Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 10 mai 2019 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 23 mars 2018 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Comme son compatriote de naguère Christian Ferras pour lequel il éprouve une grande admiration, Renaud Capuçon construit peu à peu une très belle discographie avec les plus grands chefs et orchestres d’aujourd’hui. Entièrement voué à Bartók, ce nouvel album propose les deux concertos du compositeur hongrois avec l’Orchestre Symphonique de Londres sous la direction de François-Xavier Roth. Il est rare qu’une œuvre ait un destin aussi chaotique que le Premier Concerto. Composé en 1907-1908 pour la violoniste et amie de Bartók Stefi Geyer, il est resté à l’état de manuscrit bien après la mort du compositeur et fut finalement créé cinquante années après sa composition, à Bâle, par Paul Sacher, mécène, chef d’orchestre et ami de Bartók et le violoniste suisse Hansheinz Schneeberger. Quant au Deuxième Concerto écrit en 1938, il fut créé, par une ironique pirouette de l’histoire, vingt ans avant le Premier. Les deux œuvres sont très différentes sur le plan stylistique, le Premier Concerto est lyrique et dans une perspective polytonale, alors que le Second frôle un dodécaphonisme que Bartók n’a jamais voulu adopter. Etrangement boudés par des générations de violonistes, ces deux concertos semblent aujourd’hui susciter la ferveur d’une nouvelle génération de virtuoses n’ayant plus les préjugés de leurs aînés et qui ont parfaitement assimilé le langage du premier XXe siècle. Renaud Capuçon en donne une version très habitée, mettant particulièrement en relief l’expression si particulière de Bartók, entre musique savante et musique populaire. © François Hudry/Qobuz
HI-RES12,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 16 février 2018 | Warner Classics

Hi-Res
CD13,49 €

Classique - Paru le 10 mars 2017 | Warner Classics

HI-RES12,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 22 janvier 2016 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 22 janvier 2016 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES8,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 22 janvier 2016 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES12,99 €17,49 €(26%)
CD11,49 €14,99 €(23%)

Classique - Paru le 24 août 1992 | Warner Classics

Hi-Res Livret
HI-RES12,99 €17,49 €(26%)
CD11,49 €14,99 €(23%)

Classique - Paru le 9 mars 2012 | Warner Classics

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio