Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES1,69 €
CD1,69 €

Classique - Paru le 1 janvier 1961 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES2,54 €
CD1,69 €

Classique - Paru le 1 janvier 1962 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES2,54 €
CD1,69 €

Classique - Paru le 1 janvier 1954 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES2,54 €
CD1,69 €

Classique - Paru le 1 janvier 1961 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES3,74 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1961 | BnF Collection

Hi-Res Livret
HI-RES2,49 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1959 | BnF Collection

Hi-Res Livret
CD1,79 €

Musiques pour le cinéma - Paru le 11 novembre 2016 | Warner Classics

HI-RES2,99 €
CD2,29 €

Classique - Paru le 20 septembre 2019 | Warner Classics

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 9 août 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES2,99 €
CD2,49 €

Classique - Paru le 16 août 2019 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES4,99 €
CD4,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1959 | BnF Collection

Hi-Res Livret Distinctions Vieux Sequins
Le pianiste espagnol José Iturbi, qui a longtemps vécu aux États-Unis mais aussi en France était un super-doué. Il fut aussi un excellent chef d'orchestre et dans cet enregistrement ébouriffant (et il faut bien le dire assez... libre) de Rhapsody in Blue il conduit du piano l'association des Concerts Colonne ! Wouaou ! HK
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 7 février 2012 | Naxos

Hi-Res Livret
Le jeune pianiste américain Orion Weiss, l'un des tout meilleurs de sa génération, présente le Concerto en Fa et la Rhapsodie n°2 pour piano et orchestre de Gerswhin, en compagnie du Buffalo Philharmonic sous la direction de JoAnn Falletta, l'une des artistes majeures de la firme Naxos. En complément de programme, l'orchestre joue I Got Rhythm, tiré du musical Girl Crazy et dernière partition achevée de Gerswhin. Ce spectaculaire enregistrement est également disponible en version Blu-Ray Audio haute-définition sonore.
HI-RES9,89 €16,49 €(40%)
CD6,59 €10,99 €(40%)

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 13 octobre 2017 | Alpha

Hi-Res Livret
Il n’est pas rare que des musiciens de jazz s’aventurent sur les territoires baroques, souvent avec bonheur ; alors, s’est dit Jos van Immerseel, pourquoi pas le contraire ? Et c’est ainsi qu’il a décidé d’enregistrer… Gershwin. Dans les instrumentations et effectifs d’origine, sur instruments d’époque ! L’époque de Gershwin, s’entend, bien sûr pas sur des sacqueboutes et des cromornes. Le piano de la Rhapsody in Blue est un Steinway de 1906, l’orchestration de ladite pièce est la première établie par Ferde Grofé en 1924 pour jazz-band (Gershwin avait tardé, tardé, et l’ouvrage fut créé alors que l’encre n’était pas encore sèche, et encore, la partie de piano semble avoir été plus ou moins improvisée). On entendra aussi la vision tranquille d’Un Américain à Paris distillée par Immerseel, plusieurs songs ici chantés par Claron McFarren – qui n’est certes pas d’époque, mais dont la voix serre au plus près ce que l’on connaît du style vocal nord-américain de l’entre-deux-guerres –, tandis que l’opus magnum de Gershwin qu’est Porgy and Bess est représenté sous forme de suite orchestrale. Chacun appréciera selon ses goûts et selon la tradition telle qu’on la connaît l’interprétation de notre baroqueux jazzique, mais quoi qu’il en soit l’expérience valait la peine d’être tentée. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 octobre 2013 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES10,49 €
CD7,49 €

Classique - Paru le 4 août 2017 | Cobra Entertainment LLC

Hi-Res
HI-RES11,99 €
CD7,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2013 | Trunk Records

Hi-Res
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Musique symphonique - Paru le 26 novembre 2010 | Sony Classical

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Un album historique s'il en est, avec sa photo de couverture devenue emblématique. Dirigeant du clavier l'Orchestre symphonique de Columbia dans la Rhapsody in Blue, Leonard Bernstein parvient à capter la belle vitalité et l'insouciance qui se dégagent de l'œuvre. Tout en dessinant des contours solides à la partie orchestrale, il se montre subtilement jazzy et laisse couler un lyrisme de bon aloi et une inspiration de tous les instants. Pleine de cette énergie que Bernstein savait distiller comme personne, la suite Un Américain à Paris, tout en dynamisme, immerge l'orchestre dans le charleston. Voilà deux enregistrements fabuleux, devenus à juste titre, des références. Les célébrissimes Danses Symphoniques de West Side Story, et la Suite symphonique "On the Waterfront" viennent compléter cet album de musique américaine débordant d'un enthousiasme communicatif. © Qobuz / GG
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 août 2016 | Solstice

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
« La musique de Gershwin permet la liberté de l’imagination interprétative ; le chemin de sa réussite est la connaissance de ce qui a nourri cette musique : les « musicals » dans lesquels les Américains sont inimitables, les longues phrases sentimentales des chansons, certains éléments du jazz et, surtout, l’ambiance de Broadway. Même s’il fut critiqué, Gershwin n’en est pas moins resté l’un des musiciens les plus proches du public et, pourrait-on dire, des publics. Le temps ayant passé, il prend maintenant sa place légitime dans l’histoire de la musique car, « il fut indiscutablement un novateur… » Michel Philippot