Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Musique de chambre - Paru le 14 juin 2019 | Naxos

Hi-Res Livret
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique de chambre - Paru le 27 octobre 2017 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Une voix, un luth, un soupir. Rien de plus simple et de plus immémorial. Cette expression du sentiment et des émotions, des intermittences du coeur et des ombres de l’âme est naturellement aussi vieille que le monde. Pourtant, elle fut bien une reconquête de la Renaissance. Avec Caccini, la nouvelle musique trouve d’emblée un mélodiste miraculeux. Il compose une Euridice, jouée en 1602, deux ans après celle de Jacopo Peri et cinq ans avant l’Orfeo de Monteverdi. La Renaissance n’a pas connu l’opéra, mais elle l’a longuement secrété. C’est lui qui, flambant neuf, ouvre et clôt cet enregistrement par la voix de son premier visionnaire, Claudio Monteverdi. Dans son Lamento d’Arianna, pièce centrale d’un ouvrage perdu, douleur, regrets, révolte, sont exprimés par la musique même de la langue italienne, portée ici à l’incandescence. Cette musique nouvelle se répand dans toute l’Italie : Merula à Crémone, Falconieri à Naples, Barbara Strozzi à Venise, la plus célèbre compositrice de l’époque. Grande amoureuse de ces musiques, la soprano italienne Roberta Mameli les interprète avec un sens du verbe et du drame inouï. Luca Pianca lui offre son art et sa grande expérience. © Alpha Classics
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique de chambre - Paru le 2 octobre 2015 | Alpha

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
Vrai, la musique de la Seconde école de Vienne n’est pas nécessairement celle que l’on écoute en accompagnement d’un dîner aux chandelles. Même si… La Nuit transfigurée de Schönberg pourrait très bien s’accommoder de cette intimité sensuelle, car c’est encore là le Schönberg tonal, postromantique, lyrique en diable. Quant à Webern, dont les œuvres majeures ne dépassent pas une poignée de minutes, voire de secondes, le Quatuor Belcea nous en propose le Mouvement lent pour quatuor de 1905, un ouvrage de quasiment dix minutes de romantisme échevelé qui n’a rien à voir avec le Webern plus tardif, plus épuré (plus sec, diront d’aucuns), plus concentré. Webern plus épuré que l’on retrouve, par contre, dans les Cinq mouvements pour quatuor dont l’accord avec les mets dudit dîner aux chandelles évoquera plutôt les oursins, ou la cuisine nouvelle minimaliste – même si les aspects postromantiques n’ont pas encore entièrement disparu, l’on n’est « qu’en » 1909. Quant à la Suite lyrique de Berg, elle porte parfaitement son nom même si le lyrisme que déploie le compositeur s’étire jusque dans les extrêmes de l’acception du mot. Mais les phrases, amples et mouvantes, portent bel et bien cette caractéristique intimement mélodique et théâtrale qui différencie Berg des deux autres représentants viennois. Le présent album s’achève donc avec la très romantique Nuit transfigurée en question, dans sa version pour sextuor à cordes, avec la complicité en particulier du violoncelliste Antônio Meneses. © SM/Qobuz« [...] Les Belcea au mieux de leur forme, dans un programme exigeant et parfaitement maîtrisé. [...] Si le geste est intense et engagé, les Belcea proposent également [...] des palettes de couleurs et de nuances [...] qu'on ne leur connaissait pas. [...] Les Belcea montrent avec ce beau programme qu'ils entament un nouveau pan de leur carrière discographique.» (Classica, décembre 2015 / Antoine Mignon)« Le couplage se révèle idéal entre le chef-d'œuvre juvénile de Schönberg, Verklärte Nacht, et la Suite lyrique. [...] Les interprétations du Quatuor Belcea fascinent par leur raffinement, leur sensualité subtilement exacerbée, leurs violents contrastes dynamiques et un jeu privilégiant la variété des timbres.» (Diapason, décembre 2015 / Patrick Szersnovicz)
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Trios - Paru le 29 mars 2019 | Supraphon a.s.

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
HI-RES12,60 €18,00 €(30%)
CD8,39 €11,99 €(30%)

Violon solo - Paru le 26 avril 2019 | Channel Classics Records

Hi-Res Livret
Encore peu connue dans nos contrées méridionales, Rosanne Philippens est l'une des meilleures violonistes néerlandaises de la jeune génération. Elle enregistre exclusivement pour le label Channel Classics. Cinquième album de cette collaboration accomplie, Insight est aussi le premier programme solo de la jeune musicienne, qui propose ici des œuvres de Biber, J. S. Bach, Enescu, Ysaÿe ainsi que quelques improvisations servant de respirations. Dès l'incipit de la Passacaille de Biber, Rosanne Philippens étonne par la sonorité extrêmement charnue, boisée, de son instrument, ses phrasés rayonnants, et la fluidité de ses conceptions. Dialogue entre les siècles, conversation entre des esthétiques très diverses, ce programme doit envisager comme un véritable voyage, sans repères, une immersion dans un monde inconnu. Les œuvres sont éclatées, la Partita No. 2 de J. S. Bach est ainsi proposée en deux blocs distincts, et vous n'entendrez même pas la Chaconne finale – peut-être pour un second volume ? La somptueuse Passacaille de Biber (qui n'a pas peut-être pas connu de sonorité de violon aussi splendide dans la discographie) ouvre et ferme l'album. À leurs côtés, des pièces fantastiques d'Enesco, à commencer par la Sarabanda, hommage évident aux œuvres du cantor de Leipzig. Dans les très rares Airs dans le genre roumain, Rosanne Philippens confirme une hauteur de vue naturelle dans les pages d'Europe de l'Est – elle a déjà gravé nombre de pages de Bartók et Szymanowski. Une artiste à découvrir de toute urgence dans un programme particulièrement audacieux. © Pierre-Yves Lascar/Qobuz
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique de chambre - Paru le 6 septembre 2019 | Alpha

Hi-Res Livret
Le Quatuor Voce a quinze ans ! Pour célébrer cet anniversaire, les quatre musiciens proposent un nouvel album qui s’articule autour de deux compositeurs, Mozart et Schubert, mais d’un seul nombre : le quinze ! Ce nouvel âge, empreint tout autant de fougue que de maturité, se révèle donc dans les quinzième quatuors de chacun de ces deux génies des XVIIIe et XIXe siècles. Mozart compose son Quatuor n° 15 en 1783, il s’agit du deuxième quatuor du cycle des "Quatuors dédiés à Haydn". Schubert compose quant à lui son Quinzième Quatuor, sa dernière oeuvre dans le genre, en 1826. Il l’écrit en seulement dix jours mais ne verra jamais sa création qui aura lieu vingt trois ans après sa mort. © Alpha Classics
HI-RES16,49 €
CD10,99 €

Musique de chambre - Paru le 4 octobre 2019 | Alpha

Hi-Res Livret
Vainqueur du tout premier Concours Reine Elisabeth de Bruxelles consacré au violoncelle en 2017, Victor Julien-Laferrière a également remporté la Victoire de la Musique Classique en 2018 dans la catégorie "Soliste de l’année". Ses enregistrements de musique de chambre avec le pianiste Adam Laloum ont obtenu de nombreuses récompenses, dont un "Diapason d’Or de l’Année" en 2016. Victor Julien-Laferrière rejoint Alpha Classics pour plusieurs enregistrements. Le violoncelliste français qui a étudié successivement avec Roland Pidoux, Heinrich Schiff et Clemens Hagen a décidé de graver deux sommets du répertoire, les Sonates de Rachmaninov et de Chostakovitch en compagnie du pianiste Jonas Vitaud avec lequel il a une grande proximité. Ensemble, ils ont beaucoup donné ces oeuvres en concert. Une pièce rare du compositeur russe Edison Denisov complète ce programme : les Variations sur un thème de Schubert, composées en 1986. © Alpha Classics
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 24 mai 2019 | Sono Luminus

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 27 septembre 2019 | VIVAT

Hi-Res Livret
Rendu à la vie publique après avoir purgé une longue peine, Robert King revient à la tête de son ensemble pour un album consacré à deux compositeurs qui lui sont particulièrement chers : Henry Purcell et John Blow. Il est d’ailleurs l’auteur d’une monographie consacrée au premier et a édité de nombreuses partitions manuscrites. En 1980, il fonde The King’s Consort comprenant un chœur et un ensemble d’instruments d’époque avec lequel il réalise plus d’une centaine d’enregistrements principalement consacrés à la musique baroque anglaise et italienne. Dans cet album, le contre-ténor Iestyn Davies est associé à de jeunes et remarquables contre-ténors appartenant au King’s Consort, tel James Hall. Le programme alterne des musiques de scène et des élégies pour commémorer la mort de la très chère Queen Mary. On y trouve aussi une interprétation proprement angélique du fameux O Solitude de Purcell chanté par Iestyn Davies. Considérée comme un véritable drame national, la mort prématurée à trente-six ans du jeune Henry Purcell, probablement victime de la tuberculose, a été mise en musique de manière poignante par John Blow dans son Ode on the Death of Mr. Henry Purcell. Composé sur un livret de John Dryden, vieux complice de Purcell, cet hommage sincère de Blow à son collègue constitue une des œuvres anglaises les plus remarquables de son époque. © François Hudry/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 25 août 2017 | Sono Luminus

Hi-Res Livret
Ce n’est pas si fréquent de notre temps, mais le compositeur californien Terry Riley est un véritable maître du quatuor à cordes. Sa longue et fructueuse association avec le Kronos Quartet a donné naissance à treize quatuors à cordes ; d’un autre côté, on lui connaît un net penchant pour la guitare, d’autant plus que son propre fils est guitariste. Rien de plus normal donc que, de fin en aiguille, Riley conçoive finalement un ouvrage pour quatuor et guitare ; c’est Dark Queen Mantra, ici joué par ledit fils Gyan Riley et le Del Sol String Quartet, dédicataire de l’ouvrage. On y trouve autant d’écriture « minimaliste » (n’oublions pas que Riley fut, avec Glass, Reich, Adams, Nyman et Pärt, l’un des pères fondateurs du courant, même s’il s’en éloigne assez souvent) que d’influences hispanisantes imaginaires. Pour Mas Lugares (su Madrigali di Monteverdi) de Stefano Scodanibbio, on ne s’étonnera guère que Monteverdi guette au coin de nombre de tournures, même si l’écriture du compositeur est puissamment moderne. Et l’album se referme sur The Wheel – une sorte de ballade quasi-jazzy en guise d’introduction – et Mythic Bird Waltz, dans lequel ne se trouve ni valse, ni oiseau, si ce n’est des oiseaux issus de l’imaginaire du bouddhisme tibétain. Car Riley, ne l’oublions pas non plus, a largement puisé son inspiration dans le fonds musical, religieux et mythologique de l’Asie, en particulier de l’Inde où il approfondit sérieusement l’apprentissage de l’art diaboliquement complexe du râga classique. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 26 avril 2019 | Sono Luminus

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 14 juin 2019 | Sono Luminus

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 21 septembre 2018 | HOUSLE

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 2 novembre 2018 | ACOUSENCE Classics

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 8 septembre 2017 | OUR Recordings

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 avril 2016 | ACOUSENCE Classics

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 3 mai 2019 | Dacapo

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 22 septembre 2017 | Affetto Recordings

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 18 octobre 2019 | ART_INFINI

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 18 octobre 2019 | ART_INFINI

Hi-Res