Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

15,99 €
11,49 €

Concertos pour trompette - Paru le 23 février 2015 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Depuis qu’il a été élu « Révélation instrumentale » aux Victoires de la musique 2009, le trompettiste Romain Leleu a confirmé qu’il était à compter parmi les illustres trompettistes de notre temps. Disposant d’un répertoire très large allant des concertos baroques aux œuvres contemporaines, il l’enrichit sans cesse par des créations dont il est dédicataire. Ainsi en est-il du Concerto de Karol Beffa, de Trame XII de Martin Matalon et du Concerto de Jean-Baptiste Robin spécialement écrit pour ce disque. Déjà partenaire de Romain Leleu lors de la création de Trame XII, l’Orchestre d’Auvergne sous la houlette de Roberto Forés Veses a apporté sa collaboration dans la réalisation de cet album qui, outre ces inédits discographiques qui parent parfois la trompette d’un éclat inattendu, est complété par les presque classiques Jolivet et Delerue. (GG)