de l’orchestre suisse : « quand je pense à la Cinquième Symphonie, j'y entends de la vulnérabilité et de l'espoir. Elle regarde directement dans notre âme. C’est peut-être la meilleure de ses symphonies. Le fameux solo de cor me trouble et m’enrichit chaque fois que je l’entends… Contrairement à la Sixième, la Cinquième porte encore en elle un espoir de vie ». Le poème symphonique Francesca da Rimini, Op. 32 complète ce programme. Drame de la jalousie, cette sombre et violente « fantaisie symphonique d’après Dante » a été créée en 1877, à la même époque que Le Lac des cygnes. © Alpha Classics
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD10,99 €

Ballets - Paru le 30 octobre 2020 | PM Classics Ltd.

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Musique symphonique - Paru le 1 septembre 1974 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique symphonique - Paru le 25 septembre 2020 | Alpha

Hi-Res Livret
À la tête de l’Orchestre National de Lille depuis 2016, Alexandre Bloch a choisi de consacrer toute une saison de concerts aux symphonies de Mahler, dont la 7e (1904-1905) est la plus rarement enregistrée. Un traitement injuste car cette œuvre surnommée a posteriori « Le chant de la nuit » témoigne tout autant que les autres symphonies de la grandiloquence métaphysique qui habitait le compositeur autrichien lors de sa gestation. De l’Adagio lugubre du premier mouvement au tonitruant Rondo clôturant la pièce, Alexandre Bloch et son orchestre parviennent à nous faire passer de l’angoisse du crépuscule aux extases de l’aurore. © Alpha Classics
A partir de :
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique symphonique - Paru le 6 mars 2020 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
L’Orchestre de la Wiener Akademie et son chef Martin Haselböck poursuivent la série "Resound Beethoven", sur instruments d’époque, en respectant scrupuleusement l’implantation de l’orchestre d’il y a deux cents ans. Le volume 8, dernier de la série, est consacré à deux œuvres emblématiques toutes deux dédiées au prince Franz Joseph Maximilian Lobkowitz et au comte Andreï Kirilovitch Razoumovski : les Symphonies n° 5 et n° 6. Chacune de ces symphonies a hérité d’un nom qui lui est propre. Si la Symphonie n° 5 est parfois appelée « Symphonie du destin » pour des raisons plus ou moins avérées, Beethoven a lui-même qualifié de "Pastorale" la Symphonie n° 6, l’inscrivant dans le célèbre genre de la pastorale tout en lui donnant une nouvelle ampleur. L’Orchestre de la Wiener Akademie enregistre ces deux œuvres dans la Landhaus Saal du Palais Niederösterreich, la salle préférée de Beethoven. De 1819 à 1827, les neuf symphonies de Beethoven y sont exécutées dans le cadre des « Concerts spirituels » fondés par Franz Gebauer et c’est dans ce palais que débutera la révolution autrichienne de 1848. © Alpha Classics
A partir de :
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Musique symphonique - Paru le 14 juillet 1995 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique symphonique - Paru le 4 septembre 2020 | Fuga Libera

Hi-Res Livret
Le troisième projet de la philharmonie zuidnederland rassemble des oeuvres du compositeur néerlandais Hendrik Andriessen et d’Hector Berlioz. C’est un jalon du répertoire français d’Andriessen qui a été choisi, le cycle de mélodies Miroir de peine (1923) sur des textes d’Henri Ghéon, ici défendues par le chant très expressif de la mezzo-soprano Christianne Stotijn. On y trouve également la Symphonie fantastique de Berlioz. Une oeuvre que le compositeur romantique écrivit à la fin d’une période de « surchauffe mentale » causée par son amour pour Harriet Constance Smithson. Avec ce véritable bijou, "Épisode de la vie d’un artiste, Symphonie fantastique en cinq parties" de son titre original, il a mis toutes les techniques en oeuvre pour séduire le public. Berlioz ne laisse rien à l’imagination. © Fuga Libera
A partir de :
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Symphonies - Paru le 8 juin 2018 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique symphonique - Paru le 2 octobre 2020 | Coviello Classics

Hi-Res Livret
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD10,99 €

Ballets - Paru le 17 décembre 2019 | Intrada

Hi-Res
A partir de :
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Ballets - Paru le 9 octobre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama
Loin des Sacre du printemps souvent trop proprets, polis, presque trop parfaits, Teodor Currentzis a choisi d’en souligner, d’en magnifier même, la sauvagerie, l’outrance, l’implacable frénésie vitale : voilà un Stravinski tel qu’on ne peut que le rêver, à la fois spontané et travaillé jusque sur le bout des doigts. Bien des enregistrements habituels réalisés jusqu’ici risquent de passer à la trappe des auditeurs qui, soudain, entendront des détails, des couleurs, des rythmes pourtant contenus dans la partition que bien peu de chefs se fatiguent à en faire ressortir. Si d’aucuns ont pu être éventuellement irrités des partis pris de Currentzis dans Mozart, ils ne pourront qu’être hypnotisés par sa lecture de ce Sacre qui en redevient vraiment une œuvre de danse, de mouvement irrésistible. © SM/Qobuz« [...] C'est un diamant noir, sauvage, inquiétant. La pulsation fulgurante, le mordant rythmique (âpre, tendu, obsessionnel), l'accomplissement instrumental, tout cela est enivrant et rauque, immémorial et survitaminé. Les timbres déchirent l'espace, les bois éclatent. [...] Pour certains, Currentzis sera cet éclaireur génial qui ouvre une nouvelle étape de la lecture du Sacre. Pour d'autres, la torsion imprimée à l'œuvre paraîtra décidément artificielle [...] Nul doute que ce disque possédé et addictif engendre des débats passionnés, pardon, fasse le buzz...» (Diapason, décembre 2015 / Rémy Louis)