Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES26,99 €
CD17,99 €

Classique - Paru le 6 septembre 2019 | TRPTK Live

Hi-Res Livret
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 29 mars 2019 | Paraty

Hi-Res Livret
Au-delà de la recherche sur le rôle de la viole de gambe dans le répertoire vocal anglais, lz programme de cet album propose une véritable immersion dans la musique de chambre de cette époque, capable de susciter la méditation et le recueillement autant que l’humour et la joie. À travers l’œuvre de quatre compositeurs anglais majeurs, il présente des pièces peu défendues et d’autres, plus célèbres, qui font la gloire du répertoire élisabéthain. Titre - mélancolique - du programme, "Come Sorrow" est aussi celui de l’une des plus belles pièces vocales écrites par Robert Jones. © Paraty
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 26 avril 2019 | Le Palais des Dégustateurs

Hi-Res Livret
Pour son premier enregistrement pour Le Palais des Dégustateurs, Ya-Fei Chuang (jeune femme originaire de Taiwan, élève de Robert Levin notamment) a sélectionné des œuvres qui ont un sens particulier pour elle, sens qui a évolué au fil du temps. La Sonate de Liszt est au cœur de son répertoire. C’est une oeuvre à travers laquelle elle peut transmettre un large panel d'émotions profondes. Les autres œuvres de Liszt montrent d’autres facettes du génial compositeur: le reflet des Consolations, la commémoration poignante de la révolution hongroise de 1848 dans Funérailles, la précieuse rareté de l’Hymne à la Nuit et dans sa transcription de Auf dem Wasser zu singen de Schubert, un exemple des hommages idéalistes de Liszt à d’autres compositeurs. Sur cet album, elle présente aussi les Préludes de Chopin dont elle revisite sans cesse l'extraordinaire variété. La Troisième Sonate est une œuvre que la pianiste a interprétée pour la première fois à l’adolescence et dont la noblesse, la grâce et les émotions fortes ne cessent de l’étonner. © Le Palais des dégustateurs
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 31 août 2018 | La Dolce Volta

Hi-Res Livret
Le cycle lisztien des Harmonies poétiques et religieuses, inspiré de Lamartine, juxtapose les pièces angéliques, les ambiances mystiques et les fresques puissantes, telles Funérailles et Bénédiction de Dieu dans la solitude. Si les Études d'exécution transcendante offrent des défis singuliers à l'instrumentiste, si les Années de pèlerinage s'inspirent des impressions laissées par des voyages, des lectures, des œuvres d'art, les Harmonies poétiques et religieuses sont la part mystique de l'œuvre pianistique de Franz Liszt. Visions lugubres (Pensée des morts) ou célestes (Cantique d'amour), épopée sombrement héroïque (Funérailles), noble déploration (Andante lagrimoso) : voilà Liszt dans toute sa diversité. En son sein se distingue Bénédiction de Dieu dans la solitude, une des plus grandes pièces de son auteur, fresque d'une haute spiritualité. La pianiste Vanessa Wagner a choisi d'intercaler trois pièces du compositeur estonien Arvo Pärt avec les extraits choisis des Harmonies poétiques et religieuses. Elles se caractérisent par une musique épurée, d'inspiration profondément religieuse du chant grégorien et de la polyphonie ancienne. Un album à l'ambiance avant tout mystique avec une recherche du geste musical en suspension. © La Dolce Volta
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Musique de chambre - Paru le 31 janvier 2020 | Mirare

Hi-Res Livret
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 19 octobre 2018 | Klarthe

Hi-Res Livret
2018 est définitivement l'année Debussy ! Pour leur second opus (« Ginastera » / 2016, Klarthe Records), la soprano Maya Villanueva, le pianiste Romain David et ses partenaires du Quintette Syntonia ont tenu à lui rendre hommage avec ce double disque, florilège de mélodies, musique pour piano et sonates. Ce disque nous fait également découvrir trois transcriptions inédites de Benoît Menut (Grand Prix SACEM 2016, catégorie "Jeune Compositeur"), notamment celle du Prélude à l'après-midi d'un faune pour quintette avec piano. En guise d'épilogue, le premier enregistrement mondial des Regards dans la brume (Trois regards sur le Prélude à l'après-midi d'un faune) de Thôn-Thât Tiêt, venant rendre hommage au chef-d'œuvre intemporel de Debussy. © Klarthe/harmonia mundi
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 18 mai 2018 | Queen Elisabeth Competition

Hi-Res Livret
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 3 juin 2015 | Canary Classics

Hi-Res Livret
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Musique symphonique - Paru le 28 mars 2011 | Mariinsky

Hi-Res Livret
HI-RES23,09 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 27 octobre 2018 | RUBICON

Hi-Res Livret
HI-RES18,99 €
CD16,49 €

Classique - Paru le 14 septembre 2018 | Kaleidos

Hi-Res
HI-RES30,78 €
CD21,98 €

Classique - Paru le 13 juillet 2018 | harmonia mundi

Hi-Res Livret
Organiste et claveciniste, titulaire de l’orgue Aubertin de l’église Saint-Louis en l’Île, à Paris, où il donne régulièrement des concerts autour de Bach, Benjamin Alard est un surdoué que rien n’arrête. Passionné par l’univers de Johann Sebastian Bach, ce jeune homme « réservé à l’humour subtil » entreprend pour harmonia mundi l’enregistrement intégral des œuvres pour clavier du Cantor. L’entreprise est gigantesque et n’a jamais encore été réalisée par un seul musicien. L’approche, très originale, de Benjamin Alard est fondée sur l’idée de présenter ce vaste catalogue en quatorze chapitres, en lien avec la chronologie personnelle de la vie du compositeur, en décrivant ses influences, ses voyages et ses choix professionnels. Chaque volume sera ainsi pensé comme une série d’épisodes retraçant la vie et l’œuvre du Cantor de Leipzig. Ce premier volume évoque « Le jeune héritier » dont la musique est encore tributaire de celle de ses prédécesseurs présentés au début, tels Georg Böhm, Johann Kuhnau, Tomaso Albinoni, Johann Pachelbel, Girolamo Frescobaldi, Louis Marchand ou Johann Jakob Froberger. Les instruments utilisés pour cette intégrale sont choisis, on s’en doutait un peu, avec un soin particulier. Enregistré en mai 2017, ce premier volume utilise l’orgue Silberman de Sainte-Aurélie de Strasbourg, un superbe instrument construit en 1718 et magnifiquement restauré en 2015 à l’occasion de son troisième centenaire. Quant au clavecin, il s’agit d’un instrument moderne du facteur Émile Jobin, inspiré de modèles de Ruckers et de Dulcken. En jeune homme de son temps, Benjamin Alard accompagne cette intégrale d’une démarche originale ; chaque œuvre est enregistrée et publiée séparément sur des plateformes de streaming et de téléchargement (comme Qobuz), accompagnée de vidéos relayées sur les réseaux sociaux. © François Hudry/Qobuz
HI-RES24,99 €
CD17,49 €

Musique symphonique - Paru le 20 avril 2018 | LSO Live

Hi-Res Livret
HI-RES22,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 13 décembre 2019 | Music Manager

Hi-Res
HI-RES17,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 24 novembre 2017 | BMG Rights Management

Hi-Res
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 13 septembre 2019 | Berlin Classics

Hi-Res
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 23 août 2019 | Berlin Classics

Hi-Res
Paderewski (1860-1941) fut un grand pianiste et on peut l’entendre dans Chopin, Liszt, Debussy ou encore Albéniz sur Qobuz. Il y a en revanche très peu d’enregistrements de ses œuvres. Personnalité éminente de son temps, ce pianiste et compositeur fut aussi un homme politique engagé au service de la cause nationale de la création d’un Etat polonais – un dévouement audible dans sa musique où les thèmes populaires irriguent son ample discours romantique. Malgré un beau catalogue, Paderewski est peu connu en France. On sait donc gré à Claire Huangci, passionnante au piano, et à Shiyeon Sung à la baguette, de nous faire entendre son Concerto en la mineur, op. 17 – auparavant, seuls Piotr Paleczny (BeArTon) et Janina Fialkowska (Naxos) avaient gravé l’œuvre – en prélude au Concerto en mi mineur, op. 11 de son aîné et compatriote Chopin.Le rideau est à peine levé que Paderewski nous transporte dans un univers à la nostalgie dévorante. La deuxième station de ce voyage suspend le temps. Le contre-chant qui s’élève successivement au premier violon, au violoncelle et à la flûte noue avec le mouvement perpétuel de la soliste un dialogue amoureux très poignant dans la Romanza. Mystérieux à souhait, le hautbois s’en empare à son tour et la romance se referme dans une coda paisible de bonheur partagé. L’Allegro molto vivace éclate enfin en cavalcades virtuoses et l’orchestre rutile d’une veine polonaise brillante avec des épisodes franchement populaires très réjouissants. Le piano s’en donne à cœur joie dans les gammes véloces que Claire Huangci nuance avec élégance et détermination. C’est nanti de cette force vitale qu’on aborde les brumes irrésistibles de la musique de Chopin. L’orchestre y est massif – le tempo choisi pour l’Allegro maestoso, lent, n’arrange rien. Heureusement, l’entrée de la soliste, qu’on attend inquiet, dissipe cet épais brouillard. Limpide et plein de couleurs, son jeu se fait aussi mordant et anime la pesanteur de l’orchestre. Ce dernier parvient ainsi à trouver la souplesse et le raffinement nécessaires aux épisodes tantôt conquérants, tantôt méditatifs de ces pages. Claire Huangci manœuvre habilement et signe un très bel album ! © Elsa Siffert/Qobuz
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 31 janvier 2020 | Berlin Classics

Hi-Res