Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES18,99 €
CD15,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 11 juillet 2014 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
" ... ce Falstaff, on en était privé depuis des lustres, alors que c'est tout simplement le plus cher à notre cœur [...] Sous la baguette plus que jamais sorcière de Bernstein, chaque pupitre des Wiener Philharmoniker s'esclaffe avec un sens du timing et une énergie burlesque qui emporte tout sur son passage. [...] Ce n'est plus un orchestre, c'est un immense éclat de rire. Et le plateau est à l'unisson, en particulier le Sir John de Fischer-Dieskau que l'on n'attendait pas dans ce rôle mais qui y réalise une de ses compositions les plus abouties. [...] Alentour, tous s'en donnent à cœur joie, se laissant griser par les extrémités auxquelles les pousse le chef. [...] Ces retrouvailles nous enivrent " (Diapason, janvier 2015 / Emmanuel Dupuy)
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 12 juin 2015 | Winter & Winter

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 10 août 2018 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 10 août 2018 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 10 août 2018 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Classique - Paru le 10 août 2018 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES15,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 16 février 2015 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 juillet 2014 | Chandos

Hi-Res Livret
HI-RES17,49 €
CD14,99 €

Opéra - Paru le 10 novembre 2014 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 18 octobre 2013 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 16 août 2013 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
En chantant dorénavant non plus de sa voix de ténor mais en baryton, Placido Domingo a su avec talent et intelligence négocier un nouveau virage de sa carrière. Il revient en quelque sorte d'où il est parti, car c'est comme baryton qu'il a commencé à chanter jusqu'à ce que ses professeurs le persuadent de chanter en ténor. Cet album, sur la couverture duquel Domingo imite les trais du portrait de Verdi par Boldini, propose un choix de grands airs de baryton verdien, Rigoletto, Simon Boccanegra, Don Carlo, La Force du destin, Macbeth, La Traviata, le Bal masqué et Ernani. Le résultat est assez stupéfiant, tant la voix est puissante et le timbre méconnaissable, sans même parler de la qualité du style que l'on connaissait déjà. Il faudra désormais compter avec deux Placido Domingo : le ténor et le baryton. FH
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 18 octobre 2013 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 4 août 2017 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 4 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 25 février 2015 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 5 mai 2017 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 24 juin 2016 | CAvi-music

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Ce n’est pas de la part de Verdi que l’on attend une œuvre dans le format le moins théâtral qui se puisse imaginer, le quatuor à cordes. Et pourtant, en 1873, à Naples – en attendant la création mondiale d’Aida qui était retardée pour cause de chanteur enroué – il écrivit « un quatuor pendant mes moments de désœuvrement à Naples. Je l'ai donné un soir chez moi, sans y attacher la moindre importance et sans inviter personne en particulier. Seules les sept ou huit personnes qui viennent souvent me rendre visite étaient présentes. J'ignore s'il est beau ou laid, mais je sais que c'est un quatuor. » Coquetterie ou véritable incapacité à se juger lui-même dans un format qui lui était inhabituel, Verdi ne nous en a pas moins livré un intrigant ouvrage dans lequel les tournures verdiennes verdissent à chaque instant : c’est un véritable opéra pour quatre cordes, en vérité, auquel il ne manque que la parole ! Si le deuxième mouvement déroule une étonnante cantilène à a fois redevable à Schubert et au bel-canto, le scherzo revient sur scène du côté d’Azucena, d’Ulrica ou des sorcières de Macbeth, et même la fugue finale vous a un petit air de quatuor vocal avec les bons à l’aigu et les méchants à la basse. Christian Tetzlaff et ses compères, ici enregistrés en concert dans ce lieu improbable qu’est la centrale hydroélectrique de Heimbach dans la région allemande de l’Eifel, un chef-d’œuvre Art Nouveau transformé en salle de concerts (même si la partie hydroélectrique fonctionne toujours !), s’en donne à cœur joie. Les compères continuaient leur concert avec le Quatuor « Slave » de Dvořák, un ouvrage débordant de citations – réelles ou imaginaires – du richissime folklore musical tchèque, et à juste titre l’un des quatuors les plus célèbres du compositeur. © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 18 novembre 2016 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 6 février 2015 | Sony Classical

Hi-Res