Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

101 albums triés par Prix : du moins cher au plus cher et filtrés par Classique, Various Composers et 20,00 € à 50,00 €
HI-RES34,99 €
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2013 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio - Stereophile: Record To Die For
HI-RES34,99 €
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Hi-Res Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica - Hi-Res Audio
Un titre très Schubertien pour cet album d'Andreas Scholl qui nous emmène à travers les contrées du rêve et du voyage immobile. Il raconte en même temps l'histoire des débuts du Lied allemand, depuis des chants populaires harmonisés, en passant par Haydn, Mozart et, bien sûr Schubert. Une sensibilité à fleur de coeur et une grande mélancolie se dégagent de cet enregistrement d'une grande intimité. SH
CD24,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 2012 | Decca Music Group Ltd.

Livret Distinctions 5 de Diapason - 4 étoiles Classica
HI-RES34,99 €
CD24,99 €

Classique - Paru le 13 septembre 2019 | Universal Music Italia srL.

Hi-Res
HI-RES34,99 €
CD24,99 €

Classique - Paru le 29 avril 2015 | UNIVERSAL MUSIC LLC

Hi-Res
HI-RES30,78 €
CD21,98 €

Classique - Paru le 7 février 2020 | CAvi-music

Hi-Res Livret
HI-RES30,78 €
CD21,98 €

Classique - Paru le 27 mars 2020 | RUBICON

Hi-Res Livret
HI-RES30,78 €
CD21,98 €

Musique symphonique - À paraître le 5 juin 2020 | Cleveland Orchestra

Hi-Res
A New Century — publication qui inaugure le propre label de l'orchestre, The Cleveland Orchestra —, propose sur trois disques une intrigante sélection musicale d'hier et d'aujourd'hui s'étalant sur trois siècles, incluant deux œuvres en première mondiale discographique de compositeurs actuels, Johannes Maria Staud et Bernd Richard Deutsch. André Grémillet, President et CEO de l'orchestre, s'en explique : "Le répertoire a été choisi pour souligner l'étendue et l'approfondissement du grand partenariat artistique entre Franz Welser-Möst et l'Orchestre depuis presque 18 ans, en mettant un accent particulier sur la musique des XXe et XXIe siècles". De son côté Welser-Möst s'exprime en ces termes : "Au cours de ma carrière, je n'ai trouvé aucun meilleur endroit au monde pour travailler et créer de la musique qu'ici à Cleveland, avec le Cleveland Orchestra. Depuis le début, j'ai été inspiré par les musiciens et le soutien comme le vif intérêt que toute la communauté de Cleveland apporte à leur orchestre. Les six œuvres de ce nouvel enregistrement ne représentent qu'un échantillon de ce que nous avons accompli ensemble." Tout a été enregistré en concert au Severance Hall de Cleveland durant les trois dernières années (2017 à 2019) sous la direction de Franz Welser-Möst, dont le contrat a été prolongé jusqu'en 2027, l'amenant ainsi à dépasser en durée le plus ancien directeur musical de l'orchestre, le légendaire George Szell. © Qobuz (GG)
HI-RES34,99 €
CD24,99 €

Classique - Paru le 5 avril 2019 | Deutsche Grammophon (DG)

Hi-Res
HI-RES32,99 €
CD21,99 €

Classique - Paru le 4 octobre 2016 | Hitasura

Hi-Res Livret
HI-RES36,99 €
CD26,49 €

Classique - Paru le 19 mai 2018 | Decca (UMO) (Classics)

Hi-Res
Bien qu’ils le pensent très fort, les Britanniques ne sont pas le peuple le plus intelligent de la Terre, mais assurément l’un des plus industrieux, puisque capables de réaliser, à l’occasion de cette cérémonie nuptiale dont tout le monde se moque, mais qui a fasciné des milliards d’êtres humains, quelques tours de force signalés : ainsi, après l’impression de sacs en papier destinés à recueillir les vomissures de spectateurs de la cérémonie trop émotifs, c’est au tour des différents thèmes et moments musicaux de l’occasion à être proposés aux audiences extatiques, quelques heures à peine après que les portes monumentales de l’Abbaye de Westminster se soient refermées (et simplement une poignée de jours pour ce qui est de l’exploitation physique). C’est donc de bande originale intégrale dont il s’agit ici, rassemblant, en sept textes et quatorze musiques, les Chœurs de la Chapelle Royale du Palais Saint-James, et ceux de l’Abbaye, placés sous la direction de James O’Donnell, ainsi que le London Chamber Orchestra, sous la baguette quant à lui de son chef usuel Christopher Warren-Green, et la Fanfare Team du Central Band de la Royal Air Force. Le délicat équilibre entre œuvres du répertoire et créations a été préservé : comme il est de bon ton dans toute cérémonie au Royaume-Uni, on a fait appel à une partition de Sir Edward Elgar (« Pomp And Circumstance March No.5 »), ainsi qu’à des œuvres de Vaughan Williams, ou Sir Hubert Parry. Plus contemporain dans leurs goûts – et cela a été pour l’occasion une première mondiale – les alors futurs mariés ont porté leur dévolu sur une composition de John Rutter, et ont également fait appel à une mélodie pour chorale de Paul Mealor. Á noter que l’édition physique de cet album s’accompagne d’un livret, collectant hymnes, vœux de mariage, programme, sermons et bénédictions, et qu’une partie des bénéfices générés par la vente du disque ira à une association caritative. © Christian Larrède / Music-Story
HI-RES25,99 €
CD22,49 €

Classique - Paru le 24 octobre 2018 | WM Japan

Hi-Res
HI-RES30,49 €
CD25,99 €

Classique - Paru le 24 août 2018 | Sony Classical

Hi-Res
HI-RES26,99 €
CD23,49 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 5 mai 2006 | Stockfisch Records

Hi-Res
HI-RES26,99 €
CD23,49 €

Classique - Paru le 27 mars 2015 | Stockfisch Records

Hi-Res
HI-RES33,58 €
CD23,98 €

Classique - Paru le 16 novembre 2018 | CAvi-music

Hi-Res Livret
À force de considérer Bernstein comme un compositeur de symphonies, de comédies musicales et d’œuvres sacrées, on en oublie qu’il a également écrit un nombre considérable d’œuvres de musique de chambre. Surtout, il est vrai, des pièces pour piano seul dont les Anniversaries sont un pan non négligeable : des miniatures conçues en hommage à ses amis et collègues, au fur et à mesure des anniversaires. On y retrouve Copland, Foss, Monsieur et Madame Koussevitzky, Sondheim, son épouse et sa fille, et bien d’autres personnages moins connus de ce côté de l’Atlantique. Il faut ne pas négliger Touches pour piano solo, de 1981, pièce obligée pour le Concours Van Cliburn. On compte aussi une Sonate pour clarinette et piano, une pour violon et piano, un trio avec piano, quelques autres morceaux divers et variés, dont la grande majorité date de la première maturité du compositeur jusqu’aux années 1950. On s’étonnera des Variations pour violoncelle et flûte à bec, sur une gamme « octotonique », autrement dit l’une des gammes à transposition limitée chères à Messiaen. Autre rareté, la Dance Suite, qui représente presque un testament musical puisqu’elle fut créée quelques mois seulement avant la disparition du génial compositeur-chef d’orchestre. On y retrouve les accents du jazz, voire du music-hall, chers à Bernstein. © SM/Qobuz
HI-RES38,99 €
CD27,99 €

Classique - Paru le 16 septembre 2016 | Universal Music Division Decca Records France

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Pianiste Maestro - Choc de Classica - Qobuzissime
Voilà revenu sur le label DG — mais en deux disques (27 pistes) au lieu de trois (42) — l’album "Minimalist Dream House" sorti en février 2013 sur le label KML Recordings des sœurs Labèque. Enormément Qobuzissime, totalement crossover dans le meilleur sens du terme, le triple album devenu double est un pur bonheur hypnotique ! L’idée est née en 2011, lorsque le Kings Place Festival de Londres a invité Katia et Marielle à fêter cinquante ans de minimalisme (un demi-siècle en effet, depuis 1961, année de composition du Mescaline Mix de Terry Riley comme point de repère), de ses racines à ses influences plus récentes dans le rock comme dans l’electro (Brian Eno, Radiohead). Reconnaissant avoir zappé cet influent courant durant les années 60 et 70, les célèbres sœurs plongent leurs quatre mains dans un matériau dense, alternant entre les styles et les textures musicales. Un minimalisme revisité qu’elles jouent entourées de musiciens venant du rock alternatif et de la musique expérimentale (Nicola Tescari aux claviers, ainsi que David Chalmin à la guitare électrique et Raphaël Séguinier aux percussions, tous deux membres du Triple Sun et dont des œuvres post-minimalistes figurent dans ce programme, dans l'esprit des expériences Dream House des années soixante de La Monte Young (connues comme les "Concerts Dream House"). © Qobuz
HI-RES27,49 €
CD23,99 €

Musique de chambre - Paru le 1 janvier 2014 | Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Choc de Classica - 5 Sterne Fono Forum Klassik
" Emmanuel Pahud, Paul Meyer, François Leleux, Gilbert Audin, Radovan Vlatkovi, rejoints par Eric Le Sage, ont le vent en poupe pour une anthologie unique. [...] D'un titre à l'autre se retrouvent la précision, la parfaite justesse, l'excellence des timbres, la clarté du discours et l'osmose entre les interprètes... " (Classica, mars 2015 / Pascal Gresset
HI-RES27,49 €
CD23,99 €

Classique - Paru le 1 janvier 1958 | Everest

Hi-Res Livret