Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Symphonies - Paru le 11 janvier 2019 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Musique symphonique - Paru le 1 novembre 2017 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles Classica
« [...] On a plaisir à découvrir cette nouvelle lecture sur le vif captée par Decca. Argerich compose ici pour la première fois avec une approche intermédiaire, ni traditionnelle ni vraiment à l'ancienne, tant Ozawa a su rééquilibrer son approche des classiques viennois vers des rythmes plus aiguisés et une pâte sonore aérée, merveilleusement ciselée, au point qu'on croirait entendre pendant l'introduction orchestrale du premier mouvement une sérénade mozartienne. Plutôt que de corseter la pianiste, cette approche lui inspire une véritable communauté d'esprit et même quelques libertés dans le phrasé et le rubato. Un vent de fraîcheur, un authentique plaisir de jouer, un immense sourire irriguent cette interprétation. [...] (Classica, mars 2018 / Yannick Millon)
HI-RES28,99 €
CD20,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1973 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 17 juillet 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
Dans les années 1950, Antal Dorati réalise un nombre faramineux d’enregistrements à Minneapolis, quand il est directeur musical de l’orchestre de la ville, qu’il hisse à un excellent niveau durant tout son mandat. Ces gravures, la maison mère, Mercury/Universal en néglige depuis plus de vingt ans la part monophonique ou du tout début de la stéréophonie (1956-1957). Oui, les époux Fine ont toujours souhaité mettre en avant leurs prouesses stéréophoniques, au détriment de très belles gravures réalisés à l’époque de la monophonie. Mais, pour un chef tel que Dorati, cette négligence a permis de laisser de côté des enregistrements pourtant passionnants, à l’instar des premiers Beethoven et Brahms. Ils ont la fougue et l’innocence de la prime jeunesse, avec une pointe de sécheresse. On voit un formidable musicien en proie à des questionnements sur un compositeur, avec qui il eut, au disque, mais aussi au concert, des bonheurs variés. À Minneapolis, il grave quelques ouvertures (La Consécration de la maison, Coriolan, Egmont, Leonore III), et les Symphonies Nos. 3, 4, 5 & 8. C'est le formidable Paul Paray, à Detroit, qui enregistrera une bonne partie des autres symphonies. A Londres, lors de ses séjours estivaux, Dorati grave à nouveau les mêmes œuvres auxquelles s’ajoutent l’Ouverture des Créatures de Prométhée, La Bataille de Victoria, ainsi que la Pastorale, et le Concerto avec Szeryng. Plus tard, en 1976, il réalise une intégrale complète des Symphonies, avec le RPO, en live, publiée en édition limitée LP sur Deutsche Grammophon – sorte d’aboutissement de ses explorations beethovéniennes. Mais à la fin des années 1950, il grava aussi pour Fontana, aux côtés d’autres Mendelssohn, Grieg et Tchaikovski, la Pastorale. Les Beethoven de Dorati sont toujours déstabilisants, expérimentaux, un rien inaccomplis. Mais peut-être aussi que l’on oublie souvent que cette musique vient de Haydn… © Qobuz
HI-RES78,49 €
CD55,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Après la parution du cycle Beethoven de Riccardo Chailly il y a quelques mois, Decca publie une autre intégrale des neuf Symphonies de Beethoven, sous la direction de Daniel Barenboim avec le West Eastern Divan Orchestra, enregistrée entre le 23 et le 28 août 2011 à Cologne. Pas de meilleur symbole sans doute que le message fraternel de Beethoven pour des musiciens tous unis par une volonté farouche de communier ensemble. Daniel Barenboim développe une vision ample, majestueuse et souvent puissante.
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2015 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD1,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2015 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Retour aux sources pour Prométhée, le ballet intégral de Beethoven qui s'identifiait souvent au héros grec. Enregistrée à Athènes sous la direction de l'excellent chef haendelien George Petrou (Alessandro chez DECCA), cette nouvelle version a plus d'un atout. Cette partition de jeunesse de Beethoven écrite pour Salvatore Vigano, un des plus grands maîtres de ballets (on dit aujourd'hui chorégraphe) de son temps, regorge d'idées neuves et d'une vivacité exacerbées ici par les instruments originaux et les timbres savoureux de l'orchestre grec Armonia Atenea. Les cordes sont précises et incisives, les vents "goûteux" et les timbales (instruments très aimés du compositeur) puissantes et implacables. Une très belle réussite en même temps qu'une réhabilitation réussie de ces pages moins connues d'un Beethoven encore en devenir (le finale du ballet est le prototype du finale de la future Symphonie Héroïque). FH
HI-RES78,49 €
CD55,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
West Eastern Divan Orchestra - Daniel Barenboim, direction
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
West Eastern Divan Orchestra - Daniel Barenboim, direction
HI-RES15,49 €30,99 €(50%)
CD10,99 €21,99 €(50%)

Classique - Paru le 1 septembre 1980 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res
HI-RES15,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 28 mars 1974 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res
HI-RES15,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 31 janvier 1971 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res
HI-RES15,49 €
CD10,99 €

Classique - Paru le 8 janvier 1971 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 4 décembre 1965 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res