Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

4 albums triés par Date : du plus récent au moins récent et filtrés par Classique, Robert Schumann, Sony Classical et 24 bits / 48 kHz - Stereo
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - Paru le 9 mars 2018 | Sony Classical

Hi-Res Livret
Pour être plus clair : primo, les 24 Caprices de Paganini sont ici donnés dans des versions pour violon solo et orchestre. Secundo, les parties orchestrales sont en partie des orchestrations contemporaines d’après des accompagnements de piano dus aux plumes de Schumann, Fritz Kreisler, Adolf Busch, Jacques Thibaud ou Szymanowski. Tertio, les Caprices qui n’ont pas fait l’objet d’un rajout d’accompagnement pianistique dans le passé sont ici dotés d’un accompagnement orchestral tout beau tout neuf, sans passer même par le piano, signé de nombreux compositeurs et compositrices planétaires en tout genre : Stephan Konc, Dominik Dieterle, Andrea Csollány, Gérard Tamestit et tant d’autres, chacun dans son idiome harmonique et orchestral très personnel. La partie de violon, elle, ne change guère, et ce n’est d’ailleurs pas le propos : il s’agit avant tout de souligner combien ces pièces, d’apparence assez benoîtes harmoniquement et mélodiquement, se prêtent à mille et une variations – bon, disons au moins vingt-quatre qui certes les enrichissent, mais qui en démontrent la qualité initiale. En guise de bonus, le violoniste Niklas Liepe propose une petite échappée dans le monde du jazz, avec une délicieuse vision signée Fazil Say du célèbre Caprice en la mineur. Comme quoi tout est possible avec cette musique. © SM/Qobuz
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 13 février 2015 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 13 février 2015 | Sony Classical

Hi-Res Livret
HI-RES19,99 €
CD17,49 €

Classique - Paru le 1 novembre 2013 | Sony Classical

Hi-Res Livret