Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Quintettes - Paru le 6 juillet 2018 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
Quelle différence entre le Premier Quintette à vents du compositeur finlandais Kalevi Aho, écrit en 2006 pour les solistes de l’Orchestre de Turku en Finlande, et le Second de 2014 conçu pour les solistes du Philharmonique de Berlin ! Outre que le Second fait appel, par moments, au piccolo à la place de la flûte et au cor anglais à la place du hautbois, ce dernier ouvrage semble ample, lyrique, mélodique, en fait plus classique que le Premier – une œuvre plus agitée, martelée, faite de contrastes violents et de sautes d’humeur. Pour mémoire, Aho (né en 1949) étudia avec la fameux maître finlandais Einojuhani Rautavaara puis à Berlin avec Boris Blacher. On lui doit principalement des œuvres de grande envergure – dix-sept symphonies à ce jour, cinq opéras, nombre de quintettes, quatuors et tant d’autres, car son catalogue est fort imposant. Quant à son langage, il repose sur des traits néoclassiques, une solide assise contrapuntique, un brin d’ironie par moments, de sorte qu’on peut par exemple le placer dans le sillage de Schnittke, Mahler – et bien sûr son maître Rautavaara. C’est ici le Quintette à vents du Philharmonique de Berlin qui officie. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 janvier 2019 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 juin 2018 | BIS

Hi-Res Livret
Il existe des concertos pour plus ou moins tous les instruments, même si ceux pour timbales solo sont parmi les plus rares, et presque tous écrits aux XXe et XXIe siècles. Ainsi le Concerto pour timbales du compositeur finlandais Kalevi Aho (né en 1949), un disciple de Rautavaara et de Boris Blacher, vient-il ajouter une belle pierre au répertoire. Il est à noter que l’œuvre est ici jouée par le créateur de l’ouvrage, le timbalier solo de l’Orchestre Philharmonique de Turku, Ari-Pekka Mäenpää ; il utilise ici cinq timbales différentes permettant un ambitus d’environ deux octaves, sachant que chaque timbale peut – grâce au pédalier – s’inscrire dans une sixte chromatique. Loin de ne jouer que sur l’aspect rythmique des timbales, Aho s’en donne également à cœur joie dans les amples possibilités mélodiques, et dans les nombreux coloris qu’offrent les timbales. En seconde partie d’album, on pourra découvrir le Premier Concerto pour piano du même Aho, écrit en 1988 – à l’auditeur de mesurer l’évolution ou la révolution dans le langage du compositeur. Il est vrai que ce concerto évoque parfois l’influence de Messiaen, mais aussi de Bartók – le tout dans un langage énergique et moderne, très entraînant, basé (nous explique le livret) sur une série numérologique fort complexe qu’il n’est pas nécessaire de comprendre – disons que c’est un cahier des charges personnel – pour goûter la beauté et la joie qui se dégagent de l’œuvre. D’ailleurs, Aho ne refuse en rien les croisements harmoniques consonants et les tonalités, son propos n’étant en rien dodécaphonique ou inflexible. Le dernier mouvement serait-il un hommage ornithologique à Messiaen ? © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2004 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 3 novembre 2017 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 26 février 2013 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 27 juillet 2010 | BIS

Hi-Res Livret
Né en 1949, Kalevi Aho, disciple d’Einojuhani Rautavaara, engrange depuis 40 ans un important catalogue - dont 4 opéras, 14 symphonies, 13 Concertos. Sa musique, puissante et post-moderne, dégage une sorte d’évidence tant par sa structure, parfaite, que par son expressivité. Interprétations idéales du Concerto pour piano n°2, et de la Symphonie n°13. Recommandé !
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 juin 2008 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique concertante - Paru le 1 février 2007 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique symphonique - Paru le 6 mars 2012 | BIS

Hi-Res
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 8 mai 2012 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 1 février 2007 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 mars 2005 | BIS

Hi-Res Livrets
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 4 septembre 2012 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Classique - Paru le 30 juin 2009 | BIS

Hi-Res Livret