Catégories :

Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

565 albums triés par Prix : du plus cher au moins cher et filtrés par Johann Sebastian Bach et 10,00 € à 20,00 €
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Violon solo - Paru le 8 septembre 2017 | Ondine

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Le Choix de France Musique - Choc de Classica - Prise de Son d'Exception - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Bien sûr, depuis des décennies, les Sonates et Partitas de Bach pour violon seul ont été enregistrées à l’envi. Mais quand le violoniste Christian Tetzlaff se lance dans l’aventure, on ne peut que dire « Amis, grands citoyens, que l’on prête l’oreille ». Car des concerts avec Tetzlaff sont souvent de véritables expériences existentielles, autant pour l’interprète que pour le public, et il en est de même pour les enregistrements. Les œuvres que l’on croyait connaître sur le bout des oreilles apparaissent soudain dans une nouvelle lumière, y compris dans le cadre de ce nouvel enregistrement, et ce bien qu’il ait été réalisé en studio. L’approche de Tetzlaff consiste en un intrigant mélange de prise de risques, d’ouverture d’esprit, de technique brillante et d’une grande humilité devant les œuvres. L’auditeur aura sans doute la sensation parfois de redécouvrir ces œuvres comme si l’encre de Bach venait de sécher. © SM/Qobuz« Pour cette troisième visite aux Sonates et Partitas pour violon seul, le violoniste livre une interprétation intense et singulière, aérienne, d’une rare spontanéité. À ne pas manquer.» (Classica, novembre 2017)
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 3 mai 2019 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 17 novembre 2017 | Carus

Hi-Res Livret
Encore un nouvel enregistrement de l’Oratorio de Noël de Bach, diront d’aucuns, et c’est bien vrai, la discographie de ce chef-d’œuvre est des plus abondantes. Et pourtant, on ne peut que se dire que l’Oratorio est une œuvre « du moment », à redécouvrir à chaque Noël – les ultra-oratoriens, y compris ceux qui n’ont pas un atome de religieux en eux, évitent de l’écouter en dehors de la période de la Nativité –, et donc plutôt que d’écouter année après année la même interprétation discographique, pourquoi ne pas changer à chaque fois. Voici donc la vision du célèbre chef de chœur Hans-Christoph Rademann à la tête de la Gächniger Cantorei de Stuttgart (fondée en 1954 déjà par Helmut Rilling, Rilling avec qui elle a enregistré une intégrale des cantates et oratorios du Cantor pour le label Haenssler, disponible chez votre cher Qobuz ; Rademann a pris la relève de Rilling en 2013), un ensemble vocal pourtant non-professionnel mais de niveau tout à fait international, doublé d’un orchestre – la Bachakademie – bien évidemment professionnel de haute volée. Il s’agit d’un enregistrement réalisé en public réalisé pendant la saison de Noël 2016-2017. Pour mémoire, l’Oratorio de Noël est en fait un assemblage de six cantates que l’on devrait normalement donner séparément, les trois premières pour les trois jours de Noël, au Nouvel An, le premier dimanche de l’année puis pour l’Épiphanie le 6 janvier. Bach a, comme à son habitude, recyclé nombre de cantates plus anciennes dans son ouvrage, mais n’y voyez aucune flemme ; au contraire, il souhaitait ainsi mettre en avant des œuvres dont il était légitimement fier et qui, de par leur usage limité à l’époque, tomberaient dans l’oubli. Avec l’Oratorio, l’oubli n’est pas près d’arriver ! Voilà, en tous les cas, une belle vision, « baroque » certes mais sans dogme, avec de vraies voix lyriques et un somptueux ensemble chœur-orchestre. © SM/Qobuz
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 1 mars 2019 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique concertante - Paru le 1 octobre 2009 | SDG

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Duos - Paru le 29 janvier 2016 | Glossa

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Gramophone Editor's Choice
« Disciple de Chiara Banchini à Bâle, déjà saluée par trois Diapason d'or (Benda, CPE Bach, et récemment Caldara en dialogue avec Beyer) [...], Leila Schayegh nous laisse bouche bée dans un festin de couleurs et de phrasés orchestré avec le non moins virtuose Jörg Halubek. Ils disent travailler ces sonates ensemble depuis dix ans, on les croit sur parole. Ce n'est plus la barre de mesure qui les réunit mais l'élan proprement vocal des lignes — alors l'oreille suit l'écriture serrée le plus facilement du monde. [...] Grisante dans les tutti, la complémentarité des timbres prend des formes inattendues dans un Adagio où le jeu de luth contraste avec l'émission assombrie du violon, et celui où Halubek suspend ses guirlandes dans l'aigu sur les doubles cordes diaphanes. Et quelle main gauche du clavecin ! [...] Dans le dialogue toujours serré des six sonates, Halubek et Schayegh se répondent en toute liberté, avec une aisance joueuse et une palette sans précédent au disque.» (Diapason, mars 2016 / Gaëtan Naulleau)
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Musique de chambre - Paru le 11 mai 2018 | Cedille

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 7 juin 2019 | BIS

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 15 novembre 2019 | First Hand Records

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 1 novembre 2019 | OUR Recordings

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 18 octobre 2019 | Accentus Music

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 31 mars 2015 | Academy of Ancient Music

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Messes, Passions, Requiems - Paru le 5 avril 2019 | Rondeau

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
« Evangéliste majeur depuis ses années auprès de Karl Richter, Peter Schreier prit le parti dès 1988 de chanter et diriger tout à la fois la Passion selon saint Jean. L’enregistrement réalisé alors pour Philips est un sommet de la discographie, distingué par un Diapason d’or glorieux. [...] Que reste-t-il trente ans plus tard de cette fièvre ? [...] La tension du discours, la projection visionnaire, voire horrifique, et la ferveur poignante qui soude la nouvelle équipe suivent le chemin périlleux tracé en 1988, mais parcouru avec un peu moins de charisme cette fois. D’abord parce que Schreier ne chante pas. [...] Tableau mitigé mais toujours saisissant et cohérent pour ce live de février 2018 à Saint-Thomas. [...] » (Diapason, juillet-août 2019 / Jean-Luc Macia)
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 6 septembre 2019 | Alba

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 8 juin 2018 | Ondine

Hi-Res Livret
On a peine à imaginer que les éditions réalisées par Frans Brüggen (1934-2014) des œuvres pour violon solo et violoncelle solo de Bach, transcrites pour flûte à bec solo, affichent déjà quelque quarante ans d’âge. C’est pourtant bien au cours des années 1970 qu’il réalisa ce remarquable travail, et l’enregistra d’ailleurs dans des éditions phonographiques. La flûtiste Bolette Roed s’est plongée dans ce monde de transcriptions – on ne le répétera jamais trop, l’art de la transcription, de la réécriture, de l’arrangement, du recyclage, de la transposition, de la redistribution, est partie intégrante du répertoire baroque, tout particulièrement à l’époque baroque elle-même ! – et nous donne l’intégrale de ce que Brüggen a transcrit pour flûte à bec : onze mouvements des Sonates et Partitas pour violon seul (car tout n’est pas raisonnablement redistribuable à la flûte à bec), et les trois première suites initialement conçues pour violoncelle. Pour les œuvres de violon, Roed a exploité tout une panoplie de flûtes différentes, afin de toujours rester dans les tonalités originales de Bach ; de la sorte, elle alterne entre diverses flûtes à bec alto, flûte « quarte » (c’est-à-dire flûte en si bémol, la quarte en question étant calculée d’après la flûte à bec de base standard de l’époque baroque, en fa), et flûte « quinte » – remarque identique. Des sonorités radicalement différentes de l’une à l’autre, bien entendu, ce qui se perçoit parfaitement dans l’enregistrement. Quant aux Suites pour violoncelle, elles sont données sur une flûte de voix, autrement dit un instrument entre le ténor et l’alto, dotée de quelques notes fort graves. Cela dit, son ambitus correspond à celui de la voix de soprano… Il va sans dire que le passage du violon (ou du violoncelle) vers la flûte à bec donne l’impression d’écouter des œuvres quasiment inédites, mais bel et bien du Cantor, note pour note. © SM/Qobuz
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 9 mars 2018 | Grand Piano

Hi-Res Livret
HI-RES23,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 29 avril 2016 | RCA Red Seal

Hi-Res
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 18 novembre 2016 | Sono Luminus

Hi-Res Livret
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 3 janvier 2012 | ATMA Classique

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
Jan Kobow (Evangéliste) - Stephan MacLeod (Jésus) - Joshua Hopkins (Pierre) - Nathaniel Watson (Pilate) - Les Voix Baroques - Arion Orchestre Baroque - Alexander Weimann, direction
HI-RES29,99 €
CD19,99 €

Classique - Paru le 6 janvier 2017 | haenssler CLASSIC

Hi-Res