Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES82,45 €
CD54,95 €

Classique - Paru le 9 décembre 2016 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
HI-RES52,47 €
CD34,97 €

Classique - Paru le 29 septembre 2017 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
HI-RES52,47 €
CD34,97 €

Classique - Paru le 6 janvier 2017 | Dream Collection

Hi-Res
HI-RES52,47 €
CD34,97 €

Classique - Paru le 30 décembre 2016 | Dream Collection

Hi-Res
HI-RES52,47 €
CD34,97 €

Classique - Paru le 2 décembre 2016 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Quintettes - Paru le 16 novembre 2018 | Accentus Music

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Si les quatuors de Mozart dévoilent le plus intime de sa personne dans le plus « nu » des formats, celui du quatuor à cordes, que dire de ses quintettes, du moins des cinq écrits pendant la plus grande maturité, de 1787 à 1790… Tous sont conçus pour la formation rassemblant deux violons, deux altos et violoncelle, le premier alto se voyant souvent confier une sorte de rôle en duo avec le premier violon. Les mouvements lents sont tous de déchirantes déclarations, les menuets de facétieux contrepoids, les premiers mouvements des monuments d’architecture de dimension et de portée symphonique, les finales de pétillantes explosions – même si celui du Quatrième Quintette commence comme une sorte de terrible Requiem. Certes, Mozart ne s’adressait pas aux amateurs habituels, mais à des musiciens de haut vol capables de saisir toutes les beautés, tous les détails harmoniques d’une hardiesse folle, toutes les phrases cachées ; c’est ce que fait ici avec amour le Quatuor Klenke, auquel s’est joint l’altiste Harald Schoneweg. Chose singulière, le Deuxième Quintette est une transcription pour cordes réalisée par Mozart lui-même à partir de la sombre Sérénade pour vents ; le passage d’une sonorité à l’autre semble changer la musique du tout au tout, le sombre se métamorphosant quasiment en tragique. © SM/Qobuz
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Opéra - Paru le 19 avril 2019 | Jube Classic

Hi-Res
HI-RES44,97 €
CD29,97 €

Classique - Paru le 18 août 2017 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
HI-RES44,97 €
CD29,97 €

Classique - Paru le 7 juillet 2017 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
HI-RES32,99 €
CD23,49 €

Classique - Paru le 25 novembre 2016 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
« [...] Enregistrements pour piano à quatre mains et deux pianos, de Mozart au répertoire contemporain (la chanteuse de flamenco Mayte Martin) en passant par Schubert, Brahms, Satie, Ravel, Gershwin et Stravinsky. Les artistes à la technique sans faille s'approprient les partitions d'une façon spectaculaire et les investissent avec autant de détermination que d'humour. [...] » (Classica, février 2017)
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 2 novembre 2018 | BR-Klassik

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 17 mai 2019 | Profil

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 8 décembre 2017 | JPK Musik

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 16 novembre 2018 | Affetto Recordings

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 29 janvier 2016 | Delphian

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 12 février 2016 | Honens

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Oratorios profanes - Paru le 26 avril 2013 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Record of the Month - Hi-Res Audio
C'est en 1790 que Mozart reçoit la demande (une commande très mal rémunérée) de réorchestrer au goût du jour l'oratorio "Le Festin d'Alexandre ou le Pouvoir de la musique" (Alexander's feast) de Haendel, lequel voulait par cette œuvre démontrer la suprématie de la musique sur toute autre forme d’art, elle seule étant capable de susciter les sentiments les plus divers et les plus profonds, et dont Sainte Cécile est l’allégorie idéale. C'est sous le titre allemand de "Thimotheus ou le Pouvoir de la musique" que cette nouvelle mouture sera présentée à Vienne, en 1812, lors d'un grand concert patriotique destiné à fêter la déroute de Napoléon et de la Grande Armée lors de la campagne de Russie. On doit cette résurrection à Nikolaus Harnoncourt qui a dirigé cette œuvre 200 ans jour pour jour après sa création. Lors de cette captation en public, Harnoncourt fait tonner la grosse caisse dans les scènes de guerre et enflamme les solistes et les chœurs dans les pages jubilatoires. FH
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - Paru le 11 septembre 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Le Concerto « Jeunehomme » semblerait presque l’œuvre d’un grand maître d’âge mûr, même si Mozart n’accusait que vingt-et-un printemps en l’écrivant, en comparaison au Concerto n° 1 – l’œuvre d’un gamin de onze ans ! Certes, il s’agit de la part de Mozart de travaux d’après d’autres compositeurs, une sorte d’exercice d’orchestration, de réécriture, d’appropriation et de transcendance. Le premier mouvement reprend une sonate pour clavier et violon de Raupach, la provenance du deuxième n’a pas été identifiée – Mozart lui-même ? –, le dernier mouvement emprunte à une sonate de Leontzi Honauer. Et que dire du cahier d’esquisses londonien, daté de 1765 lorsque le petit Mozart, neuf ans, voyageait à travers l’Europe avec sa famille ? Une quarantaine de pièces, des exercices de composition sans doute, mais indiscutablement le travail d’un jeune génie qui pourrait en remontrer à bien des compositeurs adultes de son temps… Le pianiste allemand Martin Stadtfeld (accompagné de l’Orchestre du Mozarteum de Salzbourg pour les deux concertos), lauréat des concours Rubinstein de Paris, Busoni à Bolzano et Bach à Leipzig, déjà à la tête d’une belle discographie – à commencer par ses Variations Goldberg en 2003, un événement salué par la presse unanime –, prête son jeu dynamique et transparent à toutes ces perles. © SM/Qobuz
HI-RES25,19 €
CD17,99 €

Classique - Paru le 7 février 2017 | Berlin Philharmonic Orchestra

Hi-Res Livret