Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

17,49 €
12,49 €

Duos - Paru le 22 septembre 2017 | harmonia mundi

Hi-Res Livret
14,39 €
10,79 €

Classique - Paru le 20 mai 2016 | audite Musikproduktion

Hi-Res Livret
On serait en droit, en feuilletant le livret de cette parution, de ne pas comprendre ce que diable faisaient les trois œuvres ici présentées dans le programme du Festival de Lucerne cuvée 1946 : elles n’y figuraient pas ! Le secret de la chose est dévoilé dans quelques articles de journaux de l’époque, également reproduits : Paul Kletzki (1900-1973) et l’Orchestre du Festival enregistrèrent le programme pour un disque, et ledit programme fut rajouté en concert en marge du Festival après le dernier concert officiel. C’est l’enregistrement de ces concerts qui est ici proposé, et non pas les versions discographiques : la Quatrième de Brahms, l’ « Inachevée » de Schubert et l’ouverture Leonore No. 3 de Beethoven. Kletzki fut l’un de ces chefs de la tradition germanique, issus de « la base » – d’abord comme violoniste dans l’orchestre de sa ville natale, puis comme compositeur, et c’est quand Furtwängler l’invita en 1925 à diriger l’une de ses symphonies que sa carrière de chef fut lancée, prenant le pas sur son état de compositeur. Un artiste hélas peu médiatisé, très célèbre en son temps, qui mérite mille fois de sortir de l’ombre : cet enregistrement vient encore témoigner de son immense musicalité. © SM/Qobuz
15,99 €
11,49 €

Classique - Paru le 28 octobre 2013 | La Dolce Volta

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Hi-Res Audio