Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES21,49 €
CD14,99 €

Classique - Paru le 17 août 2018 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res Livret
HI-RES11,54 €16,49 €(30%)
CD7,69 €10,99 €(30%)

Classique - Paru le 10 mars 2017 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Après un premier enregistrement consacré aux Préludes pour piano de Chopin et le Premier Prix du Concours Géza Anda en 2015, qui lui a permis de fortement développer sa carrière, le jeune pianiste américain Andrew Tyson a conçu un nouveau programme sur mesure : deux sonates, une valse de Scriabine et Miroirs de Ravel. Andrew Tyson a choisi de réunir ces deux compositeurs que leur langage semble éloigner mais qui pourtant ont de nombreux points communs, notamment leur usage de la tonalité, de certaines harmonies et des dissonances. Alexandre Scriabine et Maurice Ravel ont aussi vécu dans la même ville, à la même époque, sans jamais se rencontrer : Debussy, Ravel et l’élite musicale française de l’époque considéraient leurs collègues russes comme grossiers et incultes. Pourtant, en écoutant leur musique, même si leur approche du piano et de la composition ne pouvaient être plus différentes, ils utilisent les couleurs de la même façon. Pour Andrew Tyson, « Ravel est un perfectionniste de l’élégance, où chaque détail est calculé et brille comme un cristal ; Scriabine est comme une flamme erratique - passionnée, désordonnée, spontanée et érotique.» (Alpha Classics)
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 21 octobre 2016 | Es-Dur

Hi-Res
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 8 janvier 2016 | Signum Records

Hi-Res
HI-RES17,99 €
CD13,49 €

Classique - Paru le 13 novembre 2015 | Es-Dur

Hi-Res
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 16 janvier 2015 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES3,00 €14,99 €(80%)
CD2,00 €9,99 €(80%)

Classique - Paru le 1 décembre 2014 | Evidence

Hi-Res Livret
La magnifique intégrale des Mazurkas de Scriabine par François Chaplin, enregistrée entre 1997 et 1999, est enfin disponible en version numérique. Rarement jouées en concert, ces pages parmi les plus belles du compositeur possèdent une invention et un charme mélodiques qui les rendent aussi séduisantes qu’accessibles. À la fois avec ascèse, simplicité, émotion et intensité, le pianiste en restitue le climat de rêverie, de solitude mais aussi de sérénité avec une infinité de nuances qu’il pare de son beau phrasé et de la fluidité de son jeu. Un « must ». (GG)
HI-RES21,99 €
CD18,99 €

Classique - Paru le 17 juin 2013 | Vogue

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Michel Dalberto nous offre sa radieuse maturité sur ce double album consacré à deux compositeurs mystiques toujours en quête d'harmonies nouvelles que furent Liszt et Scriabine. La matière pianistique du Français est vraiment impressionnante et son long compagnonnage avec Liszt nous vaut des interprétations solides, inspirées et magnifiquement colorées de la 2e Ballade, de trois des fameuses Etudes d'exécution transcendante (très poétique et presque impressionniste chasse neige) et d'une ébouriffante paraphrase de la Norma de Bellini. Si l'univers de Scriabine doit plus à Chopin qu'à Liszt, c'est cependant en se blessant au cours de l'exécution d'une œuvre de ce dernier que Scriabine devient compositeur à part entière. Tour à tour tendre, poète et satanique, Michel Dalberto nous conduit avec force et ferveur dans ce monde étrange. FH