Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES11,99 €19,49 €(38%)
CD8,49 €13,99 €(39%)

Classique - Paru le 1 janvier 2003 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €19,49 €(31%)
CD9,99 €13,99 €(29%)

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica
" Du timbre, du timbre, encore du timbre. [...] Qu'importe dès lors ce que chante Pumeza, puisqu'elle est la seule à y injecter l'ensorcellement sensuel qui censément captive. L'enfant des townships ne rechigne pas à la chanson, ni au folklore local, et quelque chose de brut et de naturel s'y exprime mieux que dans l'opéra. [...] Mais jusque dans l'opéra une surabondance de miel ambré nous éclabousse [...] Voilà assurément une personnalité artistique et vocale dont le plein été est déjà là." (Classica, mai 2015 / Sylvain Fort)
HI-RES13,49 €19,49 €(31%)
CD9,99 €13,99 €(29%)

Classique - Paru le 1 janvier 2014 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret
HI-RES13,49 €19,49 €(31%)
CD9,99 €13,99 €(29%)

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES23,49 €34,99 €(33%)
CD16,49 €24,99 €(34%)

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €19,49 €(31%)
CD9,99 €13,99 €(29%)

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €21,49 €(37%)
CD9,99 €14,99 €(33%)

Classique - Paru le 15 octobre 2015 | Universal Music Ltd.

Hi-Res
Du haut de sa tout jeune carrière, la violoniste états-unienne Esther Yoo (*1994) s’est déjà produite en soliste avec la fine fleur des orchestres mondiaux : le Philharmonia, le BBC Philharmonic, le BBC Scottish Symphony, l’Orchestre National de Lille, le Kansai Philharmonic, le Royal Liverpool Philharmonic, le RTÉ Symphony à Dublin, le BBC Symphony Orchestra, le Hallé de Manchester, l’Orchestre de la Radio finlandaise et le Philharmonique de Helsinki, ceux de Varsovie et de Hong Kong… N’en jetez plus ! C’est Lorin Maazel qui lui avait donné sa première grande chance internationale en 2012, peu après qu’elle eût été lauréate du prestigieux Prix Sibelius à l’âge avancé de seize ans. Auparavant, ses études l’avaient mené auprès de Zakhar Bron et Augustin Dumay. Pour cet enregistrement réalisé avec le Philharmonia et un superbe Stradivarius qui lui est prêté par un admirateur anonyme, elle a choisi le plutôt rare Concerto de Glazounov, un grand moment postromantique russe que l’on aimerait entendre bien plus souvent en concert. En hommage au Concours Sibelius, Esther Yoo parachève son enregistrement avec le Concerto dudit Sibelius, dans une lecture incandescente et endiablée. © SM/Qobuz
HI-RES13,49 €21,49 €(37%)
CD9,99 €14,99 €(33%)

Classique - Paru le 3 juin 2016 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Les trois œuvres réunies sur cet album couvrent l’ensemble de la vie créatrice de Chostakovitch, chacune représentant un sommet au sein de chacune des périodes concernées. Le Premier Trio pour piano et cordes, en un seul mouvement, fut composé à Leningrad à l’automne 1923 : le compositeur affichait fièrement dix-sept ans et le titre original, « Poème », répondait à la nature indéniablement romantique de l’œuvre, même si l’on y relève cette ironie mordante qui par la suite deviendra si caractéristique de sa musique. Le Second Trio pour piano et cordes fut commencé à l’automne 1943 ; l’œuvre suit cette tradition singulièrement russe des trios élégiaques pour piano et cordes — à l’instar de l’œuvre grandiose de Tchaikovski. Comme dans la Huitième Symphonie de la même époque, c’est le Largo médian qui est ici l’épicentre émotionnel de l’œuvre, une ample et terrible passacaille. Dans la Sonate pour alto et piano, Op. 147 — son chant du cygne, écrit durant les ultimes semaines de sa vie — Chostakovitch recourt plus particulièrement à des séries de douze sons dans les mouvements extérieurs. Il exprime lui-même l’argument de son ouvrage : « Le premier mouvement est une nouvelle, le deuxième un scherzo, le troisième un Adagio à la mémoire de Beethoven — la musique est lumineuse et claire. » Les allusions à Beethoven et à d’autres compositeurs y vont de pair avec un recours intense à l’auto-citation : le Scherzo moqueur et ironique découle presque entièrement de son opéra inachevé Les Joueurs. On entend ici, autour du pianiste Vladimir Ashkenazy, l’altiste Ada Meinich, ainsi que le violoniste Zsolt-Tihamér Visontay et le violoncelliste Mats Lidström, le tout dans une vision vigoureuse et rigoureuse de ces trois chefs-d’œuvre. © SM/Qobuz
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 1 septembre 2016 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 23 septembre 2016 | Mercury (Universal France)

Hi-Res Livret
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 31 mars 2017 | Universal Music Ltd.

Hi-Res
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 29 septembre 2017 | Universal Music Ltd.

Hi-Res
HI-RES19,49 €
CD13,99 €

Classique - Paru le 15 juin 2018 | Universal Music Division Decca Records France

Hi-Res Livret
HI-RES26,99 €
CD19,49 €

Classique - Paru le 3 août 2018 | Decca (UMO) (Classics)

Hi-Res
HI-RES8,49 €14,49 €(41%)
CD5,99 €9,99 €(40%)

Classique - Paru le 21 septembre 2018 | Signum Records

Hi-Res Livret
HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 5 juillet 2019 | Decca

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
Personnalité musicale majeure de l’Allemagne romantique, Clara Schumann est longtemps restée cantonnée à son rôle de mère et de pianiste virtuose à l’ombre de son mari. Compositrice à part entière, elle n’a jamais été obligée, comme Fanny Mendelssohn ou Alma Mahler, de renier ses velléités de créatrice, même si son mari pensait que les tâches d’une femme au foyer ne se conciliaient guère avec la composition. Il était temps qu’une « major » consacre un disque entier à cette femme remarquable grâce à l’intérêt que lui porte la jeune pianiste anglaise Isata Kanneh-Mason. Sous le titre de Romance, elle a enregistré le Concerto pour piano, Op. 7 que Clara Schumann joua à l’âge de seize ans sous la direction de Felix Mendelssohn. Si, selon Isata Kanneh-Mason, l’orchestration sommaire traduit l’inexpérience de la jeune compositrice, ses idées musicales sont fortes et originales de même que l’exceptionnelle difficulté de la partie soliste qui permet de comprendre la grande virtuosité qui devait être celle de Clara Schumann.Outre ce concerto de jeunesse, cet album permet de suivre la carrière créatrice de Clara avec ses trois admirables Romances, Op. 11, celles pour violon et piano (opus 22) écrites pour Joseph Joachim (ici jouées avec la violoniste Elena Urioste), des transcriptions de deux Lieder de son époux, et sa grande Sonate en sol mineur de 1841. © François Hudry/Qobuz