Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Classique - Paru le 1 août 2016 | Brilliant Classics

Hi-Res Livret
Personne n’ira affirmer que Johann Melchior Molter est le plus célèbre compositeur thuringien, l’honneur échéant à Praetorius et surtout Bach ; Bach, justement, que Molter suivit d’une courte génération puisqu’il est né en 1696 et mort en 1765. C’est surtout en Italie que Molter fit ses classes, où son employeur le margrave de Karlsruhe l’avait envoyé – le musicien y était alors violoniste à l’orchestre de la cour – pour se perfectionner auprès des frères Marcello, de Vivaldi, d’Albinoni et probablement de Tartini, un pedigree de première classe donc. On lui connaît une quarantaine de cantates sacrées, autant de cantates italiennes, soixante ouvrages religieux en tout genre et une belle poignée de pièces de musique de chambre, le reste (en particulier cinq opéras) ayant jusqu’ici été perdu. La Camerata Bachiensis, qui joue sur instruments d’époque, a sélectionné un large éventail du style de Molter : deux cantates, une symphonie, une ouverture, un concerto (en l’occurrence, pour la flûte) et une sonate en quatuor, de quoi faire plus ample connaissance avec ce musicien baigné à la fois de la rigueur contrapuntique allemande, de la fantaisie instrumentale glanée en Italie, et d’un certain décorum à la française. © SM/Qobuz
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Classique - Paru le 31 janvier 2020 | Brilliant Classics

Hi-Res Livret
HI-RES10,79 €
CD8,09 €

Classique - Paru le 29 mars 2019 | Brilliant Classics

Hi-Res Livret
CD8,09 €

Classique - Paru le 1 février 2017 | Brilliant Classics