Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 décembre 2011 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Philharmonique de Vienne - Dir. Christian Thielemann
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 décembre 2011 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Annette Dasch (soprano) - Mihoko Fujimara (contralto) - Piotr Beczala (ténor) - Georg Zeppenfeld (basse) - Singwerein de Vienne - Philharmonique de Vienne - Dir. Christian Thielemann
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 décembre 2011 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Philharmonique de Vienne - Dir. Christian Thielemann
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 décembre 2011 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Philharmonique de Vienne - Dir. Christian Thielemann
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 9 décembre 2011 | Sony Classical

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason
Philharmonique de Vienne - Dir. Christian Thielemann
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 novembre 2012 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 29 janvier 2013 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Choc de Classica - Choc Classica de l'année - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 26 février 2013 | Aeon

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Quatuors - Paru le 1 avril 2013 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Record of the Month - Hi-Res Audio
Quatuors à cordes n° 3, 5, 7, 8, 10, 13, 15, 16 / Quatuor Belcea
HI-RES26,99 €
CD17,99 €

Classique - Paru le 29 avril 2013 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Concertos pour clavier - Paru le 13 janvier 2014 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Quel diable de musicien ce Fazil Say ! Voilà un Beethoven enjoué, truculent, déboutonné, impertinent, virtuose, brouillon quelquefois, mais tellement éloquent et ludique. Le tempo initial du Concerto en ut mineur annonce d'emblée le ton et la couleur, avec un véritable allegro con brio, narratif et plein de surprises. La diction de Fazil Say est toujours intelligible et va droit au but avec une plaisir évident. Compositeur lui-même, le pianiste joue une cadence vraiment pleine d'esprit, dans un strict style beethovénien fugué qui débouche sur un univers plus éthéré faisant allusion aux boîtes à musique, ces merveilles du temps passé. Un régal inventivité. Gianandrea Noseda lui donne une réplique pleine de subtilités en faisant sonner tous les pupitres de son orchestre en parfaite osmose avec le jeu du pianiste. Changement de registre avec la Sonate au Clair de lune d'une rêverie poétique rare en son premier mouvement pour se terminer par un feu d'artifice rageur dans le finale. L'opus 111 est dominée par un dramatisme et une hauteur de vue impressionnantes. Le jeune Beethoven encore emprunt des grâces légères du XVIIIe siècle a cédé la place à un créateur solitaire et conscient de sa mission d'artiste. Un très grand disque. FH
HI-RES17,99 €
CD11,99 €

Piano solo - Paru le 20 janvier 2014 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Trios - Paru le 27 janvier 2014 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Hi-Res Audio
Ce disque célèbre une amitié en même temps qu'une naissance. L'amitié lie trois jeunes musiciens qui se sont rencontrés au CNSM de Paris, le pianiste Adam Laloum (1er prix du Concours Clara Haskil en 2009 et récemment nommé dans la catégorie Révélation aux Victoires de la musique classique), la violoniste Mi-Sa Yang et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière. La naissance celle, en 2012, du Trio Les Esprits, en hommage à la célèbre oeuvre éponyme de Beethoven. Si les quatuors à cordes prolifèrent aujourd'hui, la création d'un trio avec piano est plus rare car le répertoire, splendide, est plus restreint et oblige chacun des musiciens à jouer en soliste ou dans d'autres formations. Ce premier essai discographique est une réussite. Adam Laloum, le fondateur du Trio, est obsédé par la musique de chambre et cela se sent. Les musiciens s'entendent à merveille, s'écoutent, s'abandonnent, entre intériorité et joie de faire de la musique ensemble. Le couplage associant Beethoven à Schumann est peu ordinaire mais fonctionne très bien, car un voile de nostalgie nimbe ces deux oeuvres. Le Ziemlich langsam du Trio en sol mineur de Schumann est particulièrement poignant dans sa simplicité. Le climat de confidence douloureuse de ce mouvement est comme un miroir tendu par Schumann au début du Trio en mi bémol de Beethoven qui ouvre cet album. FH
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Classique - Paru le 12 septembre 2014 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Symphonies - Paru le 7 octobre 2014 | SDG

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Concertos pour clavier - Paru le 3 novembre 2014 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - Qobuzissime
Nés tous les deux à Genève, la ville natale de Jean-Jacques Rousseau, Louis Swizgebel et Thierry Fischer font une brillante carrière mondiale, notamment au Royaume-Uni. Ce premier enregistrement avec orchestre du jeune pianiste sino-helvétique le place d'emblée aux côtés des élus. Sa fine musicalité, alliée une imagination de chaque instant, la simplicité avec laquelle il aborde les deux premiers Concertos de Beethoven forcent l'admiration. Avec la parfaite complicité de Thierry Fischer à la tête des magnifiques instrumentistes de l'Orchestre Philharmonique de Londres , ce Beethoven là sonne juste. Il est jeune, joyeux et impertinent. Après un album consacré à la musique de chambre de Brahms et un autre en récital, ce troisième disque paru sous le label APARTE confirme un talent qui semble touché par la grâce et le naturel, sans aucune esbroufe ni recherche expressive superflue, avec un art du chant souverain. FH
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 novembre 2014 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Prise de son d'exception
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Retour aux sources pour Prométhée, le ballet intégral de Beethoven qui s'identifiait souvent au héros grec. Enregistrée à Athènes sous la direction de l'excellent chef haendelien George Petrou (Alessandro chez DECCA), cette nouvelle version a plus d'un atout. Cette partition de jeunesse de Beethoven écrite pour Salvatore Vigano, un des plus grands maîtres de ballets (on dit aujourd'hui chorégraphe) de son temps, regorge d'idées neuves et d'une vivacité exacerbées ici par les instruments originaux et les timbres savoureux de l'orchestre grec Armonia Atenea. Les cordes sont précises et incisives, les vents "goûteux" et les timbales (instruments très aimés du compositeur) puissantes et implacables. Une très belle réussite en même temps qu'une réhabilitation réussie de ces pages moins connues d'un Beethoven encore en devenir (le finale du ballet est le prototype du finale de la future Symphonie Héroïque). FH
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 13 janvier 2015 | Zig-Zag Territoires

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Prise de son d'exception
HI-RES9,89 €16,49 €(40%)
CD6,59 €10,99 €(40%)

Classique - Paru le 16 mai 2015 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama
Quand Beethoven se met sur variateur, cela ne change pas seulement l’intensité lumineuse, mais ça fait carrément des étincelles. Dans la lignée des grandes variations de Bach puis de Mozart, les 32 variations sur un thème original de 1806 déroulent un invraisemblable arsenal de détournements de thèmes, d’harmonies, de rythmes, de durées, d’intensités, et l’on sent bien qu’après ces trente-deux nouveaux éclairages, Beethoven a épuisé le sujet : génial. La fortepianiste Olga Pashenko, qui joue une copie moderne d’après un Fritz viennois de 1818, nous offre ensuite l’absolu contraire, en termes d’ampleur de contenu, que sont les deux « sonates faciles » du même Ludwig van. Faciles, elles le sont sans doute plus, en termes de mécanique des doigts, que bien d’autres, mais le contenu musical reste du grand Beethoven. Pashenko achève son enregistrement avec les encore plus impressionnantes variations en mibémol majeur de 1802, sur un thème pris dans son Prométhée et qu’il réutilisera par la suite dans l’« Eroica », sans doute un sommet de son art en la matière. La fugue finale est un véritable ouragan, dont la clarté du son du fortepiano permet de bien suivre les délirantes imbrications contrapuntiques.