Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 3 juillet 2015 | OnClassical

Hi-Res
Amateurs d’interprétation « à l’ancienne », cet album n’est probablement pas votre tasse de thé. Le violoniste italien Paolo Ghidoni, disciple de Salvatore Accardo et de Ivry Gitlis, qui joue sur deux violons résolument modernes, a choisi certes de s’inspirer de certains aspects purement musicaux (quelques phrasés et articulations) repris de la musicologie moderne, mais dans une lecture héritée des grands violonistes du XXe siècle. Bardé de prix internationaux tels que le Vittorio Gui cuvée 1983 avec son Trio Matisse, le Prix Casella de Rome, longtemps premier violon du Quatuor Orlando d’Amsterdam, Ghidoni nous propose une vision ample et lyrique de ces six extravagants ouvrages conçus entre 1703 et 1720, un cycle comprenant trois « sonatas da chiesa » en quatre mouvements, et trois « partitas » reprenant les formes anciennes de danse telles qu’apparaissaient dans les suites, mais avec la fantaisie habituelle de Bach qui n’a jamais rien emprunté sans le modifier à sa guise. © SM/Qobuz
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 7 août 2015 | OnClassical

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 7 août 2015 | OnClassical

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 14 août 2015 | OnClassical

Hi-Res Livret
Faites comme le jeune Bach (Jean-Sébastien) : admirez l’œuvre de Georg Böhm ! Des découvertes récentes ont prouvé que le Cantor avait étudié à Lüneburg avec Böhm, de 24 ans son aîné, quelques temps entre 1700 et 1703. De son côté, Carl Philipp Emanuel atteste, dans une lettre, que son père « adorait et étudiait les pièces de l’organiste de Lüneburg, Böhm ». Gageons que ces gages sauront convaincre l’éclairé qobuzonaute d’écouter cette intégrale de ses œuvres pour orgue, dont une belle majorité de « partitas de choral », des œuvres en plusieurs mouvements reprenant le thème de tel ou tel choral ancien, en le variant selon toutes les formes possibles et imaginables de l’époque. L’une d’elles, Freue dich meine Seele, compte rien moins que douze partitas-variations. L’une ou l’autre des œuvres présentées est donnée non pas à l’orgue mais au clavecin, certaines partitions permettant de jouer sur l’instrument de son choix. Voilà bien un musicien à découvrir sans tarder, si l’on souhaite mieux connaître les grandes influences qui ont modelé le jeune Bach. L’organiste Simone Stella joue l’orgue de l’église Saint-Antoine-de-Vienne à Padoue, un instrument moderne construit dans le style allemand du XVIIIe siècle ; et un clavecin copie d’un Rückers de 1638. © SM/Qobuz
HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 14 août 2015 | OnClassical

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 21 août 2015 | OnClassical

Hi-Res Livret
Cousin éloigné de Jean-Sébastien Bach dont il fut le quasi-exact contemporain, Johann Gottfried Walther ne fut pas un grand voyageur hormis pour quelques incursions estudiantines de jeunesse à travers l’Allemagne : son premier poste fut à Erfurt, puis rapidement il se fixa à Weimar pour n’en plus jamais partir – 25 kilomètres d’Erfurt à Weimar. C’est dans cette ville qu’il côtoya Bach entre 1708 et 1714, à qui il fit découvrir l’art de la transcription des concertos d’autres compositeurs – Albinoni, Vivaldi, Torelli etc. En plus de ses très nombreuses compositions pour orgue, qui replissent quand même ces dix heures à ras bord, Walther écrivit deux traités de première importance : l’un couvrant l’art de la composition, de l’ornementation, la notation ; et un deuxième encore plus remarquable, un dictionnaire de la musique et des musiciens, quelque sept cent pages et trois mille termes musicaux expliqués, en plus de biographies de compositeurs et interprètes. L’intégrale de ses œuvres pour orgue, réalisée par l’organiste désormais stellaire Simone Stella, couvre tous les genres qui se pratiquaient à l’époque : préludes, toccatas, fugues, et surtout un impressionnant corpus de variations de choral à la luthérienne. Simone Stella joue l’orgue de l’église Saint-Antoine-de-Vienne à Padoue, un instrument moderne construit dans le style allemand du XVIIIe siècle. © SM/Qobuz
HI-RES26,99 €
CD17,99 €

Classique - Paru le 21 août 2015 | OnClassical

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 2 octobre 2015 | OnClassical

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 2 septembre 2016 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 4 novembre 2016 | OnClassical

Hi-Res Livret
HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 21 avril 2017 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 4 août 2017 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 15 septembre 2017 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 15 septembre 2017 | OnClassical

Hi-Res
Bien que le cahier, datant des années 1759 à 1764, s’appelle « Notenbuch für Nannerl » (« Cahier pour Nannerl »), il est à noter qu’aucune des pièces qu’il contient n’est de la sœur de Wolfgang Amadeus. Par contre, nombre de morceaux sont bien du bientôt célèbre frère, tandis que la majorité reste signée du père Mozart, Léopold. L’auditeur devra s’amuser à tenter de déceler ce qui est de l’un et de l’autre… car bien que Wolfi ne fût âgé que de cinq ou six ans en les écrivant (seule une pièce date de la grande maturité, huit ans), leur niveau d’imagination dépasse singulièrement celui du papounet, relégué au rang d’aimable faiseur d’exercices digitaux. Étonnant… Le pianiste italien Alessandro Deljavan, heureusement de plus en plus présent sur les scènes françaises (allez l’écouter !), prête ses doigts à ces morceaux, certes conçus pour de minuscules mimines d’enfants jouant sur un clavecin, mais qui bénéficient grandement du son du piano et de sa technique suprême. © SM/Qobuz
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 27 octobre 2017 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 2 février 2018 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique de chambre - Paru le 7 septembre 2018 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique de chambre - Paru le 21 septembre 2018 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 18 janvier 2019 | OnClassical

Hi-Res