Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 28 septembre 2018 | Ramée

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Oui, oui, le nom d’Alfonso Ferrabosco « le jeune » (1575-1628) est tout ce qu’il y a de plus italien, et pourtant le musicien – fils illégitime d’Alfonso Ferrabosco « l’ancien » (1543-1588) – est né, a vécu et est mort en Angleterre. Sa carrière se développa auprès de la cour pendant trois règnes ; d’Élisabeth I, Jacques I puis Charles I ; il fut sans conteste le compositeur pour consort de violes de gambe le plus novateur de sa génération, probablement de par sa double casquette, italienne – l’influence de la polyphonie paternelle – et anglaise – l’art de l’écriture pour consort. Au cours des trente-six années qu'il passa à la cour, il occupa de nombreux postes, jusqu’à devenir le maître de musique privé des princes royaux. On pense que Ferrabosco écrivit ces Fantaisies et autres pièces pour ensemble à l’adresse du quatuor de violes qu’entretenait l’un des princes, féru de musique : on est donc dans les années 1610. Le Hator Consort – du nom d’une déesse mère de l'Égypte ancienne – a été fondé en 2012, et se consacre principalement à la musique de la Renaissance et baroque pour ensemble de violes. Ce qui ne l’empêche pas de s’intéresser également à la musique ancienne d'autres continents, et aussi à la musique contemporaine ainsi qu’aux musiques du monde. D’ailleurs, Ferrabosco le jeune n’est-il pas, à sa manière, un compositeur transnational ? © SM/Qobuz