Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES1,39 €
CD1,07 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | iMD-UPRIVER RECORDS

Hi-Res
HI-RES2,24 €
CD1,49 €

Électronique ou concrète - Paru le 21 février 2020 | Gong Ear

Hi-Res
HI-RES10,49 €
CD6,99 €

Électronique ou concrète - Paru le 21 février 2020 | Editions Mego

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 21 février 2020 | harmonia mundi

Hi-Res Livret
La publication quasi encyclopédique que le label français Harmonia Mundi a entamée pour le double anniversaire de naissance et de mort de Beethoven, entre 2020 et 2027, se révèle déjà passionnante par sa mise en regard d’œuvres contemporaines du début du XIXe siècle. Elle nous offre aussi la démonstration d’un Beethoven en prise directe avec les œuvres et les préoccupations de son temps, hors de l’imagerie romantique du génie solitaire dans sa tour d’ivoire. La juxtaposition de la célèbre Symphonie « pastorale » avec Le Portrait musical de la nature ou Grande Simphonie d’un obscur inconnu, Justin Heinrich Knecht (déjà enregistrée en première mondiale en 1997 par Frieder Bernius mais passée alors un peu inaperçue), composée vingt-cinq ans avant le chef-d’œuvre beethovénien, est pour le moins troublante. Les deux compositeurs ayant eu le même éditeur, tout laisse à penser que Beethoven connaissait cette œuvre ; les similitudes qui existent entre les deux en témoignent. Fruits d’une longue tradition d’œuvres de musiques pastorales, les deux partitions ont en commun leur découpe en cinq mouvements, leurs indications programmatiques très proches, la naïveté un peu rousseauiste de certains contours mélodiques et l’imitation des chants d’oiseaux qui en renforcent la proximité. Une démonstration passionnante grâce à l’interprétation convaincante de l’Akademie für Alte Musik de Berlin qui met les deux œuvres sur un pied d’égalité. © François Hudry/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 mars 2020 | TRPTK

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 31 janvier 2020 | Gutman Records

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 novembre 2019 | Aeolus

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 26 février 2020 | EUROPEAN GRAMOPHONE

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 18 janvier 2020 | EUROPEAN GRAMOPHONE

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 6 mars 2020 | Maqam Records

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 2 janvier 2019 | iMD-Finest Art Records

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 10 janvier 2018 | music-baur

Hi-Res Livret
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 31 janvier 2020 | Golden Grammophon

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 13 juin 2018 | Felicitas Records

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 14 novembre 2019 | The Really Xmas Records

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 25 février 2019 | iMD-Ricardo Leitão Pedro

Hi-Res
HI-RES14,39 €
CD10,79 €

Classique - Paru le 31 janvier 2020 | Golden Grammophon

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 31 janvier 2020 | Aparté

Hi-Res Livret
Chantal Santon Jeffery et l’Orfeo Orchestra, sous la direction de György Vashegyi, nous convoquent pour un voyage musical au cœur des Lumières françaises. Heure de gloire des sopranos légères, dont la tessiture agile permet tous les éclats et bravoures, c’est à cette période que l’opéra français est à son apogée. En effet, si l’on connaît les fastes de la cour sous Louis XIV, ceux de son successeur, Louis XV, les égalent en beauté et en abondance : le public s’y presse pour se délecter des précieuses et vives vocalises des "demoiselles", véritables étoiles de la représentation. Spécialiste du genre, Chantal Santon Jeffery s’associe au Centre de musique baroque de Versailles pour rendre à ce répertoire toute sa gloire. À travers un récital composé de nombreux inédits, Chantal Santon Jeffery fait montre de toute son expérience et de toute l’étendue de son talent pour redonner vie à un spectacle dont les splendeurs rayonnent encore aujourd’hui, et brille, grâce à elle, de tous ses feux. © Aparté
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 24 janvier 2020 | Aparté

Hi-Res Livret
Avec cet album, Pierre Génisson honore l'héritage du "King of Swing" et de ses succès planétaires : Benny Goodman. À la fois compositeur et chef d'orchestre, le clarinettiste natif de Chicago et chéri du public partagea toute sa carrière entre jazz et musique classique. C'est lui qui, le premier, ouvrit les portes du monumental Carnegie Hall – temple de la musique classique – au jazz et aux musiciens noirs, à l'occasion d'un concert légendaire en 1938. Si ses interprétations des standards du jazz sont passées à la postérité, son apport à la musique savante de son temps fut tout aussi considérable : il s'illustra ainsi dans le Concerto d'Aaron Copland, le Prelude, Fugue and Riffs de Leonard Bernstein ou encore Contrastes de Bartók. En réunissant sur ce disque ces œuvres emblématiques et des tubes indétrônables tels que Sweet Georgia Brown ou l’irrésistible Sing, sing, sing, Pierre Génisson fait briller la légende de son illustre prédécesseur et offre, aux côtés des musiciens survoltés du BBC Concert Orchestra, une magistrale démonstration de son talent. © Aparté
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 6 mars 2020 | Audax Records

Hi-Res Livret
L’histoire de l’art, et singulièrement celle de la musique, est peuplée d’injustices et de « petits maîtres » dont le talent peine à être reconnu faute d’interprètes et de couverture médiatique. Voilà un album qui va plaire aux mélomanes curieux, lassés de ressasser les mêmes œuvres des mêmes compositeurs. Tels Robert et Clara au XIXe siècle, voici Robert et Hélène au siècle suivant. Grand Prix de Rome en 1924, Robert Dussaut fut un pur produit du Conservatoire de Paris où il étudia avec des maîtres comme Widor, D’Indy et Henri Büsser. Devenu professeur à son tour, il a également été violoniste dans l’Orchestre de l’Opéra. Artiste doté d’un esprit d’analyse très aigü, Dussaut fut également un acousticien, auteur de plusieurs ouvrages techniques sur le phénomène musical. Il laisse un catalogue contenant des mélodies, cinq opéras, de la musique de chambre et symphonique. Hélène Covatti, son épouse, était née à Athènes avant de venir étudier à Paris où elle reçut les félicitations d’Arthur Honegger. Elle compose notamment deux cycles de mélodies qui seront créés peu avant la guerre à la Radiodiffusion française. Cet enregistrement est le fruit de la sagacité du pianiste et chef d’orchestre Iñaki Encina Oyón, qui fut un temps élève de Thérèse Dussaut, la fille du couple oublié. Enthousiasmé par la qualité harmonique et musicale des mélodies des deux compositeurs, il a su persuader la jeune cantatrice guatémaltèque d’enregistrer la présente intégrale. Les ombres tutélaires de Massenet, Fauré ou Ravel se faufilent parfois dans ces pages raffinées et souvent mélancoliques. © François Hudry/Qobuz