Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 1 mai 1993 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Felicity Lott, soprano
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Mélodies & Lieder - Paru le 1 janvier 2007 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
It might as well be spring - Don’t sleep in the subway - Get rid of Monday - Someone to watch over me - Angel eyes - Spring can really hang you up the most - Let me down easy - I won’t dance - Killing time - How long has this been going on? - On second thought - Early to bed - Wake up, chillun’ wake up - Goodbye for now - Wordsand Music
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Mélodies & Lieder - Paru le 1 juillet 2007 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
S’il n’y en a qu’une… Korngold est de ces compositeurs qui n’ont écrit, en tout et pour tout, qu’une seule et unique symphonie – la Sinfonietta de jeunesse de 1911 (le compositeur, certes précoce en diable, n’avait que quatorze ans alors) n’étant pas ici rangée dans la catégorie de symphonie à part entière. C’est en 1952 seulement, exilé aux Etats-Unis où il s’était fait un nom prodigieux dans le milieu de la musique de films, qu’il écrivit sa symphonie en fadièse majeur, un imposant monument de quelque cinquante minutes, d’un lyrisme exacerbé, aux couleurs orchestrales somptueuses et irisées, des caractères que d’aucuns appelleraient peut-être hollywoodiens. C’est hélas regarder du mauvais bout de la lorgnette : ce sont précisément des génies comme Korngold qui ont conféré à la grande musique de cinéma ses lettres de noblesse en leur offrant des partitions de haut vol. En réalité, la symphonie de Korngold n’est pas plus « cinématographique » ni plus (ni moins) imagée que n’importe quel opéra vériste. Il serait temps de rendre au compositeur sa place de créateur majeur de la scène européenne de la première moitié du XXe siècle, et l’enregistrement de sa symphonie réalisé en 1992 par Edward Downes avec l’Orchestre de la BBC nous paraît mériter grandement d’accéder à la Discothèque idéale de Qobuz. Le CD est complété par les très beaux Abschiedslieder du même Korngold, quatre splendides Lieder pour orchestre et voix de contralto qui n’ont pas à pâlir devant leurs pairs chez Strauss ou Mahler. © SM/Qobuz
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Mélodies & Lieder - Paru le 28 octobre 2008 | Chandos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Mein schöner Stern! op.101 n°4 (Rückert) - Gedichte der Königin Maria Stuart op.135 - Requiem op.90 n°7 - Liederkreis op.39 (Joseph von Eichendorff) - Frauenliebe und Leben op.42 / Sarah Connolly, mezzo-soprano - Eugene Asti, piano
HI-RES15,99 €
CD11,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 11 février 2010 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Hi-Res Audio
Déjà récompensé, cet album original, comprenant des mélodies aussi méconnues que splendides de Grieg et Sibelius, fait entendre une voix ample, non exempt de rusticité, bref, un timbre suffisamment personnel pour s’exprimer pleinement dans le genre de la mélodie : Karen Vourc’h bénéficie de l’accompagnement coloré de la pianiste Susan Manoff.
HI-RES14,99 €
CD9,99 €

Mélodies & Lieder - Paru le 2 mai 2011 | Claves Records

Hi-Res Distinctions Hi-Res Audio
Un témoignage précieux d'un des grands ténors de la deuxième moitié du XXe siècle, inoubliable à la scène dans Mozart ou Pelléas. Enregistré pour la radio à Hilversum en Hollande - en 1974 - le lendemain d'une soirée mémorable durant laquelle les deux artistes se produisent au Concertgebouw d’Amsterdam, cette interprétation de La Belle meunière est une preuve inestimable de la finesse poétique du chant (sa légendaire diction!) du musicien suisse.
HI-RES11,99 €
CD8,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 25 février 2013 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason - Gramophone Editor's Choice - Le Choix de France Musique - 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
HI-RES8,99 €
CD5,99 €

Mélodies & Lieder - Paru le 5 février 2013 | Naxos

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
La soprano russe Dinara Alieva (née en 1980 en Azerbaïdjan), considérée comme un "phénomène" par Montserrat Caballé, présente chez Naxos un recueil d'airs et mélodies russes. Au programme la Vocalise de Rachmaninov, deux mélodies de l'opus 47 de Tchaikovski et des airs d'opéra de la Damede Pique et Eugène Onéguine. La sublime soprano est accompagnée par le grand chef russe Dmitri Yablonski.
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Mélodies & Lieder - Paru le 22 avril 2013 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - Hi-Res Audio
Cet excellent choix de quatuors vocaux nous fait entendre un Schubert amical et joyeux. De la légèreté au tragique en passant par le sentiment amoureux, c'est toute une palette de sentiments que l'on découvre dans une interprétation à la fois vivante et subtile soutenue par le piano de Christoph Berner. Nous voilà plongés dans l'atmosphère d'une chaleureuse Schubertiade. Il ne manque que le pétillement du charmant vin des faubourgs de Vienne...mais cet album est à consommer sans modération. FH
HI-RES21,49 €
CD15,49 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 10 février 2014 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or / Arte - Choc de Classica - Prise de son d'exception - Hi-Res Audio
" [...] Goerne répugne aux effets spectaculaires, mais ménage des contrastes lorsque le texte les suggère ou les impose. Alors, le verbe jaillit, rebondit (Rastlose Liebe, Der Musensohn, Versunken), vibre au sein de lignes superbement legato (Die Blumensprache). Car la conduite de la phrase est toujours privilégiée. Plus encore : l'architecture et le climat général. [...] Les pianistes déploient des trésors de souplesse et d'imagination, chacun dans une esthétique sonore singulière. Le baryton se glisse avec naturel dans le clavier sombre et étouffé d'Eric Schneider comme dans la légèreté transparente d'Helmut Deutsch. " (Diapason, mars 2014 / Hélène Cao)
HI-RES16,99 €
CD14,49 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 7 mars 2014 | RCA Red Seal

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Mélodies (France) - Paru le 21 avril 2014 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Le Choix de France Musique - Qobuzissime - Hi-Res Audio
On a beau adorer depuis longtemps chez Qobuz Sophie Karthäuser, elle ravit au plus haut. On est amoureux de ce disque. Tout y est. Le programme, si intelligemment conçu, ce bouquet de chefs-d’œuvre émouvants. La poésie de Aragon, Eluard, Carême, Vilmorin... Eugène Asti, le pianiste, l'accompagnateur - on ne saurait mieux dire. La beauté de la prise de son. La voix, la diction, la classe. Vous allez passer un moment formidable. Qobuzissime.
HI-RES17,49 €
CD12,49 €

Lieder (Allemagne) - Paru le 5 mai 2014 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4 étoiles de Classica - Hi-Res Audio
Quelle belle relecture de ces grands cycles mahlériens ! La version intimiste des Lieder eines fahrenden Gesellen dans le bel arrangement pour petit ensemble instrumental d'Arnold Schönberg conjugué avec l'interprétation tout en finesse aérienne de Bernarda Fink est un pur bonheur. Retour au grand orchestre mahlérien pour les Kindertotenlieder et les Rückert Lieder, mais avec le même souci de clarté, grâce à la direction de Andrés Orozco-Estrada qui accompagne le chant avec la finesse d'un orfèvre. On peut souhaiter une voix plus grave, mais l'art de Bernarda Fink donne à ces pages célèbres un ton si simple et si naturel qu'on se laisse aussitôt conquérir par son approche. FH