Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

544 albums triés par Prix : du plus cher au moins cher et filtrés par Classique et Depuis 1 mois
HI-RES74,95 €
CD49,95 €

Classique - Paru le 14 février 2020 | Tonkunstler Orchestra

Hi-Res
HI-RES59,99 €
CD39,99 €

Classique - Paru le 14 février 2020 | Alpha

Hi-Res Livret
Dans un monde comme le nôtre, en proie à des forces centrifuges, même une œuvre monumentale comme les trente-deux sonates pour piano de Beethoven apparaît sous un jour nouveau. L’examen de la chronologie de leur composition révèle des parallèles fascinants : les Sonates de l’Opus 2 ont été publiées alors que la Révolution française se terminait – une vague de migration politique atteignit Vienne ainsi que le Prince Electeur Maximilien-François, frère de Marie-Antoinette et de l’Empereur Joseph II, au service de qui se trouvait Beethoven à Bonn. Beethoven a donné une forme musicale au triomphe et à la chute d’un tyran qui provoqua des guerres dans toute l’Europe et occupa Vienne. Après la conférence internationale sur la paix de 1815, il écrivit avec beaucoup d’énergie des œuvres d’une grande modernité, contre l’État policier émergent et sa culture postmoderne du divertissement. Konstantin Lifschitz applique des normes exigeantes pour faire entendre la dynamique musicale novatrice de ces œuvres. Musicalement indépendant, Lifschitz complète le cycle avec l’Allegretto WoO 53 et a beaucoup à dire malgré les modes passées et présentes. Le fait qu’il ait enregistré ce grand cycle pendant huit jours consécutifs fait de cet enregistrement un monument personnel. © Alpha Classics
HI-RES59,99 €
CD39,99 €

Classique - Paru le 14 février 2020 | Orchid Classics

Hi-Res Livret
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | BIS

Hi-Res Livret
« Une joie profonde » : c’est ainsi que Masaaki Suzuki a envisagé son second enregistrement de la Passion selon Saint-Matthieu, réalisé vingt ans tout juste après le premier, dans la salle de concert du Saitama Arts Theater au Japon en avril 2019 pour le label BIS. Une occasion de faire le point puisque, dans ce laps de temps, le chef et son ensemble ont enregistré la musique chorale de Bach dans sa presque totalité, y compris les messes et les cantates sacrées et profanes complètes. Comme à son habitude, Suzuki collabore pour ce nouvel enregistrement avec des solistes européens, tel le jeune et splendide ténor allemand Benjamin Bruns dans le rôle écrasant de l’Evangéliste. D’autres solistes nous sont également familiers, tels Carolyn Sampson, Damien Guillon, Makoto Sakurada et Christian Immler. Rien de monumental dans cette nouvelle version intime et épurée, qui suit le récit funeste avec une grande sobriété. On y trouve néanmoins un grand élan de ferveur, et une certaine innocence, dans une optique luthérienne résolument dépouillée – il n’y a aucune recherche réelle de théâtralité. Signalons une nouvelle fois la qualité instrumentale exceptionnelle des solistes du Bach Collegium Japan et le doux moelleux des deux ensembles choraux. © François Hudry/Qobuz
HI-RES44,99 €
CD29,99 €

Musique de chambre - Paru le 14 février 2020 | Gramola Records

Hi-Res Livret
HI-RES37,49 €
CD24,99 €

Concertos pour violon - Paru le 24 janvier 2020 | Fuga Libera

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Héritier de ce que l’on considère à juste titre comme une « école belge du violon », dont l’essor remonte au début du XIXe siècle, Eugène Ysaÿe fut un virtuose admiré de tous ses contemporains. Aujourd’hui, c’est une facette moins connue de son immense activité, celle de compositeur, que l’on redécouvre. Il aborda de très nombreux genres ; ce sont ici ses compositions concertantes, dont les deux mouvements de concerto pour violon sont enregistrés pour la première fois, et sa musique de chambre qui sont mises à l’honneur. Défenseur de la musique de son temps, Ysaÿe fut aussi le créateur, le dédicataire, voire le commanditaire de très nombreuses compositions, dont les plus célèbres sont réunies ici. Ce passionnant coffret produit par la Chapelle Musicale Reine Élisabeth illustre bien l’activité de cette importante institution musicale ; il réunit les maîtres* et les jeunes solistes* qui y ont reçu leur formation, avec la contribution de deux orchestres belges de réputation internationale. © Fuga Libera« 5 CD de tubes et de raretés : le violoniste, chef et compositeur belge Eugène Ysaÿe est célébré par la crème des interprètes d'aujourd'hui et de demain. Un hommage somptueux, rendu à Bruxelles, en tous points exemplaire. » (Diapason, février 2020 / Jean-Michel Molkhou) * Violin : Yossif Ivanov - Nikita Boriso-Glebsky - Tedi Papavrami - Maria Milstein - Lorenzo Gatto - Renaud Capuçon - Júlia Pusker - Augustin Dumay - Elina Buksha - Hyeon Jin Jane Cho - Kerson Leong Orchestre Philharmonique Royal de Liège - Jean-Jacques Kantorow, François-Xavier Roth, Christian Arming, conductors Brussels Philharmonic - Stéphane Denève, conductor Quatuor Hermès Viola : Hélène Desaint - Miguel da Silva Cello : Gary Hoffman - Astrig Siranossian - Henri Demarquette - Danilo Squitieri Piano : Jean-Claude Vanden Eynden - Julien Libeer - Jonathan Fournel 
HI-RES28,99 €
CD24,49 €

Classique - Paru le 14 février 2020 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES28,99 €
CD24,49 €

Classique - Paru le 14 février 2020 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES28,99 €
CD24,49 €

Classique - Paru le 14 février 2020 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES27,49 €
CD23,99 €

Classique - Paru le 31 janvier 2020 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Composé par un Haendel de 24 ans lors de ses années passées en Italie avant son installation définitive à Londres, Agrippina est une comédie d’antihéros animés d’une soif inextinguible de pouvoir politique et sexuel, et dont les intrigues immorales, corrompues et décadentes sont montrées comme faisant partie intégrante de la vie quotidienne de la classe dirigeante de la Rome antique. Fasciné par la musique italienne, Haendel compose cet opéra en à peine trois semaines à la demande d’un théâtre de Venise où l’ouvrage fut donné avec un immense succès 27 soirs de suite, asseyant la réputation européenne du jeune compositeur. La partition regorge d’émotions et de rebondissements qui ont provoqué la stupéfaction des Vénitiens pourtant habitués à ce genre d’histoire. Il faut dire que le livret haut en couleur rassemble trahisons, amours feintes, assassinats et mensonges en tous genres, des ingrédients dont le cinéma américain pourrait se délecter aujourd’hui sous la direction d’un Martin Scorsese ou des frères Coen. Le présent enregistrement de studio, réalisé en mai 2019 dans les Dolomites en marge d’une tournée européenne, réunit une distribution éblouissante à la tête de laquelle brille l’ardente Joyce DiDonato (Agrippina) au sommet de son art, multipliant vocalises et fioritures merveilleusement conduites. Elle campe parfaitement un rôle difficile aux multiples facettes, entre intelligence redoutable, art de manipulation, ou encore l’amour d’une mère ou d’une épouse. Autour d’elle, Franco Fagioli (Nerone), Jakub Józef Orliński (Ottone), Marie-Nicole Lemieux (Giunone) ou encore Elsa Benoit (Poppea) complètent une distribution exceptionnelle dans une direction enfiévrée de Maxim Emelyanychev à la tête de l’ensemble Il Pomo d’Oro. Un Haendel grand cru. © François Hudry/Qobuz 2020
HI-RES30,78 €
CD21,98 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | Orfeo

Hi-Res
Disciple de la grande pianiste soviético-géorgienne Elisso Virsaladze, Amir Katz a commencé à étudier le piano en Israël avant de s’établir en Allemagne et de se perfectionner avec Leon Fleisher et Murray Perahia. Si Amir Katz est connu pour être un accompagnateur très recherché, on le découvrira ici comme un concertiste à part entière dans cet album qu’il a construit en hommage à Franz Liszt. Son piano sait être fluide et enjôleur, avec une grande réserve de puissance et une variété infinie de coloris. Après une première partie consacrée assez originalement à quelques études de concerts, aux Études d’après Paganini et aux Réminiscences de Don Juan, Amir Katz s’attaque aux Douze Études d’exécution transcendante proposées ici en intégralité. Sa technique proprement étourdissante donne à ces pièces de constants changements de paysages et de perspectives. © François Hudry/Qobuz
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | CapriccioNR

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique de chambre - Paru le 14 février 2020 | Divine Art

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Opéra - Paru le 14 février 2020 | Dynamic

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 février 2020 | Jube Classic

Hi-Res
HI-RES19,99 €
CD17,49 €

Classique - Paru le 15 février 2020 | Farelive

Hi-Res
HI-RES26,99 €
CD19,49 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res