Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Concertos pour violon - Paru le 5 avril 2011 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
Alwyn a composé plus de 200 musiques de films, mais il est aussi l'auteur d'un Concerto pour violon (le second dans la liste de ses six concertos), inteprété ici par par la violoniste anglaise Lorraine McAslan, protégée d'Isaac Stern à ses débuts. Elle joue un Guarneri de 1691.
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Classique - Paru le 5 août 2014 | Naxos

Hi-Res Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 10 février 2014 | Signum Records

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
Bien que moins connu de ce côté de la Manche, le compositeur Harrison Birtwistle (né en 1934) est en réalité une star mondiale : ses œuvres n’ont-elles pas été créées par l’Orchestre de Chicago, celui de Cleveland, l’Opéra de Berlin, Covent Garden, Salzbourg, Lucerne, Glyndebourne entre autres, sous la direction de Barenboim, Boulez, Dohnányi, Rattle ou Eötvös ? Voici un magnifique enregistrement de ses œuvres chorales, réalisé en 2013 à la veille de son 80e anniversaire ; on y entend des pièces d’intention ou de conception sacrée, même si l’Eglise pourrait se sentir gênée aux entournures par certaines interventions instrumentales ou dansées qui n’ont pas cours – quel dommage ! – dans la liturgie. Ring Dance of the Nazarene de 2003, avec le baryton Roderick Williams, évoque la danse du « Nazaréen » qu’est le Christ, accompagné entre autres par une percussion moyen-orientale ; Moth Requiem de 2012, comme son nom l’indique, est un « Requiem pour une mite », la pauvre bête en question ayant apparemment été coincée dans le couvercle du piano du poète ; en plus des douze voix de femmes, on y perçoit trois harpes et la flûte alto, des sonorités assez inhabituelles pour le moins ; sonorités tout aussi inhabituelles pour le reste de l’album, car le compositeur est un magicien des sons. Toutes les œuvres, allant de 1965 aux 80 printemps de Birtwistle, sont données par les BBC Singers et les instrumentistes du Nash Ensemble, sous la direction éclairée de Nicholas Kok. © SM/Qobuz
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musique de chambre - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - 10 de Répertoire - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
HI-RES13,49 €
CD8,99 €

Musique de chambre - Paru le 15 juillet 2013 | naïve classique

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - RTL d'Or - Victoire de la musique - Hi-Res Audio
HI-RES10,43 €
CD6,93 €

Musique de chambre - Paru le 1 septembre 2017 | Odradek Records

Hi-Res Distinctions Gramophone Editor's Choice
« Pièce sombre dans laquelle on croit entendre des échos de Mahler et de Chostakovitch, le Quintette avec piano (1972/76) de Schnittke est assurément un chef-d'œuvre. Cinq mouvements frappés du sceau de la mort s'y succèdent de façon implacable. [...] Le Quatuor avec piano (1988) se présente comme une anamorphose d'un quatuor à peine ébauché par Mahler dans sa jeunesse. Schnittke choisit de nous faire entendre le matériau mahlérien d'abord déformé, chargé de lignes parasites et d'accords dissonants, sur un ostinato au piano qui rappelle le motif obsessionnel de Marguerite au rouet, avant de faire émerger peu à peu la mélodie embryonnaire de l'original. Le Quatuor avec piano "In l'istesso tempo" (1998) de Kancheli est de la même veine romantico-expressionniste. [...] (Classica, mars 2018 / Sarah Léon)
HI-RES10,49 €14,99 €(30%)
CD6,99 €9,99 €(30%)

Classique - Paru le 3 septembre 2013 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
HI-RES11,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 novembre 2010 | Warner Classics

Hi-Res Livrets Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica - Choc Classica de l'année - Hi-Res Audio
Dans son nouvel album - l'un des événements baroques de cet automne -, le contre-ténor Philippe Jaroussky rend hommage au compositeur italien du XVIIIe siècle Antonio Caldara, dont le catalogue reste injustement oublié. Le chanteur regroupe ici 15 pages retrouvées dans les bibliothèques européennes, en première mondiale. A découvrir de toute urgence !
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Classique - Paru le 17 mai 2019 | Mirare

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
C’est en 1774 que Joseph Haydn fait graver son premier opus pour clavier seul et que Mozart aborde à son tour ce genre musical. Les cinq sonates présentées ici datent toutes des années 1773-1783, décennie qui va voir très vite le pianoforte devenir le medium favori d’un nouveau style d’écriture pour le clavier, au détriment du clavecin. Restait à trouver l’instrument pour parler cette langue nouvelle : le pianoforte allemand de la fin du XVIIIe enregistré par Jérôme Hantaï nous fait entendre une voix unique, expressive et chantante. © Mirare
HI-RES11,99 €
CD8,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 25 mars 2008 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - 10 de Classica-Répertoire - Gramophone Editor's Choice - Diamant d'Opéra Magazine - Hi-Res Audio
Lieder / Matthias Goerne, baryton - Elisabeth Leonskaja, piano
HI-RES19,49 €
CD16,99 €

Musique symphonique - Paru le 7 février 2011 | Warner Classics International

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
HI-RES15,99 €
CD13,49 €

Musique vocale sacrée - Paru le 31 janvier 2011 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
L'Arpeggiata de Christina Pluhar s'attaque à l'une des plus hautes oeuvres du premier baroque italien, les Vêpres à la Vierge de Claudio Monteverdi. Très éloignée du faste flamboyant à la Jordi Savall dans son ancien enregistrement Astrée, davantage dans une perspective madrigaliste, la vision de la musicienne autrichienne étonne par son dépouillement absolu, une certaine forme d'austérité. A découvrir impérativement !
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 8 octobre 2013 | Arcana

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Hi-Res Audio
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 1 février 2019 | SOMM Recordings

Hi-Res Distinctions Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica
« Les Quatre pièces n'avaient jamais été enregistrées : c’est un premier cru, les fanfares parodiques d’une Marche fantastique n’ayant rien à envier à Prokofiev en matière d’alliage insolite entre grotesque et étincelante virtuosité et contrastant avec les mélismes nocturnes richement chromatisés des deux pièces centrales, la dernière prenant ses quartiers dans la forêt légendaire. Auprès de ces pages substantielles, les Impressions d’Harriet Cohen (1895-1967), égérie et pianiste attitrée de Bax, pourraientpasser pour de fades aquarelles : Mark Bebbington sait leur insuffler une âme et trouve d’instinct une couleur sonore capable de les transfigurer en chromos poétiques. [...] Le plat de résistance de ce festin est cependant la splendide Sonate [...] qui permet d'apprécier le généreux et lyrique portamento de l'interprète. [...] Sa passion frémissante et son irrésistible lyrisme font prendre corps aux visions et aux extases de Bax.» (Classica, juin 2019 / Michel Fleury)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 1 janvier 2013 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - Gramophone Editor's Choice
Beaucoup moins connu que son homologue écrit pour le violon, le Concerto pour violoncelle de Samuel Barber, composé à la fin de la seconde guerre mondiale, est pourtant tout à fait passionnant. En l'écrivant, le compositeur américain avait l'ambition de créer une des œuvres les plus importantes pour le violoncelle. Mais le sort en décida autrement et l'ouvrage ne s'est jamais vraiment imposé. Il faut dire qu'il est d'une redoutable difficulté et peut-être moins immédiatement abordable que d'autres compositions de Barber. Christian Poltéra, qui a réuni dans ce couplage original Sonate et Concerto de Barber pour son instrument, est un soliste absolument convaincant. Sous ses doigts, la belle cantilène de l'andante sostenuto du Concerto s'écoule avec un romantisme aussi paisible que généreux et le Finale s'envole sur les cimes. FH
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 17 mars 2017 | Blue Heron

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Award - Gramophone Editor's Choice
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 2 octobre 2012 | SDG

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Prise de son d'exception
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Piano solo - Paru le 5 février 2016 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 24 février 2015 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles de Classica
Il n’y a pas que Monteverdi en 1605 et Gesualdo en 1611 qui ont écrit des « cinquième livres de madrigaux », mais aussi le grand, le très grand Luca Marenzio en 1591. Les pièces étaient destinées aux célébrations des noces du duc de Bracciano et de Flavia Peretti, la petite-nièce du défunt pape Sixte Quint. On ne s’étonnera donc pas du ton légèrement badin du propos (quand bien même à six voix, un beau tour de force harmonique qui n’a rien de badin), là où huit ans plus tard le neuvième livre du même Marenzio, sur des textes de Pétrarque, ferait montre d’une profondeur de détresse assez abyssale. Mais marions-nous, marions-nous, et pourquoi pas sur la géniale musique de Marenzio : ces madrigaux sont de bout en bout un pur bonheur, surtout lorsque chantés avec tant de tendresse par la Compagnia del Madrigale. On ne parlera pas de redécouverte dans le cas de Marenzio dont les quelque 500 madrigaux, depuis la fin de la Renaissance (il est mort en 1599) n’ont cessé d’être joués, que ce soit sous forme vocale ou sous forme d’arrangement instrumental : une reconnaissance posthume qu’ont connue bien peu de musiciens de ces époques. Mais ainsi chantés, c’est quasiment une nouvelle vie que lui offre la Compagnia del Madrigale. © SM/Qobuz
HI-RES14,49 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 6 octobre 2015 | Wigmore Hall Live

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice