Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2014 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2014 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2014 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2014 | OnClassical

Hi-Res
HI-RES21,99 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 14 août 2015 | OnClassical

Hi-Res Livret
Faites comme le jeune Bach (Jean-Sébastien) : admirez l’œuvre de Georg Böhm ! Des découvertes récentes ont prouvé que le Cantor avait étudié à Lüneburg avec Böhm, de 24 ans son aîné, quelques temps entre 1700 et 1703. De son côté, Carl Philipp Emanuel atteste, dans une lettre, que son père « adorait et étudiait les pièces de l’organiste de Lüneburg, Böhm ». Gageons que ces gages sauront convaincre l’éclairé qobuzonaute d’écouter cette intégrale de ses œuvres pour orgue, dont une belle majorité de « partitas de choral », des œuvres en plusieurs mouvements reprenant le thème de tel ou tel choral ancien, en le variant selon toutes les formes possibles et imaginables de l’époque. L’une d’elles, Freue dich meine Seele, compte rien moins que douze partitas-variations. L’une ou l’autre des œuvres présentées est donnée non pas à l’orgue mais au clavecin, certaines partitions permettant de jouer sur l’instrument de son choix. Voilà bien un musicien à découvrir sans tarder, si l’on souhaite mieux connaître les grandes influences qui ont modelé le jeune Bach. L’organiste Simone Stella joue l’orgue de l’église Saint-Antoine-de-Vienne à Padoue, un instrument moderne construit dans le style allemand du XVIIIe siècle ; et un clavecin copie d’un Rückers de 1638. © SM/Qobuz